Sihanoukville et l’île de Koh Rong, les pieds dans l’eau

IMG_7531

Après notre intense mais agréable séjour sur Phnom Penh, nous avions une folle envie de plages, de sable blanc, bref de détente ! Et oui, bientôt 3 mois que l’on court partout, que l’on enchaîne les visites, c’est super passionnant mais un peu fatiguant ! Cette escale de 6 jours dans le sud du Cambodge arrive à point nommé pour recharger nos batteries !

Un peu d’effort avant le réconfort

Depuis Phnom Penh, nous achetons un billet de bus pour rejoindre Sihanoukville (8$ par personne), célèbre station balnéaire du sud du pays ! Après plus de 4h de trajet, nous sommes déposés (comme d’habitude !) en dehors du centre-ville, afin de participer à l’économie lucrative des tuk-tuk locaux… Pas cette fois-ci, on refuse ! Nos sacs solidement fixés sur nos épaules, nous parcourons donc à pied et sous un gros soleil, les 3 ou 4 kilomètres qui nous séparent de Serenpedity Beach, notre future adresse !

Sihanoukville, un lieu de débauche ?

Réputée pour être le lieu de débauche du Cambodge, nous avions hâte d’en juger par nous-même… Nous aimons bien faire la fête, donc le bruit jusqu’à pas d’heure ne nous dérange pas trop, par contre les vieux trainant avec une minette au bras, ça on n’a vraiment pas aimé ! On n’a pas trop aimé non plus, qu’à chaque fois que l’on croise un tuk-tuk, on nous demande : « Marijuana ? Cocaine ? Girl ? » … Enfin, pour le dernier, il n’y a qu’à moi qu’on me le propose !

Les joies du farniente

Près de 3 mois après avoir quitté l’île de Koh Tao en Thaïlande, nous étions vraiment impatients de retrouver les joies de la plage et de la mer ! Il y a de nombreuses plages à Sihanoukville, d’après les avis que nous vu et entendu ici et là, Otres Beach semble être la plus jolie ! Mais les hébergements et restaurants sont hors de prix … Du coup, nous nous sommes rabattus, l’espace d’une journée, sur Serendipity Beach, là où nous dormons. Bars et restaurants sur la plage, l’ambiance le soir est relax … De quoi profiter pleinement d’un agréable apéro les pieds dans le sable …

DSC_1237

La plage, on l’attendait !

DSC_0082

Joli coucher du soleil              

Pour la bronzette, la plage est loin d’être paradisiaque ! Envahie de mouches de plage, ces petits insectes qui prennent plaisir à vous dévorer tout le corps et vous transmettre l’envie de vous gratter pendant une bonne dizaine de jours… Du coup, transat obligatoire ! Audrey en profite, au passage, pour savourer un massage relaxant…

DSC_0064

Serendipity Beach

Attention néanmoins… Un groupe de français posés dans les transats juste à côté des nôtres, décide d’aller se baigner ! Ni une, ni deux, sans que l’on ait eu le temps d’apercevoir quelque chose… L’un des français revient et constate qu’on lui a volé son portefeuille, son appareil photo et sa montre… Les vols sont monnaie courante sur cette plage, et ont de quoi gâcher des vacances !

Vous comprenez donc pourquoi nous ne sommes pas restés bien longtemps dans l’eau… Nous avons préféré opter pour un peu de bronzette ainsi que quelques clichés en fin de journée !

Gare à la nourriture

Nous avons pas mal galéré pour trouver une guesthouse correcte avec des prix raisonnables. Bord de mer oblige, les prix flambent ! La veille au soir, nous avons pris l’option de réserver sur Booking (pas de frais de réservation) à la Invito Cambodia (10$ la nuit, chambre très spartiate mais correcte).

La nourriture est ultra chère et souvent de piètre qualité, nous trouverons peu de restos de rue. Tous s’adaptent à la demande touristique avide de burgers, pizzas et autres spaghettis bolognaises… Nous nous sommes donc rabattus sur un petit restaurant situé sur la plage, le prix des bières a eu raison de nous ! Décidé à manger local, j’opte pour un de mes plats favoris : le poulet au curry vert ! Un délice…

Ce qui était moins délicieux par contre, c’est mon réveil le lendemain matin ! Malade comme un chien, une intoxication alimentaire rapide, mais efficace ! Les légumes lavés à l’eau m’ont contaminé et vidé en l’espace de deux petites heures… Bon allez, vous avez de la chance, je vous passe les détails 😉

DSC_1286

Le lendemain midi ! 

C’est donc malade et à bout de force que je dois embarquer à bord du bateau qui doit nous conduire deux heures plus tard sur l’île de Koh Rong, notre 2nde étape ! Cette île paradisiaque était prévue de longue date pour célébrer un bel événement ! Et oui, nous sommes le 15 mars, jour d’anniversaire d’Audrey, je ne peux donc pas reculer 😉

L’île paradisiaque de Koh Rong

Koh Rong est situé en plein cœur du golf de la Thaïlande. Ile paradisiaque par excellence, elle est connue également pour avoir servir de décors à l’une des saisons de Koh Lanta ! Vous savez, cette saison tragique, avec le décès d’un candidat puis le suicide du médecin de l’émission ! Bref… Une ile qui deviendra très prochainement l’une des destinations incontournables du Cambodge, et qu’il convient de découvrir des maintenant !

Pour rejoindre l’île de Koh Rong (ou sa petite sœur Koh Rong Samloem que nous n’avons pas testé, mais apparemment très jolie…), de nombreuses agences situées sur le port de Sihanoukville proposent le trajet en bateau ! Slow boat, speed boat, il y en a pour tous les goûts… Nous avons opté pour un slow boat et payé l’aller-retour Sihanoukville – Koh Rong 10$ par personne. Deux heures bien longues, je ne vous le cache pas…

DSC_1253

L’île approche….

Niveau hébergement, c’est très cher sur l’île ! Dès l’arrivée des bateaux, les guesthouses sont prises d’assaut très rapidement, et vu mon état, il était préférable de réserver ! Nous avons donc réservé 2 nuits à la Greenhouse Guesthouse (23,5 $ la nuit, notre plus cher hébergement depuis le départ !). Au final, nous avons réservé pour 2 autres nuits et fait quelques économies en payant ensuite 18$ la nuit. Une guesthouse neuve, agréable mais mal entretenue… Pour ce prix-là, on ne recommande pas forcément !

IMG_7468

Greenhouse Guesthouse

Koh Rong, l’île aux 2 visages

Contrairement à ce que nous avions pu lire, et qui était surement valable il y encore quelques années voire quelques mois, la vie sur l’île de Koh Rong est particulièrement animée ! Loin de son image d’île au bout du monde, Koh Rong attire de plus en plus de touristes, pour la grande majorité de jeunes voyageurs américains, australiens ou européens. Le soir venu, les bars se remplissent très rapidement, la musique est à fond, l’alcool coule à flot et il est assez fréquent de constater certains touristes à la dérive… Heureusement, l’île propose d’autres solutions : dîner les pieds dans le sable, face à la mer !

IMG_7376

Les plages sont magnifiques…

IMG_7369

… et l’eau transparente !

C’est ainsi, que deux jours plus tard, après mettre totalement remis de mon intoxication alimentaire, que j’ai décidé de faire la surprise à Audrey en l’emmenant dîner dans un restaurant espagnol sur la plage ! Sangria, tapas et paella au programme… Une soirée dont, je l’espère, elle s’en souviendra pendant de nombreuses années :)

DSC_0090

Ambiance romantique sur la plage

DSC_1318

C’est l’Espagne qui est au menu ce soir !

Nos papilles en éveil, nous décidons de tester le lendemain soir « Damatti », un restaurant italien auparavant appelé « La Mamie », car tenu pendant de nombreuses années par une mamie ! Comment vous dire… Une cuisine à couper le souffle ! Des pates comme rarement nous en avons mangé dans notre vie ! Rien que d’y repenser, on en salive encore :) Bref, si vous êtes dans le coin, faites un passage par ce restaurant, situé sur un ponton à quelques encablures de l’arrivée des bateaux ! Le soir sur le ponton, avec vos « penne », il y règne une ambiance formidable !

PS : si vous cherchez un logement pas cher, Damatti propose des chambres simples à 8$ la nuit et des chambres doubles à 12$.

Soksan Beach, le bijou de Koh Rong

Soksan Beach est la plus belle plage que nous ayons l’occasion de voir depuis notre départ ! Un endroit magnifique, du sable blanc à perte de vue, et une eau transparente… Un petit coin de paradis :)

IMG_7488

Soksan Beach

IMG_7486

Une eau transparente                        

Un coin de paradis qui malheureusement ne va pas le rester pour très longtemps ! Les camps sauvages ont pris possession de la plage, ainsi que les pelleteuses… A coup sûr, le tourisme de masse détruira cette île dans quelques mois à peine. Le spectacle qui s’offre devant nos yeux est paradoxal !

IMG_7502

Juste devant nos yeux !

Par contre, pour y accéder, c’est l’aventure ! Pour ceux qui ne se perdent pas dans la forêt, il faut compter 45 minutes de marche, et des portions très raides. Une grosse corde est même installée sur le parcours pour une descente en rappel de quelques minutes… Pour les âmes sensibles au vertige, accrochez-vous bien ! Koh Rong est également surnommée l’île aux serpents, alors je vous avoue… Quand on s’est retrouvé tous les 2 en plein cœur de la forêt, on a préféré tracer plutôt que de prendre quelques photos de la nature ! Question de priorité 😉

IMG_7477

L’île aux serpents

Pour le retour, nous avons préféré prendre le bateau (5$ pour tous les 2), pour plusieurs raisons :

  •  rester le plus longtemps possible sur Soksan Beach et contempler le coucher du soleil ;
  •  prendre un bateau pour admirer les planctons fluorescents à la surface de l’eau (en vain ce soir-là…) ;
  •  s’éviter la balade dans la forêt, en pleine nuit, et entouré d’insectes en tout genre…

Plus proche des hébergements, nous avons passé une bonne partie de nos journées sur Tui Beach ! Moins féerique que Soksan Beach, mais tout aussi belle… Des baignades, de la bronzette (encore et toujours) et un peu de sport au programme !

IMG_7381

Tui Beach

DSC_1339

Idéal pour un peu de sport

Une petite pause à la plage qui nous aura fait le plus grand bien ! Surtout quand on pense aux températures en France 😉 Notre route au Cambodge se poursuit vers Kampot, dernière étape avant de rejoindre le Vietnam ! Nous allons également avoir l’occasion de fêter nos retrouvailles avec Mathilde et Samuel, un couple de globetrotteurs rencontrés plus tôt dans notre aventure et aussi faire la connaissance de deux françaises bien pêchues, rencontrées sur la banquette arrière de notre minibus…

10 Comments on “Sihanoukville et l’île de Koh Rong, les pieds dans l’eau

  1. Super blog, hyper pratique et plein de bons conseils !
    Une simple question, nous souhaitons nous rendre a Koh Rong et donc tester le Greenhouse Guesthouse, mais impossible de le trouver … Auriez-vous un contact ?
    Merci et excellente continuation !

    • Merci Gwendoline ! Non, désolé, nous n’avons pas de contact en direct, nous avions réservé sur Agoda ou Booking ! A voir qui des 2 proposent le meilleur tarif 😉

  2. Bonjour m nous allons sur koh rong le mois prichain nous avons oris une nuit sur soksan et une nuit sur la pkage d arrivee des ferries
    Une ami m a dit que pour aller sur soksan elle avait payer 25dollar et je lis que vous n avez payer que 5 dollar
    Quen est il exactement merci davance

    • Oui Corinne, nous avons payé 5 dollars pour retourner sur Koh Rong, le plus simple et souvent le plus économique reste de négocier directement sur la plage de Soksan ! Au moment où le soleil commence à se coucher, les rabatteurs arrivent tous et c’est là qu’il faut commencer à papoter 😉

  3. Bonjour tous les 2!!!

    Actuellement enceinte de 5 mois, nous avons prévu de nous rendre à Koh Rong samloem début août. J’aimerais savoir si la traversée en bateau vous a semblé mouvementé ou bien est-ce calme? Y’a t’il un risque selon vous pour une femme enceinte (nous choisirons également l’option slow boat)
    Un grand merci d’avance pour votre retour!!
    Anne-Solène

    • Bonjour Anne-Solène,

      Désolé pour la réponse un peu tardive, mais c’est les vacances en ce moment et le PC est un peu éloigné… Alors, pour la traversée en bateau, je vous conseille vraiment le slow boat ! Après vous dire si c’est agité ou pas, cela dépendra vraiment des conditions climatiques du jour ! De notre côté, cela avait été plutôt calme… Il vaut mieux se renseigner quelques jours avant, voir la veille au soir, je pense.

      En tout cas, c’est un lieu magnifique ! Profitez-en bien 😉
      Vincent

    • Bonjour Anne Solene,
      Nous partons passer quelques jours à Koh Rong début février et je serai alors enceinte de 4 mois. Comment s’est passé votre séjour ? Aucun problème de transport et de nourriture ?
      Merci pour vos précieux conseils.
      Alexandra

      • Bonjour, nous vous conseillons le slow boat, c’est plus lent comme son nom l’indique mais moins agité ! Autrement, pour la nourriture, faîtes juste attention à des choses classiques comme l’eau et tout devrait bien se passer 😉
        Profitez bien, c’est un endroit magnifique !
        Vincent

  4. Bonjour et merci pour votre boulot, je voudrais juste vous posez une question, si je prends un hébergement sur le côté Ouest de l’île de Koh Rong ( Sok san ou Long Beach) et que je veux faire la fête sur la côte Est, me sera-t-il possible la nuit venue de rentrer dans mon hôtel . Existe-t-il des bateaux taxi nocturne? Ou une route éclairé?

    Je vous remercie d’avance. Bonne journée

    • Bonjour, l’île Koh Rong était en plein développement lorsque nous y sommes allés il y a un an. Pas moyen d’y accéder la nuit venue par le chemin ou par taxi boat nocture, sauf à négocier directement avec un local ! Mais bon, peut être que les choses ont changé depuis… Profitez bien, c’est un super endroit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *