La Paz, la capitale la plus haute du monde

IMG_4210

Allez, on continue la découverte de la Bolivie, un pays très attachant ! Après nos aventures en plein cœur du Salar d’Uyuni et notre récent passage à Sucre, la ville blanche, nous reprenons la route, direction La Paz, la capitale administrative la plus haute du monde : 3 660 mètres au-dessus du niveau de la mer !

Un séjour à la hauteur de nos espérances ?

La Paz est une ville vraiment surprenante ! Saviez-vous par exemple qu’elle vient tout juste d’être classée comme l’une des sept nouvelles villes-merveilles du monde ? Au même titre que La Havane (Cuba), Kuala Lumpur (Malaisie), Doha (Qatar), Beyrouth (Liban), Durban (Afrique du Sud) ou encore Vigan (Philippines). Bref, bien que nous ne soyons pas vraiment fan des grosses mégalopoles, c’est un séjour que nous attendions avec une grande curiosité…

IMG_4082

La Paz, nous arrivons !

Le problème dans un tour du monde, c’est qu’au bout de plusieurs mois de voyage, votre corps met un plus de temps à récupérer ! Ajoutez ça aux effets de l’altitude, et vous aurez compris qu’on se sent vite sur les rotules. Alors, après une nuit dans le bus et une bonne douzaine d’heures de trajet, nous avions bien mérité une journée off en arrivant à notre hôtel ! Enfin off, pas tout à fait… Car, nous devons préparer notre retour en France tout doucement, avec nos CV et lettres de candidature new-look 😉

Revenons-en à La Paz… Avec pas loin de 2 millions d’habitants, cette ville est entourée par deux grosses montagnes de plus de 6 000 mètres de hauteur ! La Paz se situe dans une énorme cuvette avec pour particularité les pauvres qui vivent dans les quartiers situés en hauteur (4 000 m) et les plus aisés qui ont pris d’assaut le centre de la ville (entre 3 000 et 3 600 mètres).

IMG_4181

Une ville, une cuvette … et d’immenses montagnes !

Cette ville a la réputation d’être dangereuse ! Mais, un peu comme toutes les grandes capitales mondiales avec ses inégalités, il suffit de respecter certaines règles comme éviter de se balader trop tard dans certains quartiers de la ville ou afficher un peu trop ostensiblement sa « richesse » …

IMG_4084

Le bus 100 % bolivien : haut en couleurs !

Le cœur de La Paz

Le marché central est, comme dans la plupart des marchés sud-américains, un pur régal, tant pour les yeux que pour les papilles ! Toutes les spécialités culinaires sont au rendez-vous, des jus de fruit hauts en couleurs aux fameuses plantes médicinales. Mention particulière pour le sandwich à l’avocat, on en salive encore 😉

IMG_4125

Sandwich avocat au top et tasse de thé, c’est ça le bonheur !

En parlant de marché justement, impossible de ne pas aller jeter au coup d’œil au fameux « marché aux sorcières ». Vous y trouverez toutes sortes d’objets et d’ingrédients permettant de jeter un sort aux mauvais esprits. Nous y avons vu des amulettes, des poudres magiques, des crapauds séchés ou bien des grenouilles porte-bonheur ! Mais le plus étonnant et le plus recherché de tous est le fœtus de lama séché, que vous pourrez voir par dizaines accroché au plafond des magasins. L’histoire raconte qu’il serait vital d’enterrer un fœtus de lama dans les fondations de sa future maison car cela porterait chance au foyer… Avis aux intéressés si vous prévoyez d’acheter prochainement, vous savez ce qu’il vous reste à faire 😉

IMG_4070

Du lama séché en veux-tu, en voilà…

La balade dans le centre historique est vraiment sympa à faire ! A coup sûr, vous ne pourrez pas rater la place principale et son impressionnante église San Francisco.

IMG_4128

La plaza San Francisco et son église

A quelques pas de là : la Plaza Murillo ! Une jolie place où vous croiserez de nombreux boliviens dégustant une glace (une spécialité locale !), mais une place surtout célèbre pour abriter des centaines et des centaines de pigeons… Contrairement à nos pigeons français, ceux-ci ne semblent pas du tout craintifs 😉

IMG_4113

La plaza Murillo …

IMG_4100

… et ses milliers d’occupants !

A bord du téléphérique

Cela peu sembler improbable au regard du reste des infrastructures de la ville, mais OUI, La Paz a bel et bien un système de téléphériques ultra-modernes ! Et pour causes, la 1ère de ces lignes de téléphériques a été inaugurée en mai 2014 ! Nous ne pouvions donc pas nous empêcher de les tester 😉

Officiellement baptisé Mi Teleférico, il s’agit, depuis quelques mois désormais, du réseau téléphérique urbain le plus long (10 km) et le plus haut au monde ! Nettement plus moderne et propre que la plupart des stations de ski françaises, le prix du trajet est en plus dérisoire : 3 bolivianos le trajet soit 40 centimes d’euros, à ce prix-là, c’est vraiment donné !

IMG_4143

C’est parti, embarquons à bord !

Vous pouvez choisir entre 3 lignes : la rouge (la plus ancienne) ainsi que la jaune et la verte, inaugurées fin 2014. La ligne rouge vous conduira du centre-ville jusqu’au sommet d’El Alto. On vous conseille de la prendre le jeudi ou le samedi lorsque El Alto devient un énorme marché en plein air.

IMG_4169

La vue du téléphérique au sommet d’El Alto, un des quartiers de la ville

IMG_4187

Le marché en plein air d’El Alto, on peut difficilement faire plus typique !

La ligne jaune est plus panoramique et vous conduira au sommet d’El Alto également, mais de l’autre côté. De là, vous aurez le droit à une jolie vue 😉

IMG_4213

La vue à 360 degrés au sommet

La ligne verte est reliée avec la jaune et vous permet d’atteindre un autre sommet pour voir « l’autre La Paz » ! On ne vous en dira pas plus, nous ne l’avons pas testé….

Vous l’aurez compris, on vous recommande vraiment de tester ces téléphériques ! Durant la dizaine de minutes de trajet, vous pourrez ainsi observer sous un angle nouveau la plus haute capitale du monde : le majestueux glacier de l’Illimani, le chaos dans le cœur de la ville, les maisons agrippées aux flancs des montagnes et tout ce contraste de richesse dont nous je vous parlais en début d’article…

Ce qu’il ne faut pas manquer

Nous ne l’avons pas testé mais si l’envie vous prend et que vous êtes dans la région un mardi ou un samedi en fin de journée, ne manquez pas ce spectacle apparemment très surprenant : « la cholita wrestling » !

Dans un gymnaste d’El Alto, à plus de 4000 m d’altitude, des cholitas (des femmes de la compagne) s’en donnent à pleine joie pour des combats endiablés de lucha libre (= du catch). Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un spectacle où les acteurs (les actrices ici en l’occurrence) simulent un combat violant ! Timides et prudes durant la semaine, ces femmes sortent de l’ombre le dimanche après-midi. Vêtues du costume traditionnel bolivien, elles enflamment la foule et déchaînent les passions en incontestables stars du ring ! Bref, si vous avez le temps, n’hésitez pas à aller voir, et racontez-nous bien sûr 😉

South American scene

Un spectacle à part…

La Route de la Mort ? Bien sûr, un incontournable pour les amateurs de sensations fortes ! Et pour vous faire partager cette journée forte en adrénaline que j’ai eu « la chance » de vivre, je vous ai réservé il y a quelques jours un article spécial, ainsi qu’une vidéo comme si vous y étiez…

DSCF5103

Un souvenir incroyable : revivez cet aventure dans notre article spécial !

Nos 4 jours au cœur de la capitale la plus haute du monde auront été un surprenant mélange de sensations fortes, de balades à bord du téléphérique, de dégustation de produits locaux dans les marchés de la ville et bien d’autres choses… La Paz, une destination vraiment surprenante, qu’il ne faut absolument pas rater !

INFOS PRATIQUES
  • Transport : Nous avons fait le trajet Sucre – La Paz par un bus de nuit. Départ de la gare de bus de Sucre, arrivée à la gare de bus de La Paz, de là, vous pourrez prendre un taxi pour pas cher. Le prix du bus : 100 bolivianos / personne (13,20 €) pour un semi-cama
  • Hébergement : Ce n’est pas l’hébergement le moins cher de la ville mais à coup sûr, un excellent rapport qualité/prix pour celles et ceux qui recherchent un peu de confort. Une chambre très confortable, un excellent petit déjeuner, une cuisine toute équipée à disposition et une maison située à une dizaine de minutes à pied du coeur de la ville (quartier sécurisé). Le seul hic ? La connexion internet vraiment lente par moment…. Le prix : 126 bolivianos la nuit pour 2 persones, petit déjeuner compris (soit 16,80 ). Le nom : Casa Andes sur le site Airbnb.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *