Ilha Grande et Paraty, bienvenue sur la Costa Verde

IMG_0851

Après notre semaine au cœur de la mégalopole de Rio de Janeiro, nous poursuivons nos aventures au Brésil, direction le sud du pays et plus précisément la Costa Verde ! Deux étapes au programme : Ilha Grande, une île sauvage et merveilleuse puis Paraty, une ville historique au charme étonnant…

Ilha Grande, un écrin de tranquilité

Ilha Grande, située à moins de 200 km de Rio, signifie « grande île » en français ! Bien qu’elle ne mesure que 29 km de long pour 12 km de large, il s’agit bien de la plus grande île de l’Etat de Rio… Ilha Grande est un petit paradis de végétation pour les animaux mais également pour les hommes : pas de voiture ni de scooter sur l’île, on se sent vraiment tranquille, loin de l’agitation et de la foule des grandes villes sud-américaines. Même le réseau wifi laisse parfois à désirer, ce qui donne l’impression d’être dans un autre monde, voire à une autre époque !

IMG_0817

C’est par ici le chemin !

Le cœur de l’île est le village d’Abraão, avec ses 3000 habitants et tous ses touristes brésiliens, argentins mais également français. C’est ici que nous ferons la connaissance d’Anne-Laure et Clément, des internes en médecine originaires du Ch’Nord (de Lille !!!) et venus décompresser au Brésil durant 6 semaines ! Vous les retrouverez un peu plus loin dans notre article 😉

Nos premiers pas sur l’île

Dès notre arrivée sur l’île, et ce durant 2 jours, pas de bol, nous aurons le droit à de la pluie et beaucoup de grisaille ! On improvise un concours de zigzags entre les énormes flaques d’eau, et à ce jeux là, c’est Audrey qui gagne… Pour la magie de l’île et cette fameuse couleur émeraude, nous allons devoir patienter…

IMG_0750

Ambiance parapluie !

Nous en profitons donc pour arpenter de fond en comble les ruelles du village d’Abraão… Un petit tour par le port, l’église, les petites boutiques d’artisanat et de vêtements mais également la boutique Havaianas ! Et oui, vous ne rêvez pas, Ilha Grande a même sa boutique de tongs dernière génération 😉

IMG_0759

L’église d’Abraao en plein brouillard !

Nous avions prévu de faire l’ascension du pic du Perroquet, le plus haut sommet de l’île (937 mètres d’altitude). Après 6h d’ascension, il parait que la vue, une fois arrivé sur le toit du monde, est juste dingue… Mais avec la pluie qui persiste et le brouillard impossible à déloger, nous devons changer nos plans ! Mais si vous décidez de faire cette « balade », quelques précautions sont nécessaires. Ne partez pas tambour battant, la randonnée est assez difficile… En plus de monter, il vous faudra enjamber des racines et des lianes, un genre de parcours de combattant ! Et pour couronner le tout, attention, la jungle regorge de tout un tas de petits serpents venimeux…

IMG_1008

Le pic de Perroquet au fond !

Bien moins risquée, nous nous sommes donc dirigés vers la randonnée T1 : une petite heure de balade, que du plat ! Des sentiers qui longent la côte, avec quelques points d’intérêts comme cette plage de sable noir, des piscines naturelles, l’ancienne prison de Lazaretto ou un vieil aqueduc ! Bref, une petite balade facile et sympa à faire pour se dégourdir les jambes 😉

IMG_0781

La plage de sable noir

IMG_0799

Le vieil aqueduc

Les plages d’Ilha Grande

Bonne nouvelle le jour suivant : le soleil est de retour, nous allons pouvoir enfiler notre maillot de bain et partir (enfin) à la rencontre des beautés de cette île ! Et notamment de la plage de Lopez Mendes… Saviez-vous qu’il existe un top 10 des plages les plus paradisiaques au monde ? Eh bien, figurez-vous que la plage de Lopez Mendes en fait partie !

Mais ce qu’il faut savoir, c’est que cette plage, elle se mérite ! Vous pouvez toujours prendre le bateau pour y accéder mais nous avons choisi d’y aller à pied… Seulement voilà, attenez-vous à une bonne randonnée de 2h30 parmi les arbres et les plantes sauvages. Ça monte et ça descend, 3 grosses ascensions au programme dont la 1ère sacrément pentue… Pendant 40 minutes, de quoi éliminer toutes les caïpirinha de la veille… Pensez à prendre suffisamment d’eau par contre…

IMG_0851

La récompense au sommet !

Durant la traversée, nous aurons le droit à d’autres points de vue vraiment sympas et nous serons directement en contact avec la faune et la flore brésiliennes… Avec la pluie des derniers jours, le sentier est hyper glissant, nous patinons, à deux doigts par moment de finir dans la gadoue ! Pas le choix donc, nous devons nous agripper aux lianes ou autres touristes, solidarité oblige 😉

IMG_0858

Un vrai parcours du combattant !

Pour se rendre jusqu’à la plage de Lopez Mendes, nous passerons le long de deux autres plages ! Plus petites, moins touristiques, elles n’en restent pas moins magnifiques….

IMG_0869

Ambiance nature !

Carrément exténués par cette rando bien sportive, nous arrivons à Lopez Mendes ! Longue plage de sable blanc, ciel bleu… mais des centaines et des centaines de touristes ! Même si l’eau est fraîche et un peu trouble, on peut se baigner, mais cette plage est vraiment la chasse gardée des surfeurs ! Le spectacle est sympa à regarder de sa serviette, mais pour être honnête, cette plage n’a rien du paradis dont nous avions entendu parler…. Des plages paradisiaques, nous en avons croisé en Nouvelle-Calédonie ou en Thaïlande, mais celle-là non merci… Les deux autres plages par lesquelles nous sommes passées avant sont même plus belles et plus authentiques !

IMG_0882

La plage de Lopez Mendes

IMG_0889

Gamelle ou pas gamelle ?

C’est un peu déçu que nous quittons donc cette plage, direction la plage de Pouso, à 20 minutes de là, pour prendre le bateau et rentrer au village ! Sur le chemin, nous pourrons constater que la tradition du string brésilien a encore de beaux jours devant lui 😉

IMG_0893

Le mythe brésilien ne tient qu’à un fil…

A la découverte des lagons

L’émeraude est la couleur dominante de la végétation mais aussi de la mer ! Des excursions en bateau partent tous les jours du village (sauf en en cas de pluie) et proposent des circuits pour un tour complet ou un ½ tour de l’île ! Et pour être honnête, le ½ tour suffit largement si, comme nous, vous n’avez pas envie de « courir » toute la journée…

DSC_0005_3

Une carte de l’île

Départ à 10h du port, le bateau nous attend ! C’est avec une sorte de Formule 1 des mers qui nous allons parcourir l’île, le bateau fonce à toute allure d’un point à l’autre… Les vagues sont si puissantes qu’on décolle parfois de 1 ou 2 bons mètres… Sensations fortes garanties 😉

IMG_0900

Chaud devant !!!

Lagon azur et lagon vert, les deux premiers stops de la matinée sont des endroits parfaits pour un peu de snorkeling… On enfile masques et tubas, et go, direction les petits poissons et le récif (attention, il y a plusieurs oursins) ! Bien que très emprunté par les autres bateaux de touristes, le lieu reste vraiment sympa 😉

IMG_0925

Lagon Azur

DCIM101GOPRO

Un peu de snorkeling entre les poissons !

Petite pause « lunch » ensuite sur la plage de Maguariquessaba (bon courage pour épeler le nom en portugais…). On vous proposera un repas de fruits de mer mais pour faire quelques économies, nous avons opté pour des sandwichs, tranquillement posés sur la plage… Le clou du spectacle ? On nous l’avait vendu avec… Chaque jour, deux tortues ont pris l’habitude de venir sur cette plage manger les petits poissons qu’on veut bien leur lancer ! Bon c’est un peu surfait, pas très naturel tout ça… Mais les tortues semblent respectées et bien nourries… et nous sommes bien contents de côtoyer d’aussi près deux grosses tortues !

DCIM101GOPRO

La voilà qui s’approche…

IMG_0970

Pause déjeuner, même pour la tortue !

La suite de la journée se poursuit avec la playa de l’Amor (alias la plage de l’amour…), pas le temps de descendre du bateau par contre, la journée est déjà bien entamée !  Nous continuons jusqu’à la plage de Feiticeira, dernier stop du jour ! Une jolie plage, avec un gros rocher au milieu où il est possible de plonger ! Gare à la chute par contre, ce serait dommage de finir la journée aux urgences 😉

DCIM101GOPRO

Sur notre rocher !

C’est sous un grand et beau soleil que nous quitterons le lendemain midi Ilha Grande, pour rejoindre 3 heures plus tard, la petite ville de Paraty ! Avec à nos côtés, Anne-Laure et Clément,  nos médecins perso 😉

Paraty, un témoignage de l’histoire coloniale du Brésil

Fondée en 1967, à la suite de la découverte d’or dans les montagnes aux alentours, la petite ville de Paraty s’est ensuite développée petit à petit grâce à son port où transitaient de nombreux bateaux et leurs marchandises, et notamment de l’or en partance pour le Portugal… 

L’architecture du centre historique de Paraty a considérablement été marquée par le colonialisme portugais, vous allez le voir ensuite… Jusque dans années 1950, la ville ne se développa pas, et resta dans son écrin d’antan : pas de route ni de véritable infrastructure !

IMG_1018

Bienvenue à Paraty !

Depuis la ville a su se développer (et s’ouvrir au tourisme !), devenant une vraie ville moderne tout en gardant cette âme et ce charme d’antan qui la caractérise ! Les bâtiments d’époque, les calèches qui circulent dans le centre, les pavés au sol… le temps semble s’être véritablement arrêté dans ce coin du monde, pourtant à quelques heures à peine de villes comme Rio ou Sao Paulo !

Quel plaisir de se balader dans le cœur de cette ville paisible à l’allure un peu bobo ! Surtout à la tombée de la nuit, où les bâtiments prennent une autre couleur et où les bars s’éveillent au rythme de la samba… Nous aurons d’ailleurs l’occasion d’admirer l’énergie des brésiliens et leurs petits pas de danse endiablés 😉

IMG_1096

Paraty de nuit !

Attention néanmoins aux pavés, ce sont de gros galets hyper glissants ! Il est hyper difficile de marcher dessus, les tongs souples sont vraiment nos meilleures alliées pour ne pas se tordre une cheville ! Même les chiens du coin regardent où ils mettent la patte, c’est pour dire…

Sable blanc, farniente et… paddle

La nuit fut courte… Et pour cause, passionné de basket, je ne pouvais passer à côté de la fameuse 1/2 finale de l’Eurobasket entre l’équipe de France et l’Espagne ! En rediffusion puisque nous étions dans un bus à l’heure du match… Chut, je ne veux pas connaître le résultat ! Audrey est au courant et semble souriante… Je suis confiant… Mais patatra, voilà que la France perd, après prolongation ! Courte nuit et sale moment…

Pour se remettre de ces émotions, nous partons direction la plage de Jabaquara, située à 20 minutes à pied du centre de Paraty ! Nos compères Clément et Anne-Laure nous attendent déjà… Ce sera une après-midi transat, papotages et …. initiation au paddle !

IMG_1028

Sur la plage de Jabaquara

Et oui, au même titre que le foot ou le beach-volley, le paddle est très développé au Brésil ! L’occasion était trop belle pour ne pas tester… Audrey préfère se reposer, je me lance pour une petite session de 30 minutes ! 1er objectif : tenir debout sur la planche ! L’équilibre n’est pas mon fort mais assez rapidement, je réussis à trouver mes marques… Faut dire que la planche est hyper grande, il suffit juste de ne pas se laisser emporter par les vagues des bateaux !

IMG_1062

Ouf, pas de vague à l’horizon !

Ensuite, faut pagayer… Une fois à droite, une fois à gauche ! Et là, faut bien avouer que même si c’est pas un sport très intense, et bien ça brule bien les bras ! On transpire et on n’a qu’une envie : se jeter à l’eau… Mais l’eau est hyper trouble, qui sait ce qu’il se cache au fond !

IMG_1081

Un pur plaisir

La session se termine pile par un super coucher du soleil ! Un magnifique moment, sur notre planche, au cœur des montagnes de la Costa Verde… Un pur régal 😉

Le « Saint-Tropez » local

Dernière journée sur la Costa Verde, nous décidons de partir vers le village de Trindade, situé à une petite heure de route de Paraty ! C’est avec un bus 100 % local que nous nous y rendons, ambiance familiale durant le trajet… Si vous n’aimez pas les enfants criés, pensez à prendre un peu de musique avec vous 😉

Autant nous avions de la chance jusqu’à présent, mais là, c’est vraiment pas de bol… Trindade est un village de pêcheurs situé dans une sorte de cuvette naturelle… En partant de Paraty, gros soleil, la journée s’annonce tip top ! Et puis, en arrivant à quelques kilomètres de Trindade, on voit apparaître de gros nuages gris… Pas de pluie mais un épais brouillard et des températures qui descendent d’un coup sec…

IMG_1100

Le gris domine…

La journée sera grise et froide mais tant pis, nous partons quand même découvrir les plages « dos Ranchos », « do Meio » et « Cachadasso ». C’est le week-end, tous les brésiliens se sont donnés rendez-vous, on comprend mieux pourquoi sa réputation de « Saint-Tropez » local ! La vie est tranquille à Trindade : surf mais aussi farniente sur la plage avec dégustation de noix de coco verde, une spécialité locale !

IMG_1112

La vue sur les plages

Pour terminer l’après-midi, nous partons vers la piscine naturelle dont nous avions entendu parler, et qui est située au bout de a plage de Cachadaço ! Pour s’y rendre, il faut passer par un sentier en plein cœur de la forêt humide… En tongs, et avec nos masques et tubas (à la main !!!), on a fier allure au milieu de toute cette végétation ! 20 minutes plus tard, nous arrivons enfin sur les lieux. L’endroit est joli, des tonnes de poissons tournicotent entre nos jambes mais difficile de les prendre en photos, ils semblent fuir notre GoPro !

DCIM101GOPRO

Au coeur de la piscine naturelle

L’eau est fraîche, mais on se laisse tenter par une petite session snorkeling… Bof bof, pas d’autre poisson à l’horizon et l’eau est vraiment trop fraiche, nous sommes d’ailleurs les seuls à s’immerger sous l’eau ! Les brésiliens détestent l’’eau froide apparemment 😉

C’est sur cette petite note de fraîcheur que notre semaine sur la Costa Verde touche à sa fin. Avec des bonnes surprises, mais aussi des moins bonnes, ce séjour au cœur de la nature brésilienne restera un excellent souvenir ! C’est aussi le moment de saluer nos amis Anne-Laure et Clément (RDV à la braderie de Lille…) qui continuent leur route vers Iguazu puis Bahia ! Quant à nous, la prochaine étape est Sao Paulo, l’une des plus grandes villes au monde…

INFOS PRATIQUES
  • Transport : Nous sommes passés par la compagnie « Easytransferbrazil » pour organiser nos trajets Rio – Ilha Grande et Ilha Grande – Paraty (package Blue Ocean). Non seulement c’est très rentable (135 R$ par personne pour les 2 trajets soit 30 €) mais c’est également très pratique : vous leur envoyer un mail avec vos dates souhaitées et ils viennent vous chercher directement à votre hôtel, et ils vous déposent ensuite directement à votre futur hôtel. Simple, pas cher et efficace !

ILHA GRANDE

  • Hébergement : Overnativa Green Hostel : 88 R$ la nuit en chambre double avec salle de bain privée (soit 20 €). Pas situé sur la plage, mais un excellent rapport qualité / prix pour les petits budgets comme nous. Le buffet petit déjeuner est super, les chambres sont sommaires mais propres et confortables !
IMG_0910

Overnativa Green Hostel

  • Restauration : Vous trouverez tout un tas de restaurants sur l’île, que ce soit sur la plage ou dans le village ! Une boulangerie également, qui propose des sandwichs vraiment pas chers… Nous avons testé plusieurs restaurants, de même que les buffets… Remplir son assiette soi-même et payer au poids, nous avons adoré le concept !
  • Excursion bateau ½ tour de l’île : 110 R$ par personne (25 €) avec l’agence Como Uma Onda, située face à la boutique Havaianas. Tous les prix sont globalement identiques sur l’île mais grâce à Easytransferbrazil, nous avons obtenu 10 % de réduction sur la sortie !
  • Bateau pour se rendre jusqu’à la plage de Pouso : 30 R$ aller-retour par personne (7€) ou 20 R$ un trajet (4,50€) 10 minutes de marche pour ensuite se rendre jusqu’à la plage de Lopez Mendes, aucun bateau ne se rend directement sur cette plage !
  • Attention, sur l’Ile, vous ne trouverez aucun distributeur de billets ! Certes, vous pourrez payer par carte bancaire (moyennant quelques commissions…) mais pensez surtout à emmener du cash !

PARATY

  • Hébergement : Hostel Alecrim, situé  à deux pas du centre-ville. Une auberge tenue par un couple de brésiliens, prêt à rendre service à chaque instant ! Le prix : 100 R$ la nuit (22,60 €) pour une chambre double avec salle de bain privée, petit déjeuner inclus, et une excellente wifi. On recommande !
  • Restaurant : une bonne adresse pour déguster la cuisine brésilienne : Casa de Fogo ! Des plats flambés devant vos yeux, une super caïpirinha et un excellent rapport qualité / prix : des plats à partir de 36 R$ (8 €) !
  • Transport : Pour se rendre jusque Trindade, direction la gare de bus de Paraty ! Il y a des départs toutes les heures à heure pile. Le prix du ticket : 3,40 R$ (0,75 €).
  • Activité : 30 minutes de location d’une planche de paddle : 20 R$ (4,50 €)
  • Nous avons envoyé un colis de la Poste locale de Trindade pour la France. Avec un envoi normal (15 jours arrivé sans problème en France), ce colis de 11,5 kg nous a coûté 357 R$ (80 €). Pour faire quelques économies, allez au supermarché du coin chercher un carton et, si nécessaire, bourrez le colis à l’aide du journal local !

Comments are closed.