Vang Vieng, la ville où la fête ne s’arrête jamais…

IMG_4483 [1600x1200]

Nous continuons notre découverte du Laos, un pays véritablement attachant, direction Vang Vieng ! Une ville surprenante à l’ambiance assez particulière et qui traîne sa mauvaise réputation depuis de nombreuses années On vous explique tout dans cet article !

Vang Vieng et sa réputation

Vang Vieng est une petite ville du Laos située à mi-chemin entre Luang Prabang et Vientiane, les deux grandes villes du pays. Populaire pour tous les voyageurs d’Asie du Sud-Est : Vang Vieng était, il y a encore quelques années, le lieu parfait pour trouver de la drogue et où l’alcool coulait à flots (on précise que les drogues sont « en théorie » strictement interdites au Laos !). Chaque année, la ville était aussi tristement connue pour un nombre record d’accidents graves entraînants la mort de jeunes touristes inconscients : jusqu’à 22 morts par noyade ou traumatismes crâniens !

Ces accidents avaient notamment lieu sur les bords de la rivière Nam Song où étaient installés de nombreux bars, tyroliennes, plongeoirs et d’autres constructions non sécurisées.

L’activité phare de Vang Vieng est le tubing qui consiste à descendre la rivière sur de grosses bouées (chambres à air de tracteurs) et surtout à s’arrêter tous les 10 mètres dans chaque bar pour faire le « plein » et la fête… Heureusement, depuis quelques années, le gouvernement laotien semble réagir !

Notre arrivée à Vang Vieng

C’est ainsi, avec cette réputation de ville fêtarde, que nous décidons de poser nos « valises » durant 3 jours et ainsi profiter des rayons du soleil pour se détendre. Après avoir flâné quelques minutes dans le centre de la ville, nous nous aventurons direction un petit ponton, nous permettant de traverser la rivière et ainsi découvrir l’autre côté de la rive. Plongé dans une ambiance paisible et très agréable, nous nous posons sur une paillote, les pieds dans l’eau, et découvrons le paysage magnifique qui nous entoure ! Des montagnes karstiques en toile de fond, une nature verdoyante et un coucher de soleil en guise de bienvenue, bref nous sommes sous le charme :)

IMG_4496 [1600x1200]

La montgolfière, une des activités phares

IMG_4481 [1600x1200]

La rivière et les montagnes en toile de fond !   

Ne nous voilons pas la face malgré tout, le soir venu, on retrouve encore quelques traces de l’excentricité pas si lointaine de Vang Vieng, quelques bars toujours ouverts et où l’alcool continue de couler à flots, mais apparemment cela semble se dérouler sans heurts… .

Le lendemain, nous décidons de louer un scooter pour partir à la rencontre du Blue Lagoon, le lieu idyllique pour se baigner dans la région. Sympathique d’accord, mais malheureusement un poil trop touristique pour nous (en référence aux dizaines de quads de chinois stationnés à quelques mètres de là !).

IMG_4517 [1600x1200]

Blue Lagoon

Située à quelques dizaines de mètres plus loin, nous escaladons (le mot n’est pas trop fort, c’est un véritable effort physique pour y parvenir) direction la grotte de Tham Phu Kham. Wouaah, elle est immense … Accompagné de trois américains qui nous suivaient, nous nous perdons au bout de quelques mètres et découvrons des cavités impressionnantes. Une heure plus tard, ouf, nous retrouvons la lumière, synonyme de sortie ! Une belle expérience, qu’il convient de vivre avec une lampe torche et quelques piles de rechange au cas où … L’histoire raconte que certaines personnes, à défaut de batterie dans leur lampe torche, se sont perdues et n’ont été retrouvées que quelques jours plus tard ! Une histoire qui fait froid dans le dos…

IMG_4565 [1600x1200]

A l’intérieur de la grotte de Tam Phu Kham       

Nous voulions profiter de notre escale à Vang Vieng pour nous initier à la montgolfière. Les prix ont incroyablement augmenté depuis moins d’un an (80 dollars par personne pour 40 minutes de vol), ce qui est malheureusement le cas de beaucoup d’activités au Laos ! On décide donc de changer nos plans et de vivre une journée entière sur l’eau, pour une activité plus en phase avec notre budget (22 € par personne).

Après un court trajet à l’arrière de la camionnette, notre conducteur s’arrête au bord de la rivière.

IMG_4478 [1600x1200]

Prêts à partir !!!

Il est 10h, nous embarquons à bord de notre kayak, Audrey à l’avant et moi à l’arrière. Les coups de pagaie sont un peu désorganisés au départ, nous manquons de chavirer une première fois… Et hop sur la seconde, en plein milieu des rapides, notre bateau se retourne et nous finissons à l’eau… On se regarde, mais hop on n’a pas le temps, on remonte à bord ! Heureusement, au fil des kilomètres, notre maitrise de l’engin devient de plus en plus précise. Ce qui ne nous empêche pas bien sûr de nous prendre des tonnes d’eau au visage de la part du 2nd bateau composé de notre guide laotien et d’un sympathique anglais venu, comme nous, tester les joies de l’eau vive !

Petite halte par la grotte des éléphants, on en profite pour mieux comprendre ce lien si important qu’il existe entre le peuple laotien et cet animal sacré. Puis ensuite, direction la Watercave

GOPR2268 [1600x1200]

La grotte des éléphants

Tester le tubing, pourquoi pas, mais nous ne voulions pas faire la descente entourée de ses nombreux bars (et bourrés) ! Sportifs que l’on est, on enfourche chacun notre tubing et hop direction la grotte pendant 40 minutes ! Une eau glaciale, une atmosphère étrange et surtout une corde qu’il convient de ne surtout pas lâcher ! Une belle expérience …

GOPR2289 [1600x1200]

A bord de notre tubing

Après une appétissante pause déjeuner (le barbecue était offert dans la formule) nous remontons dans notre kayak pour les 22 derniers kilomètres ! Avec les 8 kms du matin, on peut dire que l’on s’est fait les bras :) Quelques rapides, de jolies frayeurs, mais nous parvenons à garder l’équilibre ! Cette journée est aussi, et surtout l’occasion, de sortir des sentiers battus, d’être seuls sur notre petit bateau et de pouvoir admirer les paysages qui nous entourent. Entouré de part et d’autres des montagnes, nous naviguons à perte de vue, admirant les quelques pêcheurs locaux et les animaux en liberté…

GOPR2365 [1600x1200]

Happyyyy

Comme vous le voyiez, il est tout à fait possible de faire des tonnes d’activités à Vang Vieng, le soleil et la mer offrent une multitude de possibilités ! C’est ainsi que nous quittons Vang Vieng, le sourire aux lèvres et avec un léger bronzage agricole que nous devons à notre cher et tendre gilet de sauvetage… :) Prochaine étape de nos aventures laotiennes : Vientiane, la capitale !

IMG_4500 [1600x1200]

Vang Vieng au coucher du soleil

INFOS UTILES
  • Transport : Pour rejoindre Vang Vieng depuis Luang Prabang, la solution la plus simple et la plus économique reste le minibus. Bon certes, c’est un peu la foire d’empoigne à la gare routière de Luang Prabang mais avec un peu d’énergie, on y arrive. 120 000 kips le trajet par personne (environ 13€)
  • Hébergement : Il y a pas mal de possibilités à Vang Vieng. Nous avons pris l’option de trouver une guesthouse située juste à quelques centaines de mètres du centre-ville, afin d’éviter les bruits nocturnes. Pas mal de guesthouses étaient « full » à notre arrivée, nous nous sommes donc orientés sur la Khien Thong Guesthouse. Un peu dans le style « motel américain », cela ne restera pas notre coup de cœur du pays, mais au final pour 70 000 kips (environ 8€) la nuitée et une chambre propre, cela reste raisonnable. Pensez à négocier, c’est ce que nous avons fait au final et la dernière nuit nous a coûté 60 000 kips (environ 7€).
  • Restaurant : Nous en avions entendu parler, nous voulions donc tester … Ces trois restaurants situés côte à côte face à la rivière, qui servent de la nourriture occidentale et qui diffusent en boucle toute la journée les épisodes des séries Friends ou How I met your mother. Un peu kitsch mais au final on a adoré, les pizzas sont délicieuses… Petite préférence quand même pour le Banana Restaurant.
  • Activités : Ce qui n’était peut-être pas le cas il y a quelques années (ou quelques mois), ne l’est plus désormais, tout se paye au Laos. Admirer une cascade revient à 10 000 kips par personne (un peu plus d’1€), pénétrer dans une grotte coûte également 10 000 kips et traverser un pont coûte aussi le même prix ! Petite astuce pour ce dernier, empruntez le petit ponton en bois située quelques centaines de mètres plus loin pour traverser la rivière et éviter à nouveau de débourser…

One Comment on “Vang Vieng, la ville où la fête ne s’arrête jamais…

  1. un plaisir de vous lire et de vous faire partager ces rencontres et ses photos tata et moi voudrions participer a votre bonheur donne moi la marche a suivre bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *