Découvrez Ubud, le cœur artistique de Bali

IMG_3648

Bienvenue sur Bali, la destination incontournable pour celui ou celle qui cherche un bout de paradis ! Avec ses magnifiques plages de sable fin, ses nombreux spots de surf, ses rizières d’un vert éclatant et le sourire authentique de ses habitants, les plaisirs sont infinis sur Bali… Nos aventures sur cette magnifique l’île se décomposent en 3 étapes : une boucle en scooter de 3 jours/2 nuits en plein cœur de la campagne balinaise, une halte de 3 jours à Semyniak, « the place to be » pour dompter la vague, mais pour commencer, quelques jours sur Ubud, le cœur artistique de Bali !

Située au sud de l’île de Bali, la ville d’Ubud a vu sa réputation grimpée en flèche ces dernières années. Et pour cause, la célèbre revue américaine Conde Nast Traveller l’a récemment qualifié de plus belle ville d’Asie, rien que ça ! Vous l’aurez compris, de quoi éveiller notre curiosité mais également attirer les bus de touristes en masse…

Le Uno : notre nouveau compagnon de voyage

Vous souvenez-vous de nos dernières aventures au cœur des volcans de Java ? Un passage inoubliable de notre tour du monde… C’est avec pas mal de fatigue et une bonne dizaine d’heures de transport au compteur que nous arriverons à Ubud, direction notre hôtel : le Ubud Canti Accomodation ! Une vraie perle rare, située  en dehors de l’agitation du centre-ville, en plein cœur des rizières. Bref l’endroit idéal pour recharger les batteries !

DSC_0038_4

La vue de notre chambre, relaxant, n’est ce pas ?

En arrivant sur place, nous n’avions qu’une seule envie : faire un plongeon dans la piscine de l’hôtel ! Enfin… Piscine est un bien grand mot, il ne s’agira que d’une petite pataugeoire, où les allers-retours se comptent par centaines… Au passage, bravo au sympathique gérant de l’hôtel pour l’effet grossissant de ses photos 😉

DSC_0040_3

La piscine de notre hôtel, impressionnante vue de haut !

Avec Mathilde et Samuel, nos compagnons d’aventure, nous avons le droit à des chambres magnifiques ainsi qu’une immense terrasse ! Idéal pour se reposer, faire quelques lessives (et oui, ça fait aussi partie du quotidien des voyageurs…), mais également s’organiser de mémorables soirées Pizzas – Uno ! Le Uno, acheté en Chine, deviendra l’outil indispensable de nos soirées sur Bali, et vous découvrirez au fil des prochains articles comment les défis ont pimenté encore un peu plus nos soirées…

En pleine soirée pizzas – Uno

L’art et la cuisine au cœur de la ville

Comme souvent en Asie, le meilleur moyen que nous avons trouvé pour découvrir une ville et ses alentours reste le scooter ! Moyennant 50 000 roupies la journée (soit 3,4 €), notre hôtel s’est fait un plaisir de nous louer un de ces petits bolides à 2 roues.

Ubud est réputée pour ses spectacles de danse balinaise mais avant tout pour ses très nombreuses boutiques d’artisanat local ! Pour tout vous dire, l’art est au cœur de cette ville ! Des accessoires de mode aux peintures et autres œuvres d’art, tout est produit localement et avec beaucoup de goût… Cela n’est pas sans nous rappelé le Cambodge et ses nombreuses fabriques d’accessoires en soie !

La balade dans le centre-ville, le soir venu, est particulièrement agréable ! Bien qu’un poil trop touristique et occidentale par moment, l’ambiance qui règne sur les lieux est particulièrement douce et agréable !

IMG_3688

Petite ballade dans la ville

Pour notre 1ère soirée dans la ville, et en guise de découverte des spécialités locales, nous avons choisi un restaurant indonésien de tout premier choix. Au menu : brochettes de poulet mariné, poisson vapeur cuit dans un jus de coco et pour couronner le tout, mojito mangue et caïpirinha ananas ! Bref, de la couleur et surtout beaucoup de saveurs dans nos assiettes et nos verres, c’est ça la cuisine indonésienne 😉

DSC_0044_1

Saté poulet, un pur délice !

DSC_0041_3

Tchin :)

La forêt sacrée des singes

Certainement le lieu le plus fréquenté d’Ubud, et pour cause…. La « Monkey Forrest » (30 000 roupies l’entrée soit 2 €) est une jungle dense qui abrite 3 temples sacrés mais surtout… une bonne centaine de macaques à longue queue ! Après notre journée, quelque mois plus tôt, à Lopburi en Thaïlande, disons que nous commençons à avoir certaines habitudes avec les singes… La pose devient plus naturelle 😉

IMG_3477

Y a pas plus naturelle comme pause !

IMG_3639

Un échange de regards !

La réserve est vraiment magnifique, le temple Dalem Agung est au cœur de cette forêt et ressemble comme deux gouttes d’eau au temple d’Indiana Jones ! L’espace d’un instant, nous nous sommes pris pour des aventuriers à la recherche du fameux trésor…. Utile pour prolonger notre voyage sur de nouveaux continents, mais malheureusement notre quête sera vaine, pour cette fois 😉

IMG_3514

Devant le temple d’Indiana Jones

Les singes que nous croisons n’ont rien de petits animaux de compagnie, la méfiance reste donc de mise ! Même si nous observons parfois certains singes, notamment les bébés, au regard attendrissant, les mamans ne sont jamais bien loin pour montrer les crocs si nécessaire…

IMG_3413

Trop mignon…

La crémation, un spectacle pour le moins inattendu

La gérante de notre hôtel nous avait prévenus : le lendemain matin, en plein cœur de la Monkey Forrest, aura lieu une cérémonie de crémation en l’honneur d’un vieil homme décédé quelques jours plus tôt ! Une grande partie des habitants d’Ubud seront réunis et la plupart fermeront leurs magasins l’espace de quelques heures ! Nous sommes cordialement invités à assister à ce « spectacle » et c’est avec un brin de curiosité que nous répondons favorablement à l’invitation…

IMG_3506

Les balinaises en tenue locale

De la musique, des costumes et beaucoup de solidarité, c’est ce que nous avons pu observer durant cette heure de cérémonie ! Des sourires, des attitudes bienveillantes les uns vers les autres, mais aucune larme, ni tristesse apparente… La crémation semble davantage relever de la fête que du deuil.

IMG_3595

La famille du défunt…

Un ensemble de rituels s’organise dès l’arrivée du corps, ce dernier est placé au centre d’un grand cercueil. Des danses ont lieu tout autour, on procède à l’embaumement du corps pendant que les proches s’affairent pour un dernier au-revoir…

IMG_3589

Avant le feu

C’est l’heure de mettre le feu, tout le monde s’écarte l La chaleur devient vite étouffante… La musique bat son plein pour accompagner la crémation ! Spectacle vraiment étonnant, nous observons même quelques traces d’os de ce vieil homme…

IMG_3603

En pleine cérémonie

IMG_3607

Spectacle surprenant…

Un petit passage par le marché local, le temps de refaire notre garde-robe pour quelques euros, et notre séjour de 3 jours sur Ubud touche à sa fin ! Une ville particulièrement agréable et élégante, qui nous aura permis de mieux découvrir toute la finesse de l’art, de la cuisine et des traditions religieuses de l’Indonésie, un pays dont nous commençons vraiment à nous attacher ! Dans notre prochain article, nous vous raconterons notre boucle de 3 jours en scooter dans le nord de Bali… Attention, les photos risquent de vous donner une furieuse envie de tout plaquer pour venir découvrir ce petit coin de paradis, nous vous aurons prévenu :)

INFOS PRATIQUES

Transport : Pour rejoindre Ubud depuis le Kawah Ijen, c’est pas simple mais largement faisable avec un peu d’organisation ! Nous avions acheté notre transport Ijen – Bali à l’agence de Probolinggo. 250 000 roupies par personne (soit 17 €) pour environ 8h de transport (minibus, bateau puis bus). Le bus se dirigeant vers Kuta Bali, nous avons demandé à être déposé à Mengwi. De là, 2 options possibles pour rejoindre Ubud : le minibus et le taxi ! Plus économique à 4, nous avons opté pour le taxi. Une heure de route, 32 500 roupies par personne (soit 2,2 €).

Hébergement : Une bonne idée pour profiter du calme environnant : le Ubud Canti Accomodation. Des chambres magnifiques avec vue sur les rizières, une terrasse immense, petit bémol : la piscine, fraîche et surtout très petite. 200 000 roupies la nuit soit 13,5 €. Possibilité de louer un scooter sur place pour se rendre dans le centre-ville, 50 000 roupies la journée (soit 3,4 €). Le couple de gérant est adorable, possibilité également de leur laisser vos gros sacs à dos pendant quelques jours et partir en scooter découvrir la région avec un petit sac à dos.

Restauration : Pas beaucoup de choix autour de notre hôtel, mais nous avons quand même réussi à trouver un warung (restaurant local) à 100 mètres qui propose des nasi goreng ayam (riz frits au poulet) ou mie goreng ayam (nouilles frits au poulet) pour 15 000 roupies soit 1 € l’assiette ! Sinon, pour faire ses courses, direction le Coco Market, c’est immense et pas très cher ! Scooter obligatoire (ou taxi) pour s’y rendre par contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *