Buenos Aires, sur un air de tango

IMG_1972

Nouveau pays, nouvelle capitale ! C’est avec une grande excitation que nous attendions de découvrir tout le charme de Buenos Aires, la capitale mondiale du tango. Une ville à plusieurs visages, capable de nous envoûter en quelques jours à peine et qui n’est pas sans nous rappelé Paris, notre ancienne ville !

La Boca, le cœur de Buenos Aires

La Boca, c’est LE quartier populaire de Buenos Aires, mais c’est aussi le quartier de l’enfant de tout un peuple (à égalité désormais avec le Pape François !) : Monsieur Diego Armando Maradona ! En arrivant dans le quartier, vous pourrez d’ailleurs croiser de nombreux sosies qui vous proposeront de poser à vos côtés, moyennant quelques pesos argentins… Trop kitsch pour nous 😉

IMG_2148

Le Dieu Maradona

Ce quartier est typique pour ses nombreuses maisons recouvertes de tôles peintes de différentes couleurs, cela lui donne un charme fou ! Les restaurants et bars à touristes proposent sur leurs terrasses quelques shows de tango…. Mais le top de la visite est incontestablement El Caminito, cette fameuse maison colorée que l’on retrouve sur de nombreuses cartes postales de la ville !

IMG_2175

Des maisons hautes en couleurs !

IMG_2178

El Caminito

La Boca est composé de 3 rues piétonnes très importantes, entouré par de nombreux policiers armés ! Et oui, on ne rigole pas avec la sécurité dans ce quartier, on vous conseille de suivre le sentier touristique, d’entrer dans le quartier et d’en ressortir uniquement en bus ou en taxi officiel, de préférence avant que le soleil ne se couche ! Honnêtement, nous n’avons pas trop aimé… Cette partie de la Boca est trop touristique, se faire arrêter tous les 10 mètres par des vendeurs, et se balader avec la sensation d’être dans un enclos fermé, non merci…

IMG_2163

La Boca, la vraie, de l’autre côté des barrières !

Nous avons cependant dû sortir de cet « enclos » et demander conseils aux policiers avant de s’aventurer dans la « vraie » Boca ! Et oui, pour retourner dans le centre de la ville, pas de bol, il nous manquait à peine quelques pesos sur notre carte de transport, pas le choix, nous devions donc recharger cette carte dans un kiosque situé à 500 mètres de là… Ni une, ni deux, on file dans le quartier, on ne fait pas trop les malins on vous avoue, on trace au plus vite, en cachant notre appareil photo et nos téléphones… L’ambiance est vraiment très différente, la pauvreté nous saute aux yeux et les locaux semblent surpris de nous croiser dans leur quartier ! On reste vigilant, mais à aucun moment, on n’aura senti le danger, ni la méfiance…

Par contre, si vous cherchez un endroit vraiment « craignos » dans Buenos Aires, nous l’avons trouvé : c’est Retiro, la gare de bus ! Et oui, vous allez voir que nos 1ers pas dans la capitale ne sont pas passés exactement comme nous l’imaginions… Après une vingtaine d’heures de bus, je décide de partir aux toilettes me rafraichir quelques instants, pendant ce temps-là, Audrey surveille nos sacs dans la gare ! Et en quelques secondes à peine, une femme lui tape sur l’épaule, Audrey comprend ce qu’il se passe et se retourne à peine, heureusement car deux autres personnes étaient en face d’elle prêtes à nous dérober nos affaires ! Ces trois personnes retenteront leur chance quelques minutes plus tard, sans succès, et sous le regard des locaux qui ne bougeront pas d’un poil… Disons que cette histoire nous mettra directement dans l’ambiance, méfiance obligatoire !

IMG_1804

La police est bien équipée !

San Telmo, le petit Montmartre

San Telmo, c’est véritablement notre coup de cœur de Buenos Aires ! San Telmo était un quartier riche de la ville jusqu’à ce qu’une épidémie de fièvre jaune envahisse les lieux et obligea les personnes aisées à se réfugier dans le quartier de Recoleta, qui est désormais le quartier riche de la ville ! La ballade dans le quartier est vraiment très sympa, notamment avec toutes ses petites boutiques de décoration vintage qui ne sont pas sans nous rappelées Montmartre…

IMG_2008

Du tango à tous les coins de rue !

IMG_1901

Le maté, une spécialité sud-américaine !

Mais ce que nous avons particulièrement adoré, c’est cette heure passée sur la terrasse d’un café à déguster un cafe con leche accompagné de quelques medialunas (ce sont de petits croissants !) tout en admirant un show de tango improvisé sur une place publique ! Quelle élégance, nous sommes sous le charme de notre 1er show de tango dans Buenos Aires, cela valait bien quelques pièces dans le chapeau du danseur 😉

IMG_1946

Y a pas que le vin en Argentine !

IMG_1955

Sur un air de tango !

Notre soirée tango

Alors là, si vous cherchez à passer une soirée tango sur Buenos Aires, ce ne sont pas les offres qui manquent ! Il y en a vraiment pour tous les goûts et pour être honnête avec vous, on ne sait vraiment pas quelle offre choisir… Et Audrey, en tant que spécialiste de la danse, ne voulait manquer cette soirée pour rien au monde 😉

IMG_1812

En pleine recherche…

Si on a un conseil à vous donner, c’est de vous diriger vers le Piazzolla Tango, situé dans la Gallerie Guëmes sur la rue Florida ! L’endroit est tout simplement magnifique, c’est un ancien théâtre à l’ambiance vraiment élégante et intimiste !

IMG_2077

Bienvenue au Piazzolla Tango

Première étape de la soirée : le cours de tango ! Avec l’aide de deux professionnels, nous apprendrons pendant une bonne vingtaine de minutes les bases du tango… Et c’est avec les félicitations de nos professeurs et un diplôme en poche que nous clôturerons ce cours, le sourire aux lèvres !

IMG_2093

Un peu de concentration….

IMG_2100

… et hop, le diplôme en poche !

Direction ensuite le théâtre pour le diner ! Délicieux, succulent, les adjectifs ne manquent pas pour décrire notre repas… Et élément non négligeable : toutes les boissons sont à volonté !!! On ne va donc pas se priver pour déguster le vin argentin, quitte à finir la soirée carrément joyeux 😉

IMG_2116

A la votre ;)

Le clou du spectacle est ensuite le show de tango durant 1h30 ! Un verre de vin à la main, nous sommes sous le charme des différentes représentations qui s’offrent à nous ! Du rythme, de la passion, de la sensualité, on ne voit pas le spectacle passé… Malheureusement, vous ne verrez pas de photo du spectacle, elles étaient tout simplement interdites pour ne pas gêner les danseurs !

IMG_2110

Le théâtre, un lieu magique !

Il est minuit, nous serons ensuite raccompagnés jusqu’à notre appartement ! Cette excellente soirée nous aura coûté 750 pesos argentin par personne (soit 72 €) après quelques négociations ! Certes, nous avons un peu dépassé notre budget  mais quel souvenir, nous ne pouvions pas passer à côté d’une telle soirée !

Si vous souhaitez découvrir un autre lieu célèbre, dirigez-vous vers le café Tortoni (avenue 2 de Mayo), il s’agit du plus célèbre café de Buenos Aires, l’adresse parfaite pour déguster une boisson et admirer des artistes de tango.

Recoleta, la french touch de la capitale

Recoleta, c’est le quartier riche de Buenos Aires, le quartier des beaux immeubles, des ambassades, là où vous serez sur de ne trouver aucun mendiant dans la rue ! C’est ici que vivent la plupart des expatriés dans la capitale argentine !

IMG_1753

Recoleta, la classe !

Recoleta est aussi connu pour être le petit Paris, son architecture est quasi-conforme à certains quartiers de la capitale, comme Hausmann ou l’Opéra ! Vous trouverez de nombreux espaces culturels, des musées ainsi que des parcs ! On ne manque d’ailleurs jamais l’occasion d’observer un coach (ou une coach) en pleine action… Et à Buenos Aires, on a été particulièrement amusé par cette coach sportive accrochée à son téléphone pendant une bonne vingtaine de minutes 😉

IMG_1838

Elle vous motive la coach ?

A quelques centaines de mètres de Recoleta, nous avons visité la Floralis Generica, l’un des emblèmes de la ville ! Il s’agit tout simplement d’une immense fleur mobile, qui s’ouvre et se renferme selon les heures de la journée.

IMG_1828

La Floralis Generica

Autre endroit que nous avons apprécié : le jardin japonais (50 pesos l’entrée soit 4,80 €). Un jardin petit certes, mais très joli et très calme, à visiter idéalement en fin de journée ! C’est ici que nous avons dégusté notre 1ère glace au dulce de leche, une institution en Argentine et aussi un vrai délice !

IMG_1865

Zen, le jardin japonais !

Les autres quartiers de la ville

Bien que le Free Tour walking tour (tour guidée) soit également possible pour visiter la capitale, nous avons préféré découvrir les principaux monuments de la ville par nous-même : le congrès national, l’obélisque, la Plaza de Mayo, la spectaculaire cathédrale de Buenos Aires ainsi que la surprenante Pink House, la maison du gouvernement !

IMG_1777

L’obélisque !

IMG_2058

La Pink House de nuit

IMG_1711

La religion en Argentine

Petit tour également par le théâtre Colon : le plus bel opéra d’Amérique du Sud ! Malheureusement, nous ne rentrerons pas à l’intérieur, les prix sont vraiment trop excessifs et la visite se jour-là ne se fera qu’en espagnol ! Et de ce côté-là, nous avons encore beaucoup de progrès à faire 😉

Nous flânons ensuite dans le quartier de Puerto Madero, célèbre pour son port mais également pour être le quartier le plus moderne de Buenos Aires ! La promenade au bord de l’eau est vraiment agréable, avec en ligne de mire le célèbre pont de la capitale ! Là aussi, c’est un quartier vraiment sympa, où nous nous verrions bien poser nos sacs de backpackers, voire plus si affinités 😉

IMG_2029

Puerto Madero et son fameux pont au loin

Dernier quartier que nous visitons, et le plus proche de notre appartement : Palermo ! C’est le plus grand des quartiers de la ville mais aussi le plus branché avec ses rues pavées et ses nombreux restaurants et boutiques ! Malheureusement, nous ne le verrons que sous la pluie…

L’inflation en Argentine

Et oui, comme vous pouvez le voir, l’Argentine c’est vraiment magnifique mais c’est cher, affreusement cher ! Vous le verrez dans nos prochains articles, notamment celui sur la Patagonie, notre séjour en Argentine nous a fait exploser notre budget prévisionnel ! En l’espace d’un ou deux ans, les prix ont sensiblement augmenté ! Transports, hébergements, activités, nourriture, tout a doublé ou presque !

Et pour être honnête, on se pose vraiment la question de « Comment font les locaux, dans ces conditions-là, pour vivre décemment ? » Et au bout de 3 semaines dans le pays, nous n’avons toujours pas trouvé la réponse… Si quelqu’un a une idée, n’hésitez pas 😉

Pour vous donner un exemple (qui ne concerne pas les locaux…), savez-vous combien coûte un timbre pour la France ? On vous le donne dans le mille : 33 pesos argentin le timbre soit environ 3,20 € ! Vous me direz, ce n’est que 3 €, mais quand on en achète une petite dizaine pour la famille et les proches, la facture devient vite salée ! Mais bon, quand on aime, on ne compte pas 😉

Le dollar est roi en Argentine !

Vous vous souvenez de notre dernier article sur les chutes d’Iguazu ? Nous vous avions parlé de tous nos bons plans pour faire un max’ d’économies sur place ! Et bien, rappelez-vous que nous sommes passés par le Paraguay pour rejoindre l’Argentine ! Bon, c’est sympa, ça fait un coup de tampon supplémentaire sur notre passeport mais surtout cela permet de retirer un max’ de dollars américains au distributeur ! Pour info, nous avons retiré 900 US $ soit 835 €…

Et oui, c’est le gérant de l’hôtel Katarina à Foz do Iguaçu (Brésil) qui nous avait mis la puce à l’oreille et nous en avions eu ensuite confirmation en lisant d’autres blogs de voyage : tous conseillaient de se rendre en Argentine avec le plus de dollars américains ou d’euros possibles !

L’Argentine souffre actuellement d’’une grande crise économique ! Alors même si il serait vache de notre part de nous en réjouir pour les argentins, on ne vous cache pas que pour nous, c’est une sacré aubaine ! Le pesos argentin se dévalue jour après jour, l’inflation bondit chaque jour un peu plus, bref les argentins n’ont plus confiance en leur monnaie, et on les comprend !

Ils sont donc activement en recherche d’une monnaie refuge plus stable, et le dollar (ou même l’euro) sont devenus des monnaies dans lesquelles investir ! A tel point que le marché noir du dollar est littéralement en train d’exploser depuis quelques mois ! D’ailleurs ce fameux dollar « au black » porte le doux nom de « Blue Dollar » ! Pour vous faire une idée, à l’heure actuelle, 1$ US équivaut à 9,40 pesos au taux officiel. Au marché noir, dans la rue, il se négocie entre 15 et 16 !

Direction la rue Florida

Le lendemain de notre arrivée, c’est donc avec un peu d’inquiétude que nous nous sommes rendus dans la rue Florida, les billets soigneusement pliés dans ma ceinture cache-billets ! Nous avons fait la rue dans les deux sens, en prenant le temps de discuter avec plusieurs vendeurs, sous le regard de quelques policiers… Un peu stressés au début, puis ensuite on se détend ! On ne vous cache pas que le choix se fait essentiellement à la tête du vendeur, certains nous semblent trop louches pour les suivre dans les bas-fonds d’un immeuble, avec tout cet argent sur nous…

Du coup, on se met rapidement d’accord avec un petit vendeur équatorien, on négocie le meilleur taux possible et on arrive à 15,65 ! Nous entrons dans un immeuble, nous le suivons, nous sommes seuls avec lui, puis il nous fait entrer dans un bureau au 2nd étage, une fausse agence de voyage en fait… Et là, une fille se tient derrière une baie vitrée avec un compte billets !

IMG_1766

On rentre dans l »immeuble…

IMG_1674

Le bureau est par là…

Nous sortons tous nos billets de 20 $ et là, patrata, le taux change… Nous n’aurons plus le droit au 15,65 que nous avions négocié mais à 15,20 ! C’est ainsi pour les petites coupures… Nous ne sommes pas étonnés, deux autres vendeurs dans la rue nous avait prévenus, ainsi que le propriétaire de notre appartement !

Nous reviendrons le lendemain écouler également nos 600 US $, toujours avec le même gars et toujours au même taux ! Bon alors, vous devez vous demander : combien avons-nous gagné au final ? On vous explique…

Au moment de notre arrivée à Buenos Aires, le taux « normal » était de 1 $ = 9,40 pesos ! Avec 900 $, nous aurions donc obtenu 8 482 pesos ! Mais avec le système du blue monney, nous avons échangé nos 900 $ au taux de 15,20 pesos, nous avons donc obtenu 13 680 pesos !

En prenant en compte la commission bancaire de 15 $ lors de notre retrait au Paraguay (aïe !), nous avons au final fait une économie de 480 € ! Certes, c’est osé mais ça paye bien ! Et surtout ça compense (un peu) l’inflation des prix dans ce pays et surtout ça permet de se faire un peu plaisir 😉

DSC_2461

Je suis la REINE des pesos !!!

Voilà, notre séjour sur Buenos Aires touche désormais à sa fin ! Après 5 jours assez rythmés nous sommes véritablement tombés sous le charme de la capitale argentine : du tango à la gastronomie en passant par les magnifiques espaces verts, à coup sûr, Buenos Aires fait partie de ces villes que nous avons découvertes, appréciées, et dont nous pourrions imaginer y vivre un jour… Prochaine étape en mode « nature & découverte » : le sud de l’Argentine, direction la Patagonie et plus précisément la péninsule Valdès !

INFOS PRATIQUES

Transports :

  • Nous vous l’expliquions dans notre article précédent, nous avons acheté nos billets de bus Iguazu-Buenos Aires à l’hôtel Katarina (situé Foz do Iguaçu). Nous avons obtenu un super prix en partant du Paraguay : 160 real brésiliens par personne (soit 39 €).
IMG_1652

Petit tour par la frontière du Paraguay !

  • Pour se déplacer dans Buenos Aires, on vous conseille vivement d’acheter la Carte SUBE (30 pesos le prix d’une carte). Elle se recharge ensuite très facilement aux kiosques ou aux gares de bus. La valeur de chaque voyage est de 4,50 pesos le trajet en métro (0,40 €) et 3,40 pesos en bus (0,30 €), au lieu de 5 pesos le trajet sans la carte.

Hébergement :

  • Les hébergements coûtent chers sur Buenos Aires ! Nous avons décidé de réserver sur Airbnb, et ainsi nous avions notre propre appartement à deux pâtés de maison du quartier de Palermo et d’une station de métro. Nous disposions de notre propre cuisine, un salon, une machine à laver ainsi qu’une super chambre et salle de bain ! Le prix : 282 pesos (soit 27 €), et le couple de propriétaire argentin est très sympa et n’hésitera pas à vous conseiller sur les bons plans dans le quartier (boulangerie, soirée locale, etc…) ! Pour voir l’annonce, vous pouvez cliquer ici
IMG_2134

Notre appartement : le salon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *