La face cachée de Siem Reap

IMG_6819 [1600x1200]

Siem Reap et la magie des temples d’Angkor ? Oui, mais pas que ! La 2ème ville du pays, derrière la capitale Phnom Penh, propose en effet une tonne d’activités ! Une fois, les temples d’Angkor arpentés de long, en large et en travers pendant deux jours complets (par ici, la session de rattrapage : http://stepbystep2015.com/la-magie-des-temples-dangkor-wat/ ), nous nous sommes dits qu’il était temps de découvrir la face cachée de Siem Reap, l’espace de quelques jours supplémentaires.

Nous faisons la rencontre de Dina, une jeune française en vacances pendant quelques semaines en Cambodge ! Dina s’est également lancée dans l’aventure d’un tour du monde, il y a désormais 5 ans. Nous avons passé de longs moments à échanger avec elle, à profiter de son expérience. L’un de ses précieux conseils nous a particulièrement marqué : « les moments d’intimité et de partage à 2 sont très importants, mais restez toujours ouverts aux autres, pensez à ne pas vous enfermez dans votre bulle ». C’est ainsi qu’elle nous apprend être partie en couple et revenue un an plus tard célibataire en France… La beauté d’un voyage comme le nôtre peut aussi faire briser en éclats certains couples !

Beng Mealea ou le temple dominé par la nature

C’est avec Dina que nous partons aux aurores découvrir les célèbres vestiges de Beng Mealea. A croire que nous ne sommes pas rassasiés des temples ! Moyennant 12$ chacun (soit environ 11€), un tuk-tuk vient nous chercher à 6h30 à notre guesthouse et nous accompagnera tout au long de la journée. Plus de 2h de trajet pour rejoindre Beng Mealea.

IMG_6734 [1600x1200]

Petit stop au bord de la route

IMG_6732 [1600x1200]

L’occasion d’observer quelques maisons typiques

Stop, on arrive … Quel spectacle surprenant s’offre devant nos yeux ! Mis en pièces par la végétation, le temple de Beng Mealea (5 $ l’entrée) est l’un des temples les plus mystérieux d’Angkor. La jungle qui envahit le temple est particulièrement impressionnante !

IMG_6760 [1600x1200]

Beng Melea et sa végétation imposante

IMG_6771 [1600x1200]

Un temple à l’état brut

Une petite passerelle en bois nous a permis de nous frayer un chemin et d’accéder au centre de l’édifice. Pour les grands cinéphiles, sachez que cette passerelle a été construite pour le tournage du film Deux Frères (2004) de Jean-Jacques Annaud, l’histoire de deux tigres dans l’Indochine française des années 30.

IMG_6779 [1600x1200]

Le coeur de Beng Mealea

Kompong Pluk, notre visite tombe à l’eau

Le village de Kompong Pluk est un endroit surprenant construit sur de hauts pilotis. Situé à côté d’une forêt inondée, submergée chaque année lorsque la crue du Mékong fait monter le niveau de l’eau. Nous avions lu qu’explorer l’endroit en pirogue était une expérience mémorable ! Malheureusement, il n’en fut rien pour nou … Un genre de poste frontalier vient d’être construit et désormais pour accéder au village, il convient de payer l’entrée 25 $ par personne (23 €). On refuse, après avoir déboursé 80 $ pour les temples d’Angkor, c’est beaucoup trop cher pour nos petites économies… Et surtout, nous trouvons cette somme complètement abusée !

Bref, un peu dépité, nous faisons demi-tour ! Nous demandons à notre chauffeur de tuk-tuk de faire une halte dans un atelier de fabrication de la soie ! Le Cambodge étant LE pays de la soie… Malheureusement, nous ne trouvons rien sur la route qui doit nous ramener jusque Siem Reap. Oh le hasard… On aperçoit sur le bord de la route une fabrique d’écharpes en coton ! Notre chauffeur de tuk-tuk s’arrête et on décide de s’aventurer dans la boutique puis dans l’atelier situé quelques mètres derrière.

IMG_6828 [1600x1200]

De l’artisanat local

IMG_6851 [1600x1200]

En pleine confection d’une écharpe en soie     

On observe, avec une grande curiosité, tout le talent de ces jeunes femmes dans la confection et la réalisation de ces écharpes. Une technique précise que nous tentons de comprendre en échangeant avec certaines d’entre elles …

Le marché nocturne de Siem Reap est très réputé. Nous décidons donc d’y faire une halte et de découvrir les nombres stands d’artisanat, de souvenirs et de soieries. Nous en profitons pour nous offrir quelques cadeaux : une écharpe en soie ainsi qu’un petit haut réalisé par une designer locale et qu’Audrey portera quelques jours plus tard à l’occasion de sa soirée d’anniversaire :)

IMG_6854 [1600x1200]

Audrey, en pleine session shopping

Nous traversons Pub Street… Si vous avez lu notre article sur Bangkok, il s’agit d’une copie de Khao San Road mais avec un poil moins d’agitation ! On traverse la rue, on observe avec curiosité le spectacle des nombreux bars qui jalonnent de part et d’autre cette rue. Les touristes aiment s’y retrouver pour une ou plusieurs bières rafraichissantes ainsi que des repas occidentaux. Les prix sont excessifs par contre, et l’ambiance festive et occidentale n’est pas trop ce qu’on recherche ! On préfère donc ne pas trop s’y attarder…

IMG_6864 [1600x1200]

Pub Street

A notre arrivée sur Siem Reap, le 1er soir, nous nous sommes baladés en direction du centre-ville et avons découvert un tout petit marché local, mis en place uniquement le week-end ! Une vingtaine de stands atypiques et exclusivement tenus par des femmes khmers… On en profite pour déguster les produits locaux, et on se laisse tenter par une super bonne confiture mangue-passion ainsi qu’une petite bouteille de rhum arrangée. Bref, de quoi passer de bons moments au coucher du soleil :)

On en profite également pour faire la connaissance d’une cambodgienne, qui tient un stand de produits locaux ! Cette femme, maîtrisant à merveille notre langue, nous parle avec émotion de son histoire … Elle nous en apprend davantage sur la « vraie » vie des cambodgiens, dont plus des 2/3 vivent en dessous du seuil de pauvreté. Un moment enrichissant comme nous aimons en partager au cours de notre aventure… Cette jeune femme fait travailler une dizaine de « petites mains » khmers qui fabriquent toute sorte d’objets et d’accessoires à l’aide de certaines parties de canettes ! Un travail d’une rare précision et d’une élégance surprenante … Nous sommes convaincus que ce type de produits pourrait pleinement s’exporter en France et plaire à des femmes avides d’originalité et de charme ! Nous gardons son contact, qui sait, peut-être une idée de partenariat à envisager dans les mois ou années à venir …

Notre dernier jour sur Siem Reap, nous décidons de le passer en mode « break » ! Les temples d’Angkor ainsi que les ballades nous ont particulièrement fatigués… On mérite donc bien un peu de repos.

L’hôtel 20th, situé à une centaine de mètres de notre guesthouse, propose un service haut de gamme, des chambres magnifiques (snif, hors de prix pour nous…), mais également une piscine ! L’entrée est normalement de 5 $ par personne. Je dis « normalement », car nous avons trouvé une astuce pour ne pas payer ! En effet, nous avons déjeuné sur place, les pieds dans l’eau et moyennant 8 $ la journée chacun, nous avons eu le droit à un délicieux déjeuner, un shake de fruits à tomber par terre, un cocktail le soir venu ainsi, bien sur, qu’un accès illimité à la piscine. Bref, le bon plan pour se rafraîchir, bien manger et recharger les batteries :)

DSC_0043 [1600x1200]

Farniente

DSC_0025 [1600x1200]

Délicieuse cuisine

Après ces 4 jours passés sur Siem Reap, il est désormais temps pour nous de partir et rejoindre notre future destination : la ville de Battambang ! Nous garderons en mémoire de Siem Reap bien évidemment les temples d’Angkor, une des destinations les plus surprenantes de l’Asie du Sud-Est, mais également toutes ces rencontres toutes plus surprenantes les unes que les autres ! Des rencontres qui marquent un voyage et qui rendent chaque destination différente et inoubliable…

INFOS PRATIQUES
  • Transport : Pour rejoindre Siem Reap depuis Kompong Cham, nous sommes passés par l’agence Soriah, environ 7h de trajet pour la somme de 6 $ par personne. A votre arrivée sur Siem Reap, vous serez déposés au siège de la compagnie de bus, situé loin du centre-ville. Pas d’autre solution, si vous avez choisi un hébergement excentré, que de payer un tuk-tuk. Hormis, les prix sont carrément excessifs (environ 15 $). L’astuce que nous avons choisi, afin d’éviter de payer 10 ou 15 $ le tuk-tuk à notre arrivée, fut de réserver la veille au soir une guesthouse, avec service de pick-up gratuit !
  • Hébergement : Nous avons opté pour la Happy Guesthouse, 9 $ la nuit (soit environ 8€), un très bon rapport qualité-prix, surtout sur Siem Reap. De belles chambres, certes peu spacieuses mais propres !

2 Comments on “La face cachée de Siem Reap

  1. Waouw !! Vous avez été courageux de vous faire le trajet Beng Mealea et Kompong Phluk en tuk tuk ! En tout cas c’est clair qu’il y a tellement de choses à faire à Siem Reap qu’on peut y rester longtemps sans jamais s’y ennuyer, dommage que vous n’ayez pas pu découvrir le village flottant, mais vous avez l’air d’avoir quand même bien profité de la région 😉

    • Pas facile c’est clair, mais c’était vraiment une chouette expérience de le faire en tuk-tuk ! Et oui, tu as raison, à Siem Reap, il y a des tonnes d’activités…. Et surtout, les immanquables temples d’Angkor 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *