Cuenca, bienvenue en Equateur

IMG_5334

A chemin entre le Pérou et la Colombie, nous voici désormais en Équateur, ce petit pays grand comme la moitié de la France ! Les raisons d’un voyage en Équateur sont plutôt nombreuses : une belle variété de paysages et une nature préservée, l’authenticité de l’accueil local et un tourisme somme toute encore modéré. Au final, nous ne resterons qu’une dizaine de jours dans ce pays avec deux stops : l’un à Quito, la capitale du pays, et le 1er à Cuenca, une destination bien agréable…

Cuenca, une ville d’églises et de cathédrales

Avec une population de 500 000 habitants, Cuenca est la 3ème ville du pays. Située dans la Sierra (les hauts plateaux), elle se situe à 2500 mètres au-dessus du niveau de la mer ! Fort heureusement, après presque 2 mois d’aventure sur la Cordillère des Andes, on peut maintenant dire que l’altitude, on s’y fait… Finit les infusion à base de feuilles de coca 😉

IMG_5286

Bienvenue en Equateur !

Cuenca est une grande ville coloniale avec d’immenses bâtiments très conservés mais ce qui nous a frappé le plus lors de nos visites, ce sont toutes ces églises et ces cathédrales qui dominent de la ville. Pas besoin même d’aller très loin pour les apercevoir, il suffit juste de sortir sur la terrasse de notre hôtel !

IMG_5278

La vue depuis la terrasse de notre hôtel

Mais la plus belle et la plus surprenante est, sans conteste, la Catedral de la Immaculada ! Une immense cathédrale située en plein centre, faite de briques rouges et reconnaissables avec ses 3 immenses dômes qui dominent la ville. Moyennant 2 dollars par personne (soit 1,80 €), il est même possible de grimper à son sommet ! La vue est grandiose :)

IMG_5334

La Catedral de la Immaculada

IMG_5303

La vue au sommet de la cathédrale

En redescendant, petit passage obligatoire par le parc Calderon, situé juste en face de la cathédrale. Ici, l’ambiance est farniente : les locaux papopent, prennent la pause au soleil et en profitent pour déguster quelques glaces, la spécialité équatorienne ! Et oui, le saviez-vous ? Que ce soit à Cuenca ou plus tard à Quito, impossible de pas observer des vendeurs de glace aux 4 coins de rue. Tous les équatoriens en raffolent !

IMG_5315

Le parc Calderon

IMG_5285

Les churros, comment résister ?

Une ambiance paisible

Se balader dans la ville est vraiment facile ! De taille modeste, tout se fait à pied et très facilement. La journée, près du parc Calderon, il y a de nombreux marchés et expositions. C’est ce que nous avons fait, de quoi déguster quelques produits locaux et notamment la bière équatorienne, un vrai délice ! Samedi après-midi, nous avons également eu le droit à un défilé des professionnelles de la  ville (avocates, coiffeuses, comptables,…) par promotion. Bref, c’est vivant, c’est coloré, et on adore ça !

IMG_5292

Une brochette d’équatoriennes souriantes !

Nous avons également profité du cadre relaxant de la ville en allant se balader le long du Rio Torrembamba. C’est un fleuve, et un chemin longe ce fleuve. L’endroit est parfait pour se détendre, c’est d’ailleurs l’endroit choisi par de nombreux couples pour bécoter ! Pour preuve, cette imitation du fameux Pont des Arts à Paris :)

IMG_5319

Le Rio Torrembamba

IMG_5331

Les cadenas des amoureux

C’est sur cette allusion à notre ancienne vie parisienne que notre séjour sur Cuenca se termine. Cette ville n’est pas un incontournable, mais reste une halte bien sympathique sur la route du voyage, une ville où il fait bon vivre et recharger les batteries ! C’est ici même que nous officialiserons notre date de retour : le 6 décembre 2015 ! La suite de nos aventures équatoriennes s’annoncent pour le moins authentiques puisque nous allons avoir la chance de vivre pendant plusieurs jours au coeur d’une famille équatorienne… Ne manquez donc pas notre prochain article 😉

INFOS PRATIQUES :
  • Transport : Pour rejoindre Cuenca depuis Trujillo, ce n’est pas simple et vous ne trouverez pas grand chose sur internet mais on vous rassure : c’est possible ! Nous avons pris un 1er bus pour effectuer le trajet Trujilo – Piura : départ 10h30, arrivée 18h, prix : 25 soles par personne (6,50 €) avec la compagnie Emtrafesa. Une fois arrivés à la gare de bus à Piura, nous avons pris un taxi pour rejoindre la gare de bus de la compagnie Super Semeria. Nous sommes partis à 20h30 de cette gare de bus, passage de la frontière à 1h du matin (rapide et sans encombre !) pour arriver à 6h30 du matin à Quito (10h de trajet). Le prix : 40 soles par personne pour un siège semi cama (10,43 €). C’est la solution la plus économique que nous ayons trouvé, mais peut être pas la plus rapide qu’il existe !
  • Hébergement : Nous pouvons vous conseiller l’hôtel Check-Inn, situé dans le centre-ville, et que nous avions réservé la veille du départ via Booking. Pour une chambre double avec salle de bain commune et un petit déjeuner light, nous avons payé 19,5 dollars (17,50 €).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *