Hoi An, la ville aux mille et une lanternes

IMG_9019

Ancienne ville de riches marchands, Hoi An mélange avec une subtilité étonnante ses influences vietnamiennes, chinoises, japonaises et même françaises. Véritable musée en plein air, le centre-ville est interdit aux véhicules motorisés. Loin des klaxons et de la pollution, on prend donc un malin plaisir  à s’y promener pour admirer les vieilles maisons et les beaux reflets de leurs façades sur la rivière, ainsi que les milliers de lanternes qui illuminent les rues tous les soirs. Retour en images sur notre immersion de quelques jours dans cette ville au charme envoûtant…

Parti la veille de Muiné, et après une courte nuit dans notre bus couchette, nous arrivons vers 6h du matin à la gare routière de Hoi An ! Vous l’aurez compris, le réveil est difficile, les yeux sont à moitié ouverts et en guise de radio réveil, nous avons le droit aux hurlements des dizaines de chauffeurs de taxis qui nous proposent de nous conduire jusqu’à notre hôtel ! Non merci, on refuse… De toute façon, nous n’avons rien réservé ! La seule adresse que nous ayons est le Café 43, un restaurant cité par notre fidèle compagnon de route « Lonely Planet » mais également chaudement recommandé par de nombreux voyageurs ayant séjourné à Hoi An. Cela tombe bien, notre bus ne s’étant pas arrêté hier soir, nous n’avons pas pu dîner et nos estomacs commencent à crier famine ! Après dix minutes de marche, nous rejoignons le Café 43 pour un petit déjeuner copieux : pain beurre, confiture pour mademoiselle et soupe de nouilles au bœuf pour monsieur ! Vous le comprendrez plus tard, mais le Café 43 va devenir notre QG durant notre séjour à Hoi An, mais également notre restaurant coup de cœur du Vietnam…

IMG_8977

Le Cafe 43, le soir venu : The place to be !

Après plusieurs tentatives et pas mal de négociations, nous réussissons à poser nos sacs dans une guesthouse confortable située non loin du Café 43 ! Nous ne résistons pas à l’idée de prolonger notre courte nuit par une petite sieste réparatrice ! Et oui, comparé au Laos, les bus vietnamiens sont VIP mais ne peuvent remplacer pas un bon matelas douillet.

La magie du quartier historique de Hoi An  

Sitôt la sieste terminée, nous décidons de partir nous balader dans la vieille ville ! Saviez-vous qu’Hoi An était autrefois un lieu de commerce d’épices important ? Aujourd’hui, le quartier historique (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO) est particulièrement enchanteur !  Nous traversons ses petites ruelles aux vieilles maisons de style vietnamien, japonais et chinois, qui étaient autrefois occupées par des marchands et qui sont devenues des galeries, antiquaires, restaurants et bars.

IMG_8983

Ballade dans les ruelles de la vieille ville

En flânant dans la vieille ville, nous avons pu découvrir ses endroits les plus touristiques : le pont japonais Chua Cau ainsi que la maison Tan Ky ! Sachez qu’il est possible d’acheter un billet à l’office de tourisme de Hoi An pour accéder à de nombreux sites historiques (120 000 dongs par personne soit 5€). Option que nous n’avons pas souhaité prendre pour profiter plus librement des balades dans la vieille ville le long des berges et ainsi éviter les sites bondés de touristes…

IMG_8949

Audrey en pose devant le pont japonais

La tradition des spectacles nocturnes

Hoi An ne ralentit pas une fois que le soleil se couche. Les maisons jaunes recouvertes de bougainvilliers changent d’aspects et s’éclairent par le biais des nombreuses lanternes en papier de soie. Hoi An est une vraie merveille…

IMG_9028

Le pont qui relie la veille ville à l’île

IMG_9075

Hoi An, vu de l’autre côté de la rivière

Une rivière traverse la vieille ville et de nombreuses vendeuses de lanternes flottantes nous proposent d’en acheter une et de la déposer dans la rivière. Nous ne résistons pas… Après avoir excusé un vœu, nous déposons tout doucement notre lanterne sur l’eau !

IMG_9089

La lanterne à l’eau

Hoi An, le paradis du vêtement sur-mesure

Hoi An tient sa réputation de ville sur-mesure. Mais cette réputation est assez récente, elle s’est principalement développée grâce au tourisme ! Dîtes-vous bien qu’il y a 10 ans de cela, il y avait à peine une dizaines de tailleurs dans la ville, désormais il y a plus de 400 boutiques, de ce type ! Alors, autant vous dire que la concurrence est féroce et que pour dénicher la bonne affaire, il faut se lever tôt !

IMG_9126

Une boutique de vêtements haute en couleurs

Pas vraiment la place dans nos sacs pour faire rentrer un costume, pas vraiment la motivation à passer nos journées dans les boutiques à dénicher la robe du siècle, nous avons donc préféré passer notre tour !

La cuisine locale

Hoi An est surement la ville qui nous aura le plus étonné au Vietnam pour ses spécialités culinaires. Il y a des recettes que l’on ne trouve nulle part ailleurs ! Entre les cours de cuisine et les petits restaurants qui bordent la rivière, il y a, de toute évidence, de quoi se régaler les papilles et bien se remplir le ventre 😉

Mais nous avons trouvé notre havre de paix, ou devrai-je dire, le paradis sur terre ! Si vous passez par Hoi An, ne manquez pas cette adresse : le Café 43 ! Une fois installés, on ne résiste pas à la succulente cuisine locale préparée par une famille ô combien souriante…. Des bons plats pas très chers et des pintes de bière locale pour 3000 dongs, nos bières les moins chères du voyage ! Attention néanmoins, sa réputation a vite fait le tour et si vous comptez aller dîner vers 20h, faites preuve de patience, le restaurant est plein à craquer….

PhotoGrid_1428408263820

Les délices du Café 43

Les plages de Hoi An

Après avoir loué un vélo (1$ la journée), nous partons nous balader dans les rizières aux alentours en direction des plages situées à quelques kilomètres du centre-ville. Sur les recommandations de nos amis toulousains Mathilde et Samuel, nous avons opté pour la plus belle plage du coin : An Bang Beach !

Bon, pour être honnête, cette plage est loin d’envoyée du rêve ! Evidemment tous les touristes se sont donnés rendez-vous à cet endroit, et l’eau est particulièrement fraîche ! Et oui, que voulez-vous, on n’est plus habitué… On opte donc pour une après-midi bronzette sur la plage !

IMG_8962

An Bang Beach

Fin de journée, on remonte sur nos vélos ! Après avoir le plein d’énergie en dégustant un jus de sucre de canne le long de la route, on finit par rejoindre le centre-ville de Hoi An, en profitant du coucher du soleil qui s’offre à nous…

IMG_8970

Quel joli coucher du soleil

Vous l’aurez compris, notre découverte de Hoi An fut véritablement un de nos coups de cœur du Vietnam ! Une ville au charme détonnant qui prend tout son éclat le soir venu, et qui transforme une simple balade le long de la rivière avec un smoothie à la main, en un moment magique et romantique ! Notre voyage au Vietnam se poursuit encore plus au nord, direction Hué, plus connue sous le nom de cité impériale…

INFOS PRATIQUES
  • Transport : Pour rejoindre Hoi An depuis Muiné, il faut compter 17h de trajet ! Une pause de quelques minutes est effectuée à Nha Trang, profitez-vous pour vous ravitailler en boissons et nourritures ! Le ticket de bus nous a coûté la somme de 320 000 dongs chacun.
  • Hébergement : Nous avons opté pour le Vinh Hue Hotel. Après négociations, nous avons bénéficié d’une chambre avec salle de bain privative, eau chaude, frigo et balcon avec vue sur la rue pour 9$ la nuit. Un bon rapport qualité / prix. L’hôtel dispose d’une piscine intérieure, courage par contre, l’eau est glaciale 😉

2 Comments on “Hoi An, la ville aux mille et une lanternes

  1. Bonjour à vous deux,

    Quelle belle découverte que votre blogue! Je m’appelle Andrée et je vous écris du Québec. Mon conjoint et moi préparons déjà notre prochain voyage qui se fera au Vietnam pendant 6 semaines. Départ fin novembre et retour début janvier 2017. Je me demandais ce qui a justifié votre décision de faire ce long trajet de 18 heures depuis Muine. Est-ce qu’entre les deux destinations, il y a peu d’intérêts? nous prendrons certainement l’autobus, mais pour de trajets de 6 heures maximum.

    Merci pour ce magnifique partage dont nous nous inspirerons passablement pour la planification de ce voyage qui nous enthousiasme tant!

    Andrée

    • Bonjour Andrée et merci pour votre message qui nous fait chaud au coeur ! Pour rejoindre Muiné, nous sommes partis de Ho Chi Minh Ville, 6h de bus, cela se fait très bien d’autant plus que les bus vietnamiens sont vraiment les plus confortables que nous ayons eu durant notre année de voyage… Nous avons zappé quelques stops au Vietnam car non seulement nous ne restions qu’un moins dans ce pays, et il y a énormément de choses à voir, et surtout nous étions iompatients d’admirer la baie d’Halong terrestre et la baie d’Halong maritime, le clou du spectacle selon nous ! Profitez-bien, ce pays est vraiment spectaculaire :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *