Quito, pour un séjour plus qu’authentique….

IMG_5411

Après quelques jours passés à Cuenca, nous continuons notre découverte de l’Equateur par un stop à Quito, la capitale du pays ! Une étape pas tout à fait comme les autres, puisque nous aurons la chance de vivre 24h/24 avec une adorable famille équatorienne. Bref, l’occasion parfaite pour améliorer notre espagnol, découvrir la culture équatorienne mais aussi de tisser des liens inoubliables…. 

Un accueil en OR

Tout commence avec Camila, une super copine parisienne originaire d’Equateur : « Bon, si vous passez par mon pays, prévenez-moi surtout, ma famille sera plus que ravie de vous recevoir ! » Et aussitôt dit, aussitôt fait… A peine avions-nous planifié les dernières étapes de notre tour du monde, que nous contactions Camila !

Et, nous voilà, après 8 « petites » heures de trajet, arrivant au terminal de bus de Quito, et accueillis les bras ouverts par Fanny et son fils Andres ! L’hospitalité, elle commence là mais elle ne s’arrête pas là, vous allez voir… Direction donc la grande maison familiale ou nous serons accueillis durant les 3 prochains jours ! En plus des nombreux chats et chiens de la famille, nous ferons la connaissance d’Antonio, le mari de Fanny ainsi que Alvaro, le 2nd fils de la famille ! Seul leur grande fille, Viviane, désormais maman, a quitté le foyer familial… Et vu comment on s’y sent bien, on comprend tout à fait pourquoi Andres et Alvaro ont fait le choix de prolonger un peu l’aventure chez leurs parents 😉

Andres, futur avocat, et Alvaro, étudiant en médecine, ont appris l’anglais durant leurs études, c’est obligatoire pour les jeunes générations ici ! Tout le contraire de Fanny et Antonio qui n’ont (pour le moment…) pas encore traversé les frontières de leur pays ! Nous parlerons donc essentiellement espagnol, tentant tant que bien mal de se faire comprendre…. C’est pas toujours simple, parfois un peu frustrant, mais les attentions et les regards ont aussi toute leur importance !

DSC_0001_16

Comme en famille !

La relève de la garde républicaine

Lundi matin, c’est parti tous en voiture avec Fanny et Andres, vers le centre historique de la capitale ! Direction la place de l’Indépendance où a lieu, tous les lundi matin à 11h, une attraction qui vaut le coup d’œil : la relève de la garde présidentielle ! Tout commence devant le palais présidentiel où les principaux membres du gouvernement sortent au balcon pour saluer la foule qui arrive petit à petit sur la place.

IMG_5350

Le vice-président et son équipe

Pour la plus grande tristesse de Fanny, qui nous a avoué « en off » une tendresse particulière pour son président, c’est le vice-président équatorien qui fait son arrivée sur le balcon, à 11h pétante, sous les applaudissements de la foule. S’ensuit l’hymne équatorien, repris en cœur par tout le peuple présent ce matin-là. Puis place ensuite au spectaculaire balais de la garde présidentielle. Malgré les forces de sécurité présentes en masse, toute cette liesse populaire est vraiment sympa à observer !

IMG_5363

Devant le palais du gouvernement

El Panecillo

El Panecillo, qui veut dire « le petit pain » en français, est la colline qui trône au milieu de la capitale. Au sommet, se trouve une vierge d’aluminium de 45 mètres de hauteur, et oui rien que ça ! On peut la voir absolument partout à Quito, c’est même le symbole de la ville ! Et comme elle a des ailes, on pourrait même dire que c’est en quelque sorte l’ange gardien de la capitale 😉

P1050068

El Panecillo, vu au loin

La vue au sommet de la colline est carrément spectaculaire et vaut vraiment la peine de monter jusque là. Mais, en plus, pour 1$ par tête, nous avons pu grimper à l’intérieur de la vierge pour avoir une vue à 360° sur tout Quito ! Un petit regret quand même, le ciel était un peu brumeux ce matin là….

IMG_5393

Une petite « pause » au sommet !

El Centro Historico

Fanny et Andres nous déposent ensuite dans le centre-ville,  il est temps pour eux de retourner travailler ! On ne vous avait pas dit mais Fanny et son mari tiennent 2 tiendas, dont l’une carrément au sous-sol de la maison ! Mais au fait, c’est quoi une tienda ? Et bien, une tienda, c’est une sorte de petit magasin très répandu en Amérique du Sud et en l’occurrence, ceux de la famille s’occupent de tout ce qui est fourniture scolaire !

Nous avons bien aimé notre balade dans le coeur de la ville, le plus grand centre historique et le mieux préservé de toute l’Amérique du Sud ! Il faut dire que 300 ans de colonisation espagnole, ça vous change une ville. Imposant leur religion, les espagnols ont construit en masse des églises, des monastères mais également des places et des palais. Mais ce que nous avons le plus aimé, c’est de se balader (et se perdre…) dans les ruelles colorées du vieux Quito. L’architecture des bâtiments, les sculptures, les fresques colorées, tout est très beau et parfaitement entretenu !

IMG_0724-002

Le centre historique, une ruelle tout en couleurs

La basilique Voto del Nacional

Non loin du cœur historique de la ville, nous ne pouvions pas passer à côté de la basilique Voto del Nacional. Sa taille est tout simplement impressionnante : 140 mètres de long et 115 mètres de haut pour les 2 tours ! Comme El Panecillo, elle également visible de tout Quito. Son style gothique est particulièrement intéressant avec notamment toutes ces gargouilles représentant les animaux typiques de l’Equateur : iguanes, tortues, toucans… Avouez que c’est quand même surprenant de voir ce genre d’animaux sur un édifice religieux de cette taille 😉

IMG_5402

La basilique Voto del Nacional

Mais le clou du spectacle, c’est que pour 2$ / personne, nous avons pu monter au sommet de la basilique pour admirer la vue sur toute la ville. Bon, sur la fin, les escaliers se transforment en peu en échelle et il vaut mieux éviter d’avoir le vertige, mais franchement là aussi, ça vaut le coup d’œil. La vue est carrément incroyable !

IMG_5424

Par ici pour aller au sommet !

IMG_5411

La vue est pas mal non plus d’ici

Retour dans notre « famille d’accueil » le soir venu, par bus, et en passant par des quartiers nettement moins recommandables pour rejoindre l’arrêt de bus ! Bon, on vous avoue, on faisait pas trop les malins, seuls touristes dans le lot, avec notre appareil photo et nos téléphones portable sagement rangés…

Le soir, pour les remercier de leur accueil et de leur gentillesse, nous avons décidé de passer derrière les fourneaux ! A défaut de trouver des ingrédients bien de chez nous pour leur faire goûter des crêpes maison ou une bonne bouteille de bordeaux, nous avons décidé d’improviser et de leur préparer des spaghetti bolognaise « maison » ! Enfin, ça, c’était le projet car soyons honnête, les pâtes étaient vraiment affreuses, ratage total ! Bon, ils n’ont pas osé nous le dire, par gentillesse… Mais beurk, c’était vraiment pas ça 😉

DSC_2614

Un repas « all dente » ou presque…

Le TelepheriQo

Direction le lendemain matin El TeleferiQo (notez le « Q » pour Quito pour le petit jeu de mot !), le téléphérique situé à l’ouest de la ville et qui nous fera passer de 2 800 mètres d’altitude, le niveau de la ville, à plus de 4 000 mètres ! Si vous le saviez pas, Quito se trouve sur le versant Est du fameux volcan Pichincha ! Et pour rejoindre les cimes, Fanny & Andres seront bien entendu de la partie !

IMG_5428

A bord du téléphérique

L’ascension est rapide, quelques minutes à peine et coûte 8,5 dollars par personne pour un aller-retour (soit 7.5 €). Avant même d’arriver à la station de Cruz Loma situé sur le flanc du volcan Pichincha, nous savons déjà que le ciel est trop brumeux ce matin là… La visibilité sera quasiment impossible au sommet, la brume étant bel et bien de la partie ! Petit regret, surtout lorsque l’on sait que lorsque les conditions météo le permettent, la vue sur la ville est tout simplement géniale ! Clairement, une activité qu’on recommande de faire, mais un jour où il fait très beau !

IMG_5443

Le volcan Pichincha au 2nd plan

IMG_5437

Une vue brumeuse sur la ville

Mitad del Mundo

Pour se remettre de nos émotions, Fanny nous emmène déjeuner dans un restaurant typique équatorien, afin de déguster le hornado con tordilla, l’une spécialité de Riobamba, une autre ville importante de l’Equateur ! Du poulet, de l’avocat, de la purée, des petits légumes et du jus d’avoine pour accompagner tout ça, franchement on s’est régalé 😉

DSC_2619

Le hornado con tortilla : copieux et délicieux !

Nous reprenons la route ensuite, en direction la « Mitad del Mundo » ! Comme son nom l’indique, c’est le milieu du Monde… C’est ici, en effet, que passa la première ligne de l’Equateur lorsqu’elle fut mesurée au 18ème siècle. Bon, en fait, la vraie ligne passe 35 km au Nord de Quito. Mais bon, Viviane et Andres tenaient absolument à nous faire visiter le site, d’autant plus qu’ils ne l’avaient eux-même jamais réellement visité…

IMG_5502

Nous sommes chacun d’un côté de la planète

Après s’être acquittés des droits d’entrée (3,5 dollars / personne), nous entrons dans le site qui ressemble assez étrangement à un parc d’attraction ! Tout un tas de maisons colorées, des statues d’animaux légendaires, des monuments en la mémoire des expéditions menées pour déterminer cette ligne imaginaire… Bref, l’entrée en matière est plutôt fun 😉

IMG_5493

On s »est amusés comme des ptis fous !

Le point culminant de la visite est cette grande obélisque qui caractérise le centre du Monde ! Des lignes sont tracées au sol pour relier les parties Nord / Sud / Est et Ouest de la Terre… C’est ici que tout le monde se rassemble pour LA photo du lieu ! Bref, vous l’aurez compris, on a trouvé ça un peu kitsch et pour être honnête,  on vous conseille largement de privilégier la visite du centre historique de Quito, beaucoup plus authentique, mais si vous avez du temps, faites-y un tour…

IMG_5511

La fameuse obélisque au coeur du site

Une dernière soirée en famille

Pour notre dernière soirée à Quito (et en Equateur d’ailleurs !), nos hôtes nous ont réservé une bien jolie surprise ! Ce soir, c’est repas typique équatorien : un bon barbecue et hop, on dîne tous ensemble en famille près du feu !

DSC_2636

C’est parti pour la cuisson !

En plus de déguster les spécialités locales, nous aurons la chance d’apprendre à les cuisiner ! Des épis de maïs, du fromage, des pommes de terre et du café… Nous aurons le droit à un vrai et bon repas local ! Un moment simple comme on les aime, que nous ne sommes pas prêts d’oublier… Et surprise, avant d’aller se coucher, nous recevons, en guide de petits cadeaux des CD de musique équatorienne ! A faire écouter à nos familles et amis en rentrant… Un geste adorable, encore une fois !

DSC_2646

Notre galette de maïs et fromage

DSC_2650

Une famille en OR !

Le lendemain matin, Viviane nous gâte à nouveau avec un petit déjeuner bien copieux : de la viande, des pommes de terre et tout ça à la mode équatorienne bien sur !

DSC_2658

Un petit déj de haut niveau

Voilà, notre séjour sur Quito prend fin au terminal de bus, où les au-revoir seront empreints de beaucoup d’émotions… Nous ne serons restés que 3 jours dans la capitale mais quel accueil, quelle hospitalité ! Cette famille équatorienne nous a accueilli comme des membres de leur famille et a fait preuve d’une gentillesse que nous ne sommes pas prêts d’oublier ! Le rendez-vous est pris en France pour leur faire découvrir, à notre tour, notre pays ainsi que toutes ses meilleures spécialités culinaires… Plus qu’une dizaine de jours avant de rentrer en France et il nous reste encore un nouveau pays à découvrir : la Colombie ! Ne manquez pas donc nos prochains et derniers articles…

 

 

INFOS PRATIQUES :
  • Transports :
    • Aucune difficulté majeure pour faire le trajet Cuenca – Quito, de nombreuses compagnies proposent le trajet, directement à la station de bus. Nous avons choisi la compagnie Express Sucre, et pour 8h de trajet, nous avons payé 12 US dollars par personne (10,60 €).
    • Pour se déplacer dans Quito, la plupart du temps, nous étions avec Fanny et Andres mais il nous est arrivé, une fois, de prendre le bus de la ville. Un conseil : ne le prenez pas trop et attention à vos objets de valeur, les vols sont apparemment monnaie courant dans la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *