Cusco et la Vallée Sacrée des Incas

IMG_4940

Nous quittons la Bolivie et les magnifiques rives du lac Titicaca pour rejoindre le Pérou et plus particulièrement Cusco, la fameuse capitale de l’empire Inca ! Une ville célèbre non seulement pour être le point de départ vers le Machu Picchu (nous vous en parlerons dans notre prochain article) mais également pour abriter les nombreux mystères de la Vallée Sacrée ! Une semaine que nous ne sommes vraiment pas prêts d’oublier…

Cusco, le nombril de la civilisation Inca

Située à 3400 mètres d’altitude, Cusco est une ville très agréable où il fait bon flâner, déguster la cuisine locale ou encore se balader dans ses étroites ruelles pavées. Avec ses 1,5 million de visiteurs par an, Cusco est également célèbre pour être la ville la plus touristique du Pérou… ce qui, revers de la médaille, a engendré la création de très nombreuses agences de voyage depuis quelques années, mais aussi l’implantation de McDo, Starbucks et autres boutiques de mode dans le cœur de la ville.

Mais pour autant, la ville a répondu à toutes nos attentes : nous avons carrément A-DO-RÉ ! Authentique, élégante, avec ses grandes places, ses ruelles pavées, ses rues piétonnes, mais également ses musées, ses églises et ses cathédrales, véritables bijoux d’architecture.

Au temps de l’Empire inca, la ville était d’une importance capitale. Cusco signifiant « nombril » en quechua, l’un des langues locales. Logique donc que la ville soit classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO !

Les billets de visite de Cusco et de la Vallée Sacrée

Avant de commencer, nous allons faire un point sur les billets qui permettent de visiter les différents sites touristiques de Cuzco et de sa région :

  • Billet touristique complet : valable 10 jours, coûte 130 soles (33,5 €) ou 70 soles (18 €) pour les étudiants. Il permet d’avoir accès à quasiment tous les sites de la Vallée Sacrée mais aussi à certains musées de Cusco (centre d’art natif, musée d’art populaire, musée historique régional, …).
  • Billet touristique partiel : permet de visiter 4 sites pour 70 soles (18 €). Il existe 3 formules pour ce billet :
    • Tambomachay + Pukapukara + Qenko + Saqsayhuaman
    • Pisac + Ollantaytambo + Moray + Chinchero
    • Accès aux musées de la ville ainsi que deux autres sites archéologiques : Tipon et Pikillaqta
  • Billet religieux : coûte 40 soles (10,3 €) ou 15 soles (3,90 €) pour les étudiants et comprend les entrées dans les principaux monuments religieux de Cusco (cathédrale, église San Blas, musée d’art religieux…).

Parce que nous ne voulions rien rater, ou presque, de la Vallée Sacrée, et surtout nous souhaitions prendre notre temps, nous avons opté pour le billet touristique complet. Certes, c’est un « investissement » (67 € pour 2) mais vite rentabilisé sur une semaine.

Pour info : ces billets peuvent s’acheter à l’office de tourisme au début de l’Avenida del Sol (à deux pas de la place centrale) ou directement sur les sites !

Allez, place maintenant aux « incontournables » de Cusco …

1er arrêt : la Plaza de Armas

Toutes les villes d’Amérique du Sud possèdent leur « Plaza de Armas », c’est la place centrale historique de la ville. Mais pour tout vous dire, la Plaza de Armas de Cusco est, selon nous, la plus belle des places coloniales que nous ayons eu la chance de découvrir durant nos 4 mois sur le continent sud-américain !

IMG_4502

La Plaza de Armas

Ce qui est remarquable dans cette place ? C’est son cadre historique magnifiquement bien mis en valeur. Chaque magasin, chaque restaurant est parfaitement bien intégré à son architecture ! De plus, bordée par la cathédrale de Cusco et l’église de la Compagnie de Jésus, elle est l’une des rares au monde à posséder deux édifices religieux d’une telle ampleur.

IMG_4469

Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Cuzco

Cette place vaut d’être visitée de jour comme de nuit, car l’atmosphère change radicalement lorsqu’elle est illuminée.

2ème arrêt : le quartier de San Blas

C’est tout simplement à deux pas de ce quartier bien mignon que nous avons élu domicile pour une semaine ! Des petites ruelles pavées qui n’en finissent plus de monter, de veilles maisons typiques, de nombreux restaurants ainsi que des vendeurs ambulants… San Blas, réputé pour être le quartier bohème de la ville, réserve de bien jolies surprises.

Après une belle montée assez sportive, qui fera appel à nos mollets, nous arriverons sur la place de l’église, où la vue offerte sur le reste de la ville est tout simplement magnifique ! Un conseil : allez-y en fin de journée, lorsque le soleil commence à se coucher, et que la ville commence à s’illuminer !

DSC_0228

Cusco by night

3ème arrêt : Qorikancha, le temple du Soleil

En Quechua, Qorikancha signifie « enceinte de l’or ». En effet, les murs de ce couvent étaient jadis recouverts de 700 feuilles d’or, pesant chacune près de 2 kg. Quelques mois seulement après l’arrivée des conquistadors, ces fabuleuses richesses avaient été entièrement pillées et fondues. Les vestiges comptent néanmoins parmi les plus beaux spécimens d’architecture Inca du pays et ont résisté aux violents séismes de 1650 et début du 20ème siècle qui ont rasé la plupart des édifices de la ville.

IMG_4916

Le centre du couvent

Il ne reste aujourd’hui que la maçonnerie de ce qui fut le temple le plus riche de tout l’Empire Inca mais la visite vaut néanmoins son « pesant d’or » ! Le tarif est de 10 soles / personne (2,50 €) ou 5 soles (1,30 €) pour les étudiants (non compris dans le billet touristique !).

IMG_4912

La vue depuis Qorikancha

4ème arrêt : le marché San Pedro

S’il y a bien une chose que nous adorons depuis le début notre voyage, ce sont les marchés locaux ! Nous aimons y flâner et surtout y manger, car c’est dans ces marchés qu’on trouve généralement les plats les plus copieux et au meilleur prix.

Au marché de San Pedro, vous pourrez trouver de tout : de l’artisanat, de la viande, des épices, du pain, des graines … Bref, vous aurez l’embarras du choix ! Mais notre coup de cœur, ce sont les stands de jus de fruits frais : un délice, tant pour les yeux que pour les papilles !

IMG_4453

Par ici, les fruits frais !

Quelques mètres plus loin, nous avons découvert un marché beaucoup plus local et nettement moins touristique. Ici, les prix sont plus bas encore et l’ambiance totalement péruvienne ! Ce marché, nous l’avons découvert car nous avons fait le Free Walking Tour de Cusco : 2h30 de visite de la ville avec un guide rémunéré exclusivement au pourboire, cela permet d’en savoir plus sur l’histoire de la ville !

IMG_4460

La chicha morada : LA boisson péruvienne !

Mais aussi …

  • La Calle Hatun Rumiyoc : Comment passer à côté de cette rue incontournable à deux pas du centre-ville ? C’est une étroite ruelle Inca totalement piétonne avec de part et d’autre d’imposants blocs de pierres ! Ces grosses pierres sont parfaitement taillées et ajustées, à tel bien qu’il est impossible d’y glisser une lame de rasoir … Tout ça étant bien sûr d’origine !
IMG_4430

La calle Hatun Rumiyoc

  • Le musée du chocolat (entrée gratuite) : ce musée, située à deux pas de la Plaza de Armas, présente les différentes étapes de réalisation et de confection du chocolat ainsi que toute l’importance du chocolat dans la civilisation inca jusqu’à la période industrielle actuelle. Ce musée appartient à des français, les dégustations sont gratuites, alors pourquoi s’en priver ? Miam miam 😉
IMG_4489

Un musée fort en chocolat

  • Le musée d’histoire régionale (inclus dans le ticket touristique) : A faire pour les amateurs d’histoire ! La collection, présentée par ordre chronologique, s’ouvre sur des pointes de flèches de la période précéramique et continue par des poteries et bijoux des cultures huari, pukara et inca. Il y a également une momie nazca, quelques tissages incas ainsi que des petits bibelots en or. Intéressant pour mieux comprendre les différentes étapes de la colonisation espagnole ainsi que la période d’indépendance du Pérou.
IMG_4497

Un objet de la période Inca

  • Un petit spectacle de danse folklorique : au hasard d’une petite balade dans une ruelle, nous découvrirons une partie des danses typiques ainsi que des costumes…
IMG_4476

Authentique et fort sympathique !

  • Des massages : pas aussi bons que ceux que découverts en Asie mais c’est pas mal non plus, et surtout ça détend les muscles après de longues journées de marche… Comptez 20 soles le massage d’une heure (5,20 €).

La Vallée Sacrée Inca

Pour profiter au mieux des paysages incroyables de la Vallée Sacrée, nous étions partis dans l’idée de louer un scooter afin de retrouver le plaisir des balades en totale autonomie comme nous aimions le faire en Asie ! Mais entre les conditions météos très capricieuses (n’oubliez pas que nous sommes à 3400 mètres d’altitude, il fait froid…), certaines portions de route assez cabossées voire carrément interdites aux 2 roues ainsi que le prix (comptez 60/70 soles de location par jour), tout cela nous a un peu freiné…

Du coup, comme vous allez pouvoir le constater, nous avons opté pour un mixte entre tours organisés et collectivo (bus 100 % locaux !).

Vallée Sacrée / jour 1

Audrey malade, je pars seul explorer la 1ère partie de la Vallée Sacrée, direction les sites les plus proches de Cusco : Tambomachay, Pukapukara, Qenko et Saqsayhuaman. Pour s’y rendre, je décide de prendre le collectivo dans le centre-ville de Cusco (pour connaître le lieu exact, rdv dans la partie « infos pratiques » située en fin de cet article). Après 45′ de route, et 3 soles (0,80 €) le trajet, je suis déposé dans les montagnes à Tambomachay à 12 km de Cuzco (n’oubliez pas de demander le stop au chauffeur !). La descente vers les 3 autres sites se fait facilement dans la ½ journée. Comptez une dizaine de kilomètres de marche.

IMG_4535

Une dizaine de km de descente, facile !

  • Tambomachay : Dans un lieu abrité, ce site, petit mais extrêmement bien conservé, comprend un bain cérémoniel en pierre. Une source d’eau s’écoule encore dans les fontaines toujours en service. L’occasion aussi de croiser quelques lamas sur le chemin menant au site 😉
IMG_4512

Le bain cérémoniel : toujours en activité !

DSC_0014_9

Un petit selfie lama au passage ;)

  • Pukapukara : De l’autre côté de la route, à quelques centaines de mètres de Tambomachay, cette construction domine la vallée de Cuzco. Pavillon de chasse, de poste de garde ainsi que de halte pour les voyageurs, l’édifice comporte plusieurs pièces d’habitation, une réserve ainsi surtout qu’une esplanade supérieure qui offre une vue panoramique !
IMG_4519

Le site de Pukapukara

IMG_4522

Et sa vue panoramique !

  • Qenko : Moitié construit, moitié creusé dans la roche, ce site vaut un petit coup d’œil pour se rendre compte du travail des Incas. En examinant attentivement les grandes roches calcaires, on peut même observer un puma, un lama ainsi qu’un condor.
IMG_4541

L’un de blocs rocheux de Qenko

  • Saqsayhuaman : A seulement 30′ de marche de la Plaza de Armas, cette immense ensemble de ruines m’a vraiment impressionné. Les pierres sont justes énormes (l’une d’entre elles pèse 300 tonnes !) et parfaitement taillées pour être ajustées sans aucun ciment ! A deux pas de Cuzco, vous n’avez pas le droit de le rater !
IMG_4568

Le site de Saqsayhuaman

IMG_4578

Des blocs de pierre tout simplement hallucinants !!!

En vous aventurant un peu au-delà des ruines de Saqsayhuaman, et avant de redescendre vers la ville, ne manquez pas le point de vue panoramique sur la ville ! Avec un peu de chance, vous serez même seul 😉

IMG_4586

La vue, depuis Saqsayhuaman

Vallée Sacrée / jour 2

C’est cette fois-ci à 2, et avec un tour organisé que nous partons découvrir une partie un peu plus isolée de la Vallée Sacrée. Pour trouver un tour organisé et une agence, vous n’aurez aucune difficulté sur Cusco mais pensez à bien demander le nombre de personnes par tour (20 personnes nous semblent être le max !) mais également bien négociez les prix. Pour ce tour, nous avons payé 25 soles par personne soit 6,50 €. Un conseil si vous souhaitez faire des économies : n’acceptez pas leur buffet déjeuner (20 soles par personne soit 5 €), vous pourrez trouver par vous-même et beaucoup moins cher…

  • Premier stop au marché artisanal de Pisac : le plus grand de la région mais aussi le plus touristique. Vous trouverez de quoi acheter quelques souvenirs mais rien d’extraordinaire ni de très authentique…
  • Pisac : Cette citadelle Inca est perchée au sommet d’une impressionnante colline. A se demander ce qu’ils allaient faire dans un coin pareil … Pisac est aussi célèbre pour ses cultures en terrasse, qui forment de grandes courbes sur les flancs Sud et Est de la montagne. Au sommet des terrasses : le centre cérémonial, temples bien préservés à l’architecture admirable ! De l’autre côté, des centaines de trous percés dans la falaise, il s’agit de sépultures incas.
IMG_4595

La culture en terrasse

IMG_4612

La citadelle Inca au sommet de la montagne

  • Ollantaytambo : Autre site impressionnant en plein milieu d’une falaise. Cette forteresse fut construite dans le but de surveiller le chemin conduisant au Machu Picchu. Les conquistadors espagnols tentèrent l’ascension menant à la forteresse mais furent accueilli par une pluie de flèches et de pierres : c’est l’un des rares endroits où les espagnols perdirent une bataille majeure. On peut également y visiter des lieux de cultes et des habitations de l’époque. Le village d’Ollantaytambo, avec ses étroites ruelles pavées, constitue le plus bel exemple préservé de l’urbanisme inca. Information importante : de la gare d’Ollantaytambo part un train direction Aguas Calientes, le village au pied du Machu Picchu !
IMG_4656

Ollantaytambo et son village

IMG_4676

A flancs de colline

  • Chinchero : Ce site vaut le détour notamment pour son village typique, son église coloniale (l’une des plus belles du coin) et sa vue magnifique sur les vallées. Un coucher du soleil rouge-orangé que nous ne sommes pas prêts d’oublier !
IMG_4702

Un coucher du soleil haut en couleurs !

Vallée Sacrée / jour 3

Et oui, c’est toujours en tour organisé que nous partons à la découverte de la Vallée Sacrée, épisode 3. C’est cette partie qui semble t’il serait interdite aux 2 roues…

  • Chinchero : On retourne dans le village de Chinchero mais direction cette fois-ci un atelier local afin d’assister à la confection de vêtements chauds en laine d’alpaga. Les belles couleurs naturelles sont issues des pigments végétaux aux alentours, la transformation est assez spectaculaire !
IMG_4700

La confection d’une écharpe en laine d’alpaga

IMG_4938

Pour le violet, le maïs est utile !

  • Moray : Un ingénieux système de terrasses en amphithéâtre creusées dans 3 cirques naturels. Il s’agirait d’un centre de recherches agronomiques ! Leur forme permettait de simuler différents micro-climats autour des anneaux concentriques, la plus chaude étant en bas au centre et de plus en plus fraîche à mesure que l’on remonte ! Cela semble carrément extraterrestre !
IMG_4966

Spectaculaire et astucieux !

  • Salinas : Ce site est l’un des plus spectaculaires de toute la région. Il est constitué de plus de 4000 bassins de sel taillés à même la montagne et où s’écoule toujours un fleuve salé ! Les Incas récupéraient ce sel pour leurs animaux. Ce site n’est pas compris dans le billet touristique et vous coûtera 10 soles (2,50 €) mais vaut vraiment le coup d’œil, c’est l’un de nos coups de cœur !
IMG_4982

Les bassins salés de Salinas

Depuis notre départ il y a 11 mois, nous ne serons jamais restés aussi longtemps au même endroit : une semaine entière à découvrir Cusco et sa fameuse Vallée Sacrée ! Et pour cause…. Entre ses villages Incas perchés au sommet des montagnes, ses vues panoramiques à couper le souffle, ses églises historiques et ses lamas par centaines, nous avons été plus que servis… Pour tout vous dire, nous avons A-DO-RÉ cette 1ère semaine au Pérou ! On vous donne rendez-vous pour une prochaine étape et non des moindres : l’ascension du Machu Picchu…. Les surprises et les coups durs seront aussi de la partie 😉

IMG_4549

Bye-bye Cusco !!!

INFOS PRATIQUES
  • Transports :
    • Venant du lac Titicaca, nous avons effectué le trajet Copacabana – Cusco par un bus de nuit de la compagnie Titicaca. Pour un siège « cama », nous avons payé 100 bolivianos par personne soit 13€.
    • Pour le taxi, les prix sont dérisoires. Comptez 4 soles (1€) pour un trajet dans le centre de la ville et 7 soles (1,80€) pour rejoindre le terminal de bus. Le prix est le même que vous soyez seul ou à plusieurs.
    • Où prendre les collectivos ?
      • Pour le trajet Cusco – Saqsayhuaman – Qenko – Pukapukara – Tambomachay, direction l’avenue Tullumayo. Descendez cette avenue jusqu’à croiser l’avenue Garcilozo de la Vega puis continuez 100 m et vous verrez le terminal de bus sur votre gauche.
      • Pour le trajet Cusco – Chinchero – Urumbaba – Ollantaytambo, prenez l’avenue del Sol vers le sud puis tournez à droite à la calle Puente Rosario. Continuez sur environ 300 m pour trouver sur votre droite les compagnies de bus !
  • Hébergement : Durant notre semaine à Cusco, nous avons séjourné à l’Umina Hostel, situé en hauteur non loin du centre-ville (5 min à pied). Vous trouverez beaucoup de choix quant à l’hébergement mais les prix sont les plus élevés du pays. Nous avons payé 65 soles (16,70€) la nuit pour une chambre double avec salle de bain commune, petit déjeuner, un jardin et une superbe vue sur la ville. Les lieux sont propres et agréables.
  • Restaurant : Beaucoup nous l’ont recommandé et on le recommande à notre tour. Allez tester le Green Point, un restaurant végétarien vraiment délicieux avec un excellent rapport qualité / prix. Pour 12 soles (3€), vous aurez le droit à un buffet de crudités, une soupe, un plat ainsi qu’une boisson. Il y a 2 Green Point à Cusco, l’un est situé dans le quartier de San Blas, l’autre près de la place San Francisco.

2 Comments on “Cusco et la Vallée Sacrée des Incas

  1. Bonjour,
    Nous partons pour le Pérou et la Bolivie dans 3 semaines! (impatientes :) )
    Nous ferons l’itinéraire dans le sens inverse du coup savez-vous si il existe un bus de nuit qui part de Cusco vers Copacabana?
    Merci d’avance et merci pour ce beau récit de voyages! Pas mal d’infos m’ont bien aidé :)

    • Ah désolé Pauline, je ne vais pas pouvoir beaucoup vous aider pour le coup… Mais, à coup sur, vous devriez pouvoir trouver un bus de nuit pour Cusco / Copacabana ! Si vous avez déjà trouvé d’ailleurs, n’hésitez pas à le partager avec mes lecteurs sur le blog, merci & bonne aventure 😉
      Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *