Le désert de San Pedro de Atacama, du grand spectacle

IMG_3083

Et oui, après Santiago, Valparaiso et l’île de Pâques, nous voici de retour au Chili ! Mais pas n’importe où, direction le fameux désert de San Pedro de Atacama ! Assurément l’un des endroits les plus surprenants que nous avons eu l’occasion de découvrir durant cette année autour du monde ! Accrochez-vous bien, vous allez en prendre plein les yeux, les paysages sont justes irréels…

Un trajet pas comme les autres

Nous n’avons pas compté les heures passées dans les bus ni les kilomètres parcourus au cours de cette année mais, entre l’Asie et l’Amérique du Sud, nous sommes désormais de vrais experts des bus locaux ! Et parmi tous les trajets effectués, celui reliant Salta, notre précédente destination, à San Pedro de Atacama est assurément le numéro 1 !

Entre un passage de frontière à 4000 m d’altitude, de la neige au sommet des montagnes, des volcans de part et d’autre de la route et des lagunes d’un bleu translucide, difficile de ne pas décrocher du regard ! Les paysages qui défilent sous nos yeux sont tout simplement incroyables…

IMG_2886

La vue depuis notre siège !

Pour profiter pleinement de la magie de ce trajet, on vous conseille vivement de faire la route de jour (quitte à perdre une journée…) et surtout à réserver votre place plusieurs jours en amont, afin d’avoir la chance (comme nous !) d’avoir un siège au premiers rang 😉

IMG_2914

De la montagne, des volcans et de la neige !

Notre arrivée à San Pedro

San Pedro est un village perdu au beau milieu du désert et situé à un peu plus de 2400 mètres d’altitude ! Essouflement, fatigue, mal de crâne, les effets de l’altitude auront raison de nous durant les 3 premiers jours… Et pour lutter, nous n’aurons rien trouvé de plus efficace que les bonnes vieilles recettes locales : mâcher des feuilles de coca (chut, c’est de la drogue…) ainsi que se faire des infusions de chachacoma matin, midi et soir ! Nous irons mieux au bout de quelques jours… Heureusement car, entre la Bolivie et le Pérou, nous resterons en altitude pendant plus d’un mois et demi non-stop !

La ville de San Pedro possède un environnement incroyable : située en plein désert avec à perte de vue, une chaîne de volcans qui domine l’horizon ! Avec ses ruelles de terre et ses vieilles maisons carrées, nous avons l’impression de vivre dans un autre temps ! Heureusement, la bonne vingtaine d’agences de voyage est là pour nous rappeler que nous sommes dans un des lieux les plus touristiques d’Amérique du Sud !

IMG_3458

Le centre de San Pedro

Le désert d’Atacama en 4×4 ?

C’était notre idée : louer un véhicule plusieurs jours afin d’être totalement libre de nos mouvements et découvrir chaque recoin du désert d’Atacama à notre rythme ! En arrivant à San Pedro, nous prenons donc les infos :

  • location d’un 4×4 avec Europcar : 119 000 pesos / jour (soit 156 €)
  • location d’un 2 roues motrices avec Europcar : 79 000 pesos / jour (104 €)
  • location d’un van avec Wicked : 82 000 pesos / jour (108 €)

La société Europcar a le monopole des voitures de location sur San Pedro et elle en profite bien… Et vu l’état des routes, assez défoncées sur pas mal d’endroits, la solution la plus sure est de louer un 4×4 ! Mais à ce prix-là, pas possible, on explose carrément notre budget ! Nous avons bien essayé de trouver d’autres compagnons de route mais tous choisissent l’option du tour organisé, plus simple et surtout nettement moins cher !

Dans la rue Caracoles (la rue principale du village), vous trouverez des dizaines et des dizaines d’agences de voyage, qui proposent bien évidemment les mêmes prestations… Dans ces conditions, difficile de choisir ! Après le tour d’une petite dizaine d’agences, on se décide au feeling : nous choisissons l’agence Sun Travel Agency, pour le meilleur et pour le pire… On vous en reparlera un peu plus bas !

Nous prenons le packaging complet avec 4 excursions, pour les 4 prochains jours. Un pesos est un pesos, nous négocions l’ensemble à 136 000 pesos pour tous les 2 (180 €) soit 34 000 pesos par jour (45 €) ! On est loin des 156 € par jour pour la location d’un 4×4…

Pour information, il existe une agence 100 % française à San Pedro : Flamingo Travel Agency, qui se situe dans la rue Caracoles ! Elle propose à peu près les mêmes prix, avec en bonus, un guide qui vous fournira des explications en français… Bien sûr, cela nous a tenté ! Mais après coup, nous n’avions pas envie de nous retrouver dans un groupe 100 % français. Voyager, c’est découvrir de nouvelles cultures, s’ouvrir au monde mais aussi se perfectionner dans les langues étrangères… Que voulez-vous, on aura tout le temps de parler français à notre retour 😉

La vallée de la Lune

Notre 1ère sortie est prévue le jour même à 16h ! Ce n’est pas commun comme horaire, mais souvenez-nous, nous sommes en plein désert et toutes les excursions sont organisées pour profiter au mieux de la luminosité et des conditions météos très changeantes…

Première étape : nous devons payer les droits d’entrée pour accéder à la Vallée de la Lune (non compris dans le packaging) ! Et là, on vous donne une astuce pour faire quelques économies… Sur tous les sites, nous nous ferons passer pour des étudiants, et en fournissant notre carte vitale, ça marche ! Un peu d’audace et le tour est joué ! Au lieu de 6000, nous payerons 5000 pesos l’entrée pour tous les 2 (6,50 €).

Située à quelques kilomètres de San Pedro, la vallée de la lune est mondialement célèbre pour ses décors atypiques et son ambiance très particulière ! Comme son nom l’indique, les paysages sont des plus lunaires… Nous sommes en plein cœur de la Cordillère de Sel !

IMG_2926

On a marché sur la lune !

Premier stop dans une grotte de sel, où un parcours d’une trentaine de minutes nous attend ! Nous sommes dans une sorte de petit canyon, les parois étroites sont couvertes de sel et à l’aide de notre lampe frontale, nous essayons de tracer notre chemin au cœur de la grotte…

IMG_2941

En plein coeur de la grotte de sel !

IMG_2956

Une ambiance lunaire

Nous nous arrêtons ensuite devant la formation rocheuse des 3 Maries, une formation en granite et quartz dont l’érosion du vent a sculpté la roche ! Les jeux de lumières sont tout simplement incroyables, un de nos coups de cœur…

IMG_2976

Los 3 Marias

Nous poursuivons notre balade jusqu’au sommet d’une dune ! Cela nécessite quelques efforts, notre cœur s’accélère, on ressent de suite les effets de l’altitude… Mais une fois au sommet, nous sommes vite récompensés : wouahh, la vue à 360° sur toute la Vallée est juste dingue ! Avec ces paysages, on se croirait vraiment sur la Lune…

IMG_3013

Au sommet de la dune de sable !

IMG_2981

Le mirador de la porte du soleil

Le soleil commence à se coucher, il est temps de conclure notre journée, direction le mirador du Coyote, l’endroit parfait pour admirer le coucher du soleil ! Au fil des minutes, le soleil devient de plus en plus rouge… Certes, il y a du monde, toutes les agences se sont données rendez-vous au même endroit, mais le spectacle est des plus grandioses !

IMG_3052

Sur notre rocher, dans le vide !

IMG_3056

Un coucher de soleil fort en couleurs !

Nous reprenons la route vers San Pedro, passant en chemin devant la vallée de la Mort ! D’après ce que nous avons pu en lire, un endroit vraiment magnifique mais interdit d’accès depuis quelques semaines aux agences... Nous avons essayé de comprendre le pourquoi du comment mais personne n’a réellement voulu nous répondre ! La faute surement à des conflits entre les tribus du coin…

Les lagunes, les pierres rouges, les flamants roses et bien d’autres…

Deuxième journée, réveil à 4h30 du matin, aïe ça pique ! Direction le Sud de la région et les lagunes de l’altiplano, situées à 130 kilomètres de San Pedro. Nous sommes en plein cœur de la réserve national des flamants roses, qui s’étend sur plus de 74 000 km2 ! Les paysages qui s’offrent à nous sont d’une pureté dingue… Des paysages de carte postale, nous avons eu la chance d’en voir quelques-uns durant notre tour du monde, mais cette journée sera tout simplement inoubliable !

IMG_3075

C’est parti pour une journée mémorable !

IMG_3110

Les paysages sont dingues !

Une bonne heure et demi de route est nécessaire pour atteindre notre 1ère étape de la matinée : les célèbres Piedras Rojas alias les pierres rouges ! A peine avons-nous posé le pied sur ces pierres rouges que nous restons bouche-bée devant ce tel spectacle ! C’est le plus bel endroit que nous ayons vu durant nos 5 jours à San Pedro de Atacama… Un conseil : équipez-vous bien, nous sommes à 4000 mètres d’altitude et il fait froid, surtout à nos petites oreilles 😉

IMG_3087

Les Piedras Rojas

IMG_3105

Des paysages incroyables !

La journée continue et nous montons un peu plus en altitude (4200m) pour aller admirer d’autres lagunes situées en plein cœur de plusieurs volcans, certains d’entre eux étant encore actifs ! Face à nous, les lagunes Miscanti et Meniques, deux lacs majestueux séparés seulement par une coulée de lave lors de l’éruption du volcan, il y a un million d’années. Dans les eaux profondes des lagunes, on peut admirer le reflet des montages !

IMG_3157

La lagune Miscanti

IMG_3175

La lagune Meniques

La journée n’est pas terminée, nous la poursuivons avec les flamants roses ! Nous les découvrons dans un lac où ils ont élut domicile par centaines ! Au fur et à mesure que le soleil se couche et prenne sa teinte rouge-orangée, les flamants roses s’approchent de nous, en toute innocence, pour quelques poses photos dont ces animaux ont le secret 😉

IMG_3320

Un flamant rose en recherche d’un dîner !

IMG_3339

Un coucher du soleil incroyable !

Il est 20h, nous faisons une dernière halte à Toconao un petit village chilien où se trouve une charmante église traditionnelle ! Nous rentrons ensuite sur  San Pedro, exténués mais sous le charme de cette journée incroyable…

IMG_3114

De la neige, que demander de plus ?

Pour votre info, nous aurons payé 10 000 pesos de droits d’entrée sur cette journée pour tous les 2 (soit 13,20 €), avec bien évidemment notre tarif préférentiel 😉

Les Geysers Del Tatio

3ème journée, nouveau réveil matinal dans le froid, il est 4h30 du matin ! Euh… 3h30 en fait ! Et oui, le radio réveil de mon téléphone portable a « oublié » de nous prévenir du changement de fuseau horaire en arrivant à San Pedro ! Oups, la boulette… Par chance, sans conséquence jusque-là, hormis le regard furax d’Audrey ce matin-là 😉

Les Geysers Del Tatio sont situés à environ 100 km au nord de San Pedro ! Comme souvent avec ces minibus qui font le tour des hôtels pour aller chercher les clients, on poireaute… Grrr ! Bon, notre minibus arrive, on s’installe sur nos sièges pendant que celui-ci finit sa tournée… Ensuite, un petit monsieur qui s’avère être notre guide de la matinée prend la parole pour nous annoncer que nous aurons environ 1h30 de trajet et que nous pouvons nous rendormir… Nous nous exécutons aussitôt 😉

Alors pourquoi se lever si tôt pour aller voir des geysers ? Tout simplement pour le spectacle, beaucoup plus impressionnant de nuit, parait-il, notamment avec le contraste des lumières, toute cette fumée blanche de nuit… Mais lorsque nous arriverons sur les lieux, le soleil sera déjà levé ! Déçus, nous râlerons auprès de notre guide… Un accident grave s’est produit il y a une semaine à peine avec une touriste belge qui ayant trop voulu s’aventurer, est tombée dans un trou d’eau brulante ! Son mari l’a sauvé in extrémis, mais elle sera transférée en urgence au service des grands brulés ! Et quelques jours plus tard, nous apprendrons son décès ! Bref, hasard ou pas (on en a pas eu la confirmation) mais il semblerait que désormais les agences aient ordre de ne plus arriver de nuit, afin d’éviter tout accident de la sorte…

IMG_3347

Il fait déjà jour en arrivant sur les lieux !

IMG_3354

Attention à ne pas tomber dans le trou, l’eau est caliente !!!

Le Gesyer del Tatio est le 3ème plus grand geyser au monde ! Des fumées émanent de la terre, certaines atteignent 5 mètres voire 10 mètres de hauteur. La balade au milieu des geysers nous donne l’impression d’être vraiment tout petit face à Dame Nature. Nous sommes vraiment impressionnés par la puissance des jets d’eau et de vapeur ! Effectivement, coincé au milieu de toute cette fumée, un accident peut vite arriver…

IMG_3359

Impressionnant !

IMG_3374

On se les caille un peu par contre…

Nous aurons le droit ensuite à un petit déjeuner de champion au milieu des geysers ! De quoi reprendre des forces avant de rejoindre la piscine d’eau thermale ! La récompense de ce début de matinée est de se baigner dans les eaux chaudes de la piscine… Relaxant !

IMG_3399

Audrey teste l’eau de l’extérieur….

IMG_3411

… et moi de l’intérieur ! Chaleur ;)

Sur le chemin du retour, nous profitons de la route, désormais en plein jour, avec en arrière-plan la spectaculaire Cordillère des Andes et le superbe volcan Putana, toujours en activité ! L’occasion aussi pour faire la connaissance de quelques lamas et vicugnas, ces animaux typiques de la région…

IMG_3438

Le volcan Putana en toile de fond

IMG_3066

Quelques vicugnas sur le bord de la route

Nous nous arrêterons ensuite à Machuca, un village traditionnel mais beaucoup trop touristique pour être authentique… 5 habitants et plus de 200 touristes au même moment, ça vous fait rêver ?

IMG_3443

Bienvenue à Machuca

Il est 12h30, nous rentrons sur San Pedro, notre excursion touche à sa fin ! Sachez que nous avons payé 8000 pesos l’entrée pour tous les deux au geyser (soit 10,50 €). Ce site est surprenant, même si nous sommes quelque peu déçus de ne pas avoir pu voir ce spectacle de nuit…

La Laguna Cejar … et notre coup de chaud !

Dernière excursion au programme ! A quelques kilomètres du village de San Pedro, se trouve un lac spectaculaire aux eaux turquoises : la Laguna Cejar. Ce sont les cristaux de sel se trouvant dans le lac qui lui donnent cette couleur si particulière et qui vous permettent également de flotter à la surface sans effort, exactement comme dans la mer Morte ! Après cette baignade, pour finir en beauté, rendez-vous ensuite à la lagune Tebinquinche, sublime lac d’une profondeur n’excédant pas les 30 centimètres. Là, on sirote tranquillement son Pisco Sour en admirant le coucher du soleil sur la Cordillère des Andes ! Enfin ça, c’était le programme…

Vous l’aurez compris, San Pedro d’Atacama et ses alentours, c’est absolument incroyable, des paysages d’une pureté de dingue ! Mais, car il y a un « mais » … Les agences se goinfrent pas mal, sont toutes de combine les unes avec les autres et se moquent pas mal du client : nous sommes des pompes à fric ! On ne va pas faire de généralité, car nous sommes tombés sur des guides vraiment sympas, mais c’est un peu le sentiment qui prédomine, malheureusement…

On vous promet des groupes de 12 ou 15 personnes maximum, vous embarquez finalement dans des bus de 30 ou 40 personnes, vive la tranquillité ! Mais la cerise sur le gâteau, ce sera la Laguna Cejar, que nous avons décidé de boycotter…

Souvenez-vous… De notre propre chef, nous avons refusé l’agence française pour être avec un groupe international et perfectionner notre anglais ! Car oui, nous avions bien demandé un guide anglais ! Alors quant aux geysers Del Tatio, on se rend compte, au bout de quelques minutes, que notre guide parle à peine 2 mots d’anglais, on fait profil bas…

Mais encore pire, le lendemain pour la Laguna Cejar, notre guide ne parle pas un mot d’anglais ! Au moment d’entrer dans la Lagune, on commence à s’énerver ! Pas contre le guide, mais contre l’agence ! Le guide appelle donc l’agence… L’agence ne veut rien entendre, nous avons déjà payé… Le droit d’entrée pour la Laguna Cejar est horriblement cher : 17 000 pesos par personne soit 22,50 € ! C’est simple, on demande un geste commercial de la part de l’agence : qu’ils prennent en charge une entrée sur 2.. Nada, ils ne veulent rien entendre ! Le ton monte d’un coup, on s’énerve, marre d’être pris pour des pigeons de bas étage ! Du coup, le véhicule reste bloqué devant l’entrée du parc et ce sont les autres touristes qui sont également pénalisés… Ils nous comprennent et nous soutiennent mais nous devons prendre une décision rapidement ! Enervés, nous décidons de rentrer à San Pedro… Pas de Laguna Cejar pour nous, le chauffeur laisse les autres touristes se baigner, et nous ramène jusqu’à l’agence… Les discussions seront chaudes dans l’agence, nous resterons une bonne heure afin d’obtenir le remboursement de l’excursion ! Et au passage, nous ne manquerons pas de prévenir les touristes en quête d’une agence qu’ils ne toquent pas à la bonne porte… San Pedro, c’est beau, mais avec ce genre d’attitudes, on risque vite de tuer la poule aux œufs d’or !

IMG_3461

Un conseil : fuyez cette agence !

L’observation astronomique

Une autre activité que nous voulions absolument faire, mais cette fois, ce sont les conditions météo (ciel trop nuageux) qui nous en ont empêchées ! Le reste de l’année, le ciel sur Atacama est superbe, sans nuage et constellé d’étoiles. C’est la raison également pour laquelle la région de San Pedro de Atacama abrite le projet Alma, le plus important site astronomique du monde, mais également le plus haut perché à 5 000 mètres d’altitude.

On vous conseille vivement l’excursion astronomique de nuit avec un guide français (Alain et son agence Space Star Tours) afin d’admirer les planètes, les étoiles à l’aide de télescopes et ainsi devenir incollable en astronomie, notamment lors de vos prochaines soirées Pictionnary !

DSC_2531

Un Pisco Sour pour fêter nos 2 ans !

Bien que nous terminions notre séjour sur San Pedro de Atacama sur une mauvaise note, nous sommes malgré tout tombés amoureux de cette région ! Assurément, l’un des plus beaux endroits que nous ayons eu la chance de voir durant notre tour du monde… Des gesyers, des lagunes, des dunes de sables, des volcans, des flamants roses et des couchers du soleil : comment ne pas tomber sous le charme de toute cette nature ?

 

INFOS PRATIQUES
  • Transport : Comme nous le disions au début de cet article, nous avons fait le trajet Salta – San Pedro de Atacama de journée ! Le prix : 810 pesos argentin chacun soit 78 € !
  • Hébergement : Attention, cela coûte très cher ! Nous avons dormi à El Toconar, une petite auberge familiale, situé à 5 minutes à pied du centre du village ! Pour une chambre double avec salle de bain privée, vous paierez 30 000 pesos chilien (39€) et une chambre double avec salle de bain collective vous reviendra à 25 000 pesos chilien (33 €). Même si l’ambiance n’est pas extra, le propriétaire, un jeune chilien préférant la gonflette ou la Playstation, le lieu est propre, agréable et vous bénéficierez d’une cuisine !

4 Comments on “Le désert de San Pedro de Atacama, du grand spectacle

  1. Salut à vous,
    Je découvre votre blog (et le désert d’Atacama) et je suis autant fan de l’un que de l’autre…
    Votre article me donne un lieu de plus à ajouter à ma wish-list !!
    A bientôt.

    • Salut Cédric, mille merci pour ton message, on est tout heureux de te lire ! Et oui, effectivement, le désert de San Pedro de Atacama, c’est vraiment magique, les paysages sont d’une pureté, pffff…. Bref, tu l’auras compris, nous sommes sous le charme et ne pouvons que te souhaiter de le rajouter dans tes futures aventures 😉

  2. Bonjour,
    Merci pour cet article et pour ces superbes photos ! À quelle période de l’année êtes-vous allés à San Pedro de Atacama, svp ?
    Héloïse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *