La Patagonie, à l’autre bout du monde

IMG_2491

La Patagonie, une destination du bout du monde ! Enfin, direction plus exactement la péninsule Valdés, située à plus de 1 300 km de Buenos Aires et qui nécessite un trajet de 20h de bus non-stop pour s’y rendre ! C’est très loin, vous allez voir que ça coute pas mal d’argent, mais quel lieu magique ! On vous explique ?

Présentation de la péninsule Valdés

Déclarée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1999, la péninsule Valdès est un parc naturel qui accueille des espèces marines telles que des éléphants de mer, des lions de mer, des baleines, des dauphins ainsi que des orques. Pour être honnête avec vous, il y a très très peu d’endroits au monde qui permettent d’observer autant d’animaux dans leur habitat naturel, comme la péninsule de Valdès.

La rencontre de courants chauds venant du Brésil et de courants froids des Malouines assurent des conditions maximales pour la nourriture et la reproduction des animaux. La péninsule Valdès se convertit ainsi en une gigantesque maternité pour les baleines, les éléphants de mer, les lions de mer et les oiseaux. Un spectacle à ne pas louper !

Une autre partie de notre programme nous conduira également plus au sud, à Punta Tombo ! C’est ici que se regroupent des milliers et des milliers de manchots sauvages, et comme vous pourrez le voir ensuite, nous aurons beaucoup de chance ! En effet, nous arrivons en plein dans la saison des amours, bisous et romantisme garantis 😉

Puerto Madryn est la ville la plus proche de la péninsule Valdès mais aussi la plus agréable avec son front de mer, et la possibilité d’observer des baleines au loin tout en se baladant sur la plage ! C’est donc à Puerto Madryn, dans une auberge tenue par un français, que nous avons élit domicile pour les 3 prochains jours…

IMG_2183

Le front de mer de Puerto Madryn

Jour 1 : bienvenue à Puerto Madryn

Il est 6h du matin, nous arrivons enfin à Puerto Madryn ! Les bus argentins sont plutôt confortables mais ne remplacent pas un bon vieux lit ! Alors quand, après 24h de bus, Vincent le propriétaire de notre auberge nous propose un bon petit déjeuner à base de café, jus d’orange, pain fait maison et dulce de lecche, on ne refuse pas ! Les batteries ont besoin d’être rechargées 😉

IMG_2190

Ca y est, nous sommes en Patagonie !

Direction ensuite le centre de Puerto Madryn et son bord de mer ! Le climat est doux, la ville est calme, très agréable pour flâner et on le sent de suite en s’y baladant : le business marche plutôt bien dans le coin ! Et oui, beaucoup de belles maisons, de grosses voitures ainsi que des hôtels flambants neufs… Nous sommes assez loin des quartiers pauvres de Buenos Aires !

IMG_2188

Pas moche les apparts !!!

Le programme du jour est simple : nous devons préparer nos 2 prochaines journées pour ne rien louper de ce que la région veut bien nous offrir ! Et pour ce faire, nous souhaitons absolument éviter de passer par un tour organisé… Nous voulons vivre cette aventure par nous-même et en profiter à fond !

Nous faisons le tour des quelques agences de location de voiture de la ville, et après pas mal de négociations, notre choix se porte finalement sur Europcar ! Le prix : 2 400 pesos pour 2 jours avec un kilométrage illimité (soit 230 €). Déjà que l’Argentine c’est cher, mais là, nous allons carrément exploser notre budget…. Nous devons maintenant trouver 2 ou 3 compagnons d’aventure avec qui partager les frais mais aussi partager cette aventure !

Et c’est chose faite le soir à l’auberge avec Camille et Benjamin, un couple de jeunes médecins français en vacances plusieurs semaines en Amérique du Sud (ah, la chance, ils descendront ensuite jusqu’à Ushuaia !) ainsi que Gaël, un ancien professionnel du baseball, avec qui, j’aurai le plaisir de constater que nous avons quelques connaissances en commun 😉

Jour 2 : à la rencontre des manchots de Magellan

Le lendemain matin, c’est hyper excités que nous partons tous les 5, direction le parc de Punta Tombo, situé à 175 km au sud de Puerto Madryn ! Comptez 2 bonnes heures de route et de terre avant de rejoindre le parc…

Après s’être acquittés des droits d’entrée au parc (180 pesos chacun soit 17,50 €), nous aurons le droit, en guise d’échauffement, à une petite visite du musée ! Joli, mignon, mais nous n’attendons qu’une seule chose : voir ces animaux de nos propres yeux !

IMG_2192

Le seul orque que nous verrons !

La visite à Punta Tombo est un incontournable pour tous les amoureux de la nature et des animaux. Cette plage accueille la plus grande colonie de manchots de Magellan au monde : environ 500 000 espèces de ce curieux oiseau qui ne vole pas !!! Chaque année, ils viennent retrouver leurs nids pour faire leurs petits, qui naissent à partir de novembre ! Nous aurons ainsi la chance de les observer couver leurs petits et les garder bien au chaud…

IMG_2274

Bien au chaud, dans le nid !

IMG_2311

Des manchots, c’est pas ce qui manque, vous allez voir !

Nous prenons un malin plaisir à observer les manchots déambuler entre nos pieds ou tout simplement roupillé au soleil ! Ils sont si nombreux que nous ne savons plus où donner de la tête…

IMG_2250

Pas de passage piéton pour les manchots !

IMG_2304

Coucou les amis !!!

Les deux parents s’occupent du nid par alternance ! Pendant qu’un surveille les petits, l’autre part nager pour ramener de la nourriture à toute la famille… Nous pourrons ainsi les observer partir à la mer pour ramener un peu de poissons à leur dulcinée !

IMG_2328

Hey mon pote, on va chercher le poisson ?!

IMG_2338

A l’attaque !!!

Autre spectacle que nous ne sommes également pas prêt d’oublier : la parade amoureuse ou comment Monsieur manchot tente de séduire Mademoiselle manchot ? Et là, preuve à l’image, regardez cette petite vidéo, elle est tout simplement collector !

Avant de quitter les lieux, nous ferons la connaissance d’un autre couple de français, pour le moins atypique… La soixantaine passée, ils ont décidé de parcourir pendant 2 ans le continent américain, du Canada jusqu’à Ushuaia, avec leur propre camping-car ! Une bien belle aventure qu’ils partagent également sur leur blog, vous pouvez jeter un coup d’œil en cliquant ici ! En plus d’un blog, ils ont également des cartes de visite et de la publicité sur leur camping-car, bref, ce sont vraiment des retraités au top ! Une preuve de plus qu’il n’y a pas d’âge ni de bon moment pour voyager…

Nous reprenons la voiture direction la ville de Rawson pour une pause déjeunée ! Il pleut, il fait gris, mais notre motivation reste intacte ! Benjamin nous propose de rejoindre Punta Ninfas, il aurait entendu dire que là-bas, nous pourrions rencontrer des éléphants de mer ! C’est parti, on reprend la route… Enfin les graviers, la terre et les nids de poule ! Pas le choix, nous ne pouvons rouler qu’à 50 km/h maximum, la route est vraiment trop défoncée pour aller plus vite et prendre des risques inutiles… Il nous faudra 2 bonnes heures pour rejoindre Punta Ninfas !

Arrivés sur place, il commence à faire nuit ! On se gare après le phare, nous sommes seuls face à l’océan, il fait très froid… Ni une, ni deux, on se lance dans une descente abrupte à travers un petit chemin à flanc de falaise pour rejoindre la plage ! C’est ici que se trouvent 5 éléphants de mer, allongés sur la plage. On approche au plus près tout en tentant de ne pas trop les déranger ! Nous les observons, ils nous observent… Méfiance quand même, ce sont des animaux sauvages, ne l’oublions pas 😉

IMG_2368

Pas le choix, faut descendre…

IMG_2382

Grrrr, il fait froid et il pleut !!!

IMG_2431

Ils sont là, à quelques mètres de nous !

Mais, au fait, c’est quoi un éléphant de mer ? A première vue, cela ressemble plutôt à une grosse saucisse… Mais en fait, c’est tout simplement un gros phoque, qui doit son nom au mâle ! Celui-ci a des narines en forme de trompe et une taille assez respectable : 4 mètres de long pour un poids de 2 tonnes ! Les femelles viennent mettre bas dans la péninsule Valdés chaque année à partir de septembre. Pendant cette période, les éléphants de mer restent sur la plage sans manger, puisant dans leurs réserves. Et faut dire qu’ils ont de la marge 😉

IMG_2406

Lui fait dodo…

IMG_2434

…. pendant que lui garde l’oeil ouvert !

Après toutes ces émotions, nous reprenons la route ! Enfin à nouveau de la terre, des énormes flaques d’eau et des dos d’âne, et pendant 2 bonnes heures de nuit pour rentrer à Puerto Madryn en soirée ! Au final, nous aurons parcouru 600 km dans la journée et notre voiture aura tenu le choc mais aura bien besoin d’un sérieux nettoyage…

IMG_2445

Notre voiture, après 1 journée de location !

Jour 3 : le show des baleines

Camille et Benjamin partis pour de nouvelles aventures en Argentine, nous reprenons la route avec Gaël, direction la fameuse péninsule Valdés ! Avant de prendre la route, nous partons acheter quelques sandwichs, et quelle plus belle surprise que de voir au loin plusieurs baleines, depuis la plage de Puerto Madryn… Avec, en plus, le soleil au rendez-vous, la journée ne pouvait pas mieux commencer !

Après 80 km de route, nous entrons dans le parc, et comme bien entendu, il faut payer ! Allez savoir pourquoi mais le prix d’entrée est quasiment 6 ou 7 fois plus élevé pour un touriste que pour un local ! Pas le choix, nous devrons lâcher 260 pesos argentin par personne (soit 25 €) ainsi que 12 pesos pour le véhicule (1,20 €).

IMG_2450

Faut lâcher l’oseille !!!

Direction le village de Puerto Piramides, situé au sud de la péninsule, sur le golfe Nuevo, c’est le point de départ pour l’observation des baleines ! Et le meilleur point d’observation, c’est depuis un bateau. La sortie dure environ 1h30 et malgré le prix élevé, elle vaut largement le déplacement, vous allez voir ensuite ! Nous avons obtenu 10 % de réduction dans une agence sur Puerto Madryn, l’excursion nous coûtera 800 pesos par personne (77 €).

IMG_2461

Puerto Piramides au loin !

La baleine franche australe est le plus grand mammifère de la planète ! Classée monument naturel par l’Argentine, la baleine vient s’accoupler et mettre bas autour de la péninsule Valdès tous les ans (la meilleure période étant de septembre à octobre). C’est tout simplement un rassemblement unique au monde et pour être honnête avec vous, j’en rêvais depuis notre départ en tour du monde…

IMG_2505

Elles approchent…

IMG_2477

A quelques mètres à peine du bateau…

Durant cette sortie bateau, nous aurons la chance de croiser une bonne quinzaine de mamans baleines avec leurs petits ! Enfin façon de parler, car ces chers bambins font tout de même 2 tonnes à la sortie et grandissent de 5 cm tous les jours !

IMG_2517

La maman et son petit baleineau

IMG_2507

Hello !!!

Les mamans et leurs petits viennent nous voir et s’amusent même à passer sous notre bateau ! Ces moments sont saisissants et très émouvants ! Il est impressionnant de voir avec quelle agilité  ces animaux de 40 tonnes se déplacent. Certains sortent la nageoire comme pour nous saluer…

IMG_2482

Juste magique !

Au loin, nous observerons certaines baleines sortir de l’eau mais trop loin et trop rapide pour capturer ces instants… Cet animal gigantesque défie les lois de la gravitation ! 

IMG_2529

Et plouf !!!

En rejoignant la plage, nous aurons la chance de croiser d’autres baleines ! Décidemment, elles ne veulent plus nous quitter et font les belles pour le plaisir des photographes sur le bateau 😉

IMG_2523

Nous sommes sous le charme !

Une fois remis de nos émotions, nous reprenons la voiture pour rejoindre le point de vue en hauteur, situé à quelques kilomètres de là ! C’est de cet endroit que nous observerons le coucher du soleil, avec au loin, quelques baleines…

IMG_2594

Un magnifique coucher du soleil

C’est également de cet endroit que nous aurons la surprise de découvrir des centaines et des centaines de lions de mer et d’éléphants de mer, plus bas, sur les rochers ! A croire qu’ils prennent eux-aussi leur bain de soleil 😉

IMG_2547

Il y en a partout…

IMG_2555

Laissez-moi tranquille, je fais la sieste !!!

A défaut d’avoir vu des orques, nous finirons notre séjour en Patagonie avec la découverte de ces lions de mer ! Egalement appelé otarie à crinière, ce mammifère vit en colonie et élit domicile sur la terre ferme de la péninsule de Valdès pour se reproduire et faire ses petits. Il doit son nom au mâle qui arbore une crinière et qui pousse des rugissements dignes du lion. Un moment spectaculaire à observer !

IMG_2549

C’est moi le Roi lion !

C’est sur cet ultime spectacle que notre séjour en Patagonie touche à sa fin ! Ce voyage à l’autre bout du monde nous aura valu beaucoup d’heures de bus mais aussi coûté beaucoup d’argent ! Mais nous ne regrettons absolument pas cette étape, qui restera de toute évidence, l’un des moments les plus émouvants de notre voyage en Amérique du Sud ! Pouvoir observer de si près tous ces animaux sauvages dans leur habitat naturel est une occasion rare… Prochaine étape : nous remontons vers le nord de l’Argentine, direction Mendoza, la capitale du vin, pour d’autres plaisirs ! A très bientôt 😉

IMG_2236

Un peu d’amour et d’eau fraîche pour terminer…

INFOS PRATIQUES :
  • Transports :
    • Nous sommes passés par la compagnie Andesmar, sécurité et confort, on vous la conseille ! La nourriture servie à bord est correcte, bien que répétitive à force. Nous avons fait le trajet Buenos Aires – Puerto Madryn (20h) en semi-cama (position semi-allongée). Le prix du billet : 960 pesos argentin par personne soit 93 €
DSC_0047_5

La compagnie Andesmar

  • Si vous souhaitez voyager en Argentine et en Chili, renseignez-vous sur le South Pass, cela peut être une solution intéressante ! Elle offre des propositions sur-mesure à des tarifs très avantageux. Nous ne l’avons pas utilisé car nous avons obtenu un très bon prix lors de notre trajet Iguazu – Buenos Aires. Pour en savoir plus, on vous invite à lire cet article.
  • Hébergement : Nous avons séjourné à La Casa de Tounens, une sympathique auberge tenue par un français ayant décidé de s’installer ici, et qui se situe à 200 mètres à peine de la gare de bus. En plus d’un petit-déjeuner très copieux, vous disposerez d’une cuisine pour faire quelques plats ! La wifi est très bonne et l’ambiance vraiment agréable, on recommande ! Le propriétaire propose des chambres doubles ainsi que des lits en dortoir. Nous avons choisi l’option du lit en dortoir et avons payé 150 pesos la nuit par personne (soit 15 €).
  • Activités : Vous aurez compris qu’il est possible de visiter la péninsule Valdés ainsi que Punta Tombo en passant par un tour organisé. Pour chacune de ces excursions, le prix est de 800 pesos par personne, plus l’entrée du parc à régler par vous-même. Pour se rendre jusqu’à Puerto Piramides, il y a également l’option du bus local, une solution plus économique si vous ne souhaitez faire que l’excursion en bateau.

One Comment on “La Patagonie, à l’autre bout du monde

  1. Géniaaaal ! Tous ces animaux qu’il nous faut absolument préserver ! C’est magnifique ! Bravo et merci pour le partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *