Xi’An, nos derniers pas en Chine

IMG_2353

Après quelques jours passés à Shanghai, nous avons continué notre route vers l’Ouest de la Chine, direction la ville de Xi’An. Principale ville de la province du Shaanxi (avec quand même 8 millions d’habitants !) et point de départ de la route de la soie, elle fut également la capitale de nombreuses dynasties chinoises ! Entre la surprenante découverte de l’armée des soldats en terre cuite, la balade by night du quartier musulman ainsi que l’ascension bien sportive d’une des plus dangereuses montagnes du pays, on peut dire que notre programme fut bien chargé…

Notre arrivée à Xi’An

Après plus de 14h de train couchette, nous sommes heureux d’arriver enfin à Xi’an ! Certes, les trains sont confortables en Chine mais le trajet nous semble long, très long…

DSC_1603

Notre voisin de couchette, la classe ;)

9h30, nous arrivons ! Après l’indispensable café pour bien se réveiller, nous marchons tranquillement à pied vers la « Green Forest Hostel ». Située au 4ème étage d’un immeuble, à 15 minutes à pied de la gare principale de Xi’An, cette auberge de jeunesse fut une agréable surprise ! Pour la première fois depuis notre départ, nous avons opté pour le dortoir… Les lieux sont chaleureux et donnent une impression de petit chalet montagnard, dommage par contre, fondue et raclettes ne seront pas de la partie 😉

DSC_0012

La Green Forest Hostel

Jour 1 : musée national de Shaanxi et quartier musulman

Une fois nos bagages posés, nous prenons le métro pour nous rendre au musée national du Shaanxi. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce musée abrite plus de 370 000 vestiges, allant de simples outils en pierre utilisés il y a de très nombreuses années, jusqu’aux différents objets de la ville sociale datant du 19ème siècle. Ce musée couvre une période de plus d’un million d’années, vraiment impressionnant ! Les vestiges sont de haute qualité et d’une grande valeur, nous avons pu admirer de splendides bronzes, des bijoux d’or et d’argent qu’on ne trouve nulle part ailleurs en Chine ainsi que certaines peintures murales de la dynastie Tanq.

IMG_2019

Une méthode vieille comme le monde pour puiser l’eau…

IMG_2057

De toute beauté !

Ce musée est particulièrement intéressant pour découvrir toute la richesse de la culturelle chinoise, et son évolution au fil des siècles… Nous n’avons pas vu le temps passé, et au final, nous y sommes restés pas loin de 3 heures, ce sont les gardes qui ont même dû nous indiquer la sortie…

IMG_2008

Par ici, la sortie !

Et cerise sur le gâteau, en montrant son passeport, l’entrée est gratuite ! Nous en avons profité pour nous offrir l’audioguide en français (35 yuans chacun soit 5 €). Bref, si vous êtes dans le coin et que vous avez un peu de temps, on vous le recommande vivement 😉

IMG_2002

Entrée gratuite, que demande le peuple ?

La journée n’est pas terminée, direction ensuite le cœur de la ville afin de partir explorer le célèbre quartier musulman de Xi’An. Des chinois en tenue musulmane, il faut le voir pour le croire… C’est un quartier hyper vivant avec des vendeurs de babioles en tout genre mais surtout des tonnes et des tonnes de stands de bouffe de rue ! Vraiment impressionnant, au point que l’on ne sait plus où donner de la tête… Allez, on se laisse tenter par la spécialité locale : le kebab ! Et oui, vous ne rêvez pas… De la viande de mouton marinée puis hachée dans un petit pain rond, nous sommes bien en Chine !

IMG_2133

Le kebab chinois !

Mais le spectacle à ne pas rater est ailleurs… Ce sont ces hommes qui torsadent ou qui frappent avec de gros marteaux en bois la pâte de nougat ! Spectaculaire et délicieux :)

IMG_2136

Impressionnant !!!

Pour digérer tout cela, direction ensuite la tour du tambour puis la tour de la cloche, situées non loin l’une de l’autre. Comme dans beaucoup d’endroits en Chine, le spectacle de nuit est bien plus impressionnant que de jour… Les bâtiments gris ont laissé place à de sublimes jeux d’éclairage ! Rien de tel que quelques photos pour clôturer cette longue journée et rejoindre ensuite Morphée…

IMG_2163

La Tour de la Cloche

Jour 2 : l’armée des soldats en terre cuite

L’un des plus gros attraits touristiques de la région est sans conteste son armée enterrée de guerriers en terre cuite, alias les Terracotta Warriors ! Découvert par hasard par un paysan creusant un puit en 1974, ce lieu est tout simplement l’un des plus grands sites archéologiques du monde. On parle de 8 000 guerriers enterrés ici ! Tous n’ont pas encore été déterrés et c’est un chantier archéologique en cours que nous avons pu visiter. Et pourquoi ? Par simple mégalomanie ! Il y a plus de 2000 ans, l’empereur Qi Shi Huang voulut une armée de guerrier reflétant sa puissance pour l’accompagner dans l’au-delà… Plus de 36 ans et 700 000 hommes (soit un quart de la population de l’époque) furent nécessaires à la réalisation de ce projet hors du commun. Désormais à l’air libre pour une partie d’entre eux, il nous est possible de voir ce spectacle de nos propres yeux.

IMG_2181

La fosse 3

IMG_2208

La fosse 2

Ce qui est le plus spectaculaire, c’est l’état de conservation dans lequel se trouvent tous ces soldats alignés en rang d’oignons. Certes, pas un n’a pu être extrait en un seul morceau, mais une fois reconstitué, la finesse des traits de leurs visages, de leurs mains ou de leurs armures est tout simplement époustouflante !

IMG_2251

Une précision incroyable !

IMG_2190

Des couleurs intactes !

Pour ce qui est de la visite, nous avons suivi les conseils du Lonely Planet en visitant les fosses dans l’ordre inverse : 3, 2 puis 1. L’avantage est de pouvoir admirer un nombre croissant de soldats et ainsi garder le mystère de la dernière fosse, la plus spectaculaire, jusqu’au bout…

,

La fosse 1, tout simplement impressionnante !!!

En résumé : une visite à ne pas rater même si le site en lui-même manque de toute évidence de charme et de commentaires historiques… Sans guide, il est préférable de bien se renseigner en amont sur internet !

IMG_2215

L’une des statues sorties de terre !

Jour 3 : l’ascension du Mont Hua

Considérée comme l’une des 5 montagnes sacrées de Chine, Huashan a été un lieu important de pèlerinage religieux tout au long de l’histoire chinoise. Cette montagne est constituée de 4 pics (Nord, Sud, Est et Ouest) dont le plus haut pic (le Sud) s’élève à 2150 m. Ses paysages très escarpés, ses arbres qui poussent au beau milieu des falaises ainsi que ses milliers de marches d’escaliers l’ont rendu très populaire en Chine.

Mais sa réputation vient également de son ascension considérée comme l’une des plus dangereuses au monde. Le Mont Hua est ainsi célèbre pour ses marches qui peuvent atteindre 80° d’inclinaison et où la seule sécurité pour se tenir est une veille chaîne rouillée… Mais rassurez-vous, nous en sommes sortis indemnes, sans mettre en péril nos vies 😉

IMG_2330

Un passage, juste pour rire !

IMG_2337

Là, on commence à faire moins les malins…

Pour grimper jusqu’au premier sommet (le pic Nord) depuis le pied de la montagne, nous avions 3 choix possibles :

  •  le chemin standard, long de 6 kms, qui monte tranquillement les 4 premiers kms pour finir avec 2 kms d’escaliers (il faut compter entre 3 et 4 heures) ;
  •  le télécabine qui est la solution choisie par la grande majorité des touristes (en moins de 10 minutes, vous êtes au sommet sans effort) mais qui coûte les yeux de la tête (150 yuans aller-retour soit 21€ par personne, en plus des frais d’entrée, cela commence à faire beaucoup…) ;
  •  le sentier des soldats qui monte de manière plutôt brutale et qui se compose tout simplement d’escaliers creusés dans la roche.

A la vue des vidéos circulant sur internet et sujette au vertige, Audrey était anxieuse… Le sentier des soldats, euh non merci, trop dangereux ! Mais finalement, avec une bonne dose de courage et un sacré brin de folie, elle m’a suivi et c’est ensemble que nous avons commencé à grimper le sentier des soldats.

IMG_2311

Par ici, le début du sentier !

Plus de 4580 marches d’escaliers pour une montée de 2 heures avec des passages sacrément pentus et parfois même risqués : effectivement, ce sentier des soldats est loin d’être une ballade de santé ! Nous avions les cuisses en feu !!! Une bonne condition physique est obligatoire pour supporter toutes ces marches… Heureusement, les paysages qui se profilent en montant compensent la grosse débauche d’énergie !

IMG_2335

Et oui, ça monte sévère !!!

Une fois arrivés au pic Nord, nous profitons des sandwichs que nous avions acheté la veille au soir à Xi’An (tout est hors de prix en haut de la montagne) en admirant le panorama spectaculaire qui s’offre à nous !

IMG_2347

Une vue à couper le souffle !!!

Une fois au Pic Nord, on peut ensuite choisir vers quel pic se diriger. Certains ont même réussi à faire les 3 pics dans la même journée, en moins de 4 heures ! Et franchement, on leur tire notre chapeau… Après cette montée de 4580 marches, nous avions déjà bien entamé notre capital énergie !

IMG_2396

Bravo l’artiste !

Direction le Pic Ouest pour 2 nouvelles heures d’ascension, avec de nouveau, des centaines et des centaines de marches… Après une bonne heure de grimpette, les jambes deviennent de plus en plus lourdes et les pauses de plus en plus nombreuses ! Nous aurions pu accélérer le pas mais nous avons choisi de ne pas se presser… Nous aurions pu atteindre le pic Ouest mais l’heure tourne, et nous ne voulons pas manquer notre bus pour retourner sur Xi’An.

IMG_2345

Exténués mais souriants :)

Nous redescendons jusqu’au pic Nord, puis montons à bord du télécabine pour rejoindre le pied de la montagne (80 yuans par personne).

En résumé, une journée très sportive au cœur d’un paysage spectaculaire ! Mais honnêtement, sans chauvinisme aucun, nos montagnes françaises n’ont absolument rien à envier à celles que nous avons eu l’occasion de voir jusqu’à présent en Chine, ou ailleurs… Si c’était à refaire, nous utiliserions le télécabine pour la montée et le chemin standard pour la descente. Le sentier des soldats présente peu d’intérêt à nos yeux (hormis celui de braver le risque), les points de vue sur la montagne sont relativement rares, et c’est déjà bien cramés que nous sommes arrivés au sommet. En utilisant le télécabine à l’aller, nous aurions pu sans problème accéder à plusieurs pics…

Jours 4 à 6 : Bienvenue à Pingyao

Nous aurions pu vous parler de notre séjour de 3 jours à Pingyao dans un article à part, mais au final, cela aurait eu peu d’intérêt car cette escale aura surtout été l’occasion de se reposer et de préparer la suite de notre tour du monde !

C’est en train que nous sommes arrivés à la petite ville de Pingyao (3h de trajet depuis Xi’An) ! Un magnifique train, bien plus beau et surtout plus propre que nos TGV français… C’est notre jour de chance, un pick-up nous attend à la sortie de la gare pour nous conduire tout droit à la guesthouse que nous avions réservé (10 yuans par personne le trajet quand même).

C’est à l’Harmony Guesthouse, en plein cœur de la cité fortifiée, que nous logerons durant ces quelques jours. Réservation faite quelques jours auparavant sur Agoda (133 yuans la nuit soit 19€), cette guesthouse est reposante, avec sa petite cours intérieur au style chinois bien préservé.

IMG_2413

Bienvenue à l’Harmony Guesthouse

En entrant dans notre chambre, nous avons été particulièrement surpris : c’est un lit kang à l’ancienne qui nous attend ! Un lit king size où nous pourrions dormir à 5, sans problème…

DSC_0027

Le lit kang

Il est possible d’acheter un billet valable 3 jours, d’une valeur de 150 yuans (19,50€ par personne) pour pouvoir visiter tous les sites de la ville (19 sites). Mais fatigués par nos dernières aventures à Xi’An, nous avons préféré passer notre tour afin de se reposer et visiter la ville le soir venu…

IMG_2407

Ballade dans le centre de la ville

Nous n’avons pas compris pourquoi mais malgré sa petite taille, Pingyao est une ville aux nombreuses spécialités culinaires : du bœuf de Pingyao aux chips au poivre en passant par le poulet parfumé, nous nous sommes régalés ! Notre cantine : le « petit resto », une cuisine familiale absolument délicieuse et une ambiance toute détendue…

IMG_2415

Chips au poivre et Tsingtao : le cocktail parfait pour l’apéro !

Le soir venu, nous nous sommes initiés à la réflexologie plantaire, une spécialité chinoise ! Chaque partie du pied étant relié à une zone de notre corps. Un pur bonheur, en l’espace d’une heure, nous avons senti notre corps se détendre et se défaire de toute cette fatigue accumulée dernièrement… Idéal avant de trouver le sommeil 😉

IMG_2440

Soirée réflexologie plantaire !

C’est sur cette note douce que nous quitterons le lendemain Pingyao pour rejoindre Pékin. Une courte nuit dans la capitale, direction ensuite Hong-Kong, une ville ou plutôt un pays totalement singulier ! Pour nous, la Chine c’est terminé… Ces 18 jours passés dans l’Empire du Milieu auront été l’occasion de vivre des expériences incroyables ! De toute évidence, nous n’oublierons pas de sitôt notre premier pas sur la Grande Muraille…

INFOS PRATIQUES

Hébergement à Xi’An : Si vous cherchez un hébergement à moindre coût, faites comme nous, optez pour la Green Forest Hostel, 35 yuans la nuit par personne (soit 5€) dans un dortoir de 6. Atout non négligeable, l’auberge propose des machines à laver en libre-service pour 10 yuans.

Armée des soldats en terre cuite :

  •  Transport : rendez-vous devant la gare principale de Xi’An. Les bus 316, 914 ou 915 se rendent directement sur le site, vous ne pourrez pas les louper, c’est marqué dessus. Il faut compter 1h de trajet et entre 7 et 9Y par personne pour y aller.
  •  Prix d’entrée : 150 yuans par personne (soit 21€), nous avons essayé notre astuce pour bénéficier du tarif étudiant mais cela a été refusé, la réduction n’étant valable que pour les étudiants chinois !

Mont Hua :

  • Transport : Depuis Xi’an, des bus partent de la gare dès qu’ils sont pleins à partir de 7h. Mieux vaut prévoir large et essayer de prendre l’un des premiers bus de la journée car il faut déjà 2 bonnes heures pour s’y rendre. Vous avez aussi la possibilité d’y aller en train. Nous avons choisi le bus et ça nous a coûté 72 yuans pour l’aller-retour par personne. Une fois arrivé sur le site, nous avons du prendre un taxi (10 yuans la course) pour se rendre quelques kilomètres plus loin au Point Information Center. C’est ici que nous avons achetés nos billets et sommes montés à bord d’une navette (20 yuans par personne le trajet) pour rejoindre le pied de la montagne.

Attention, au retour, nous avons pris le 1er bus venu pour rentrer sur Xi’An. Près de 3h30 de trajet, au lieu de 2h, et surtout le bus s’est arrêté à une autre gare. Obligé donc de prendre le métro pour rentrer à l’auberge.

  • Prix d’entrée : Nous avons payé 90 yuans par personne (soit 12,8 €) au lieu de 180 yuans grâce au tarif étudiant. Voir notre astuce sur la carte vitale pour en savoir plus.

2 Comments on “Xi’An, nos derniers pas en Chine

  1. Mieux qu’un livre, mieux qu’un guide, les articles sont un vrai délice « à la chinoise » de lire.
    De vrais commentaires, avec des photos à l’appui,…et de merveilleux conseils si on se prépare à effectuer un voyage tourisme en Chine, ou même pour tous ceux qui n’iront pas ou ne connaissent pas encore la Chine
    Merveilleux guide de voyage.. où on sent à chaque instant vos joies, votre fatigue, vos plaisirs
    Beaucoup de chaleur humaine dans les articles et on a l’impression d’y être…
    Continuez à nous faire partager vos visites, vos joies, vos photos.. et continuez à profiter de chaque moment de ce tour du monde

    • Merci Françoise pour votre message, qui nous a beaucoup touché… Si, à travers nos récits, nous arrivons à vous transmettre nos émotions, alors nous en sommes plus que ravis ! Le propre d’un voyage, tel que le voyons, tire toute sa richesse des rencontres et du partage que l’on peut faire ! A bientôt pour de nouvelles aventures 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *