Bali en scooter, découvrez l’envers du décors

IMG_3897

Après notre 1ère halte sur Ubud, découvrez la 2nde étape de notre découverte de Bali : le centre et le nord de l’île ! Au programme de ces trois prochains jours : une boucle en scooter de près de 300 kms en plein cœur de la campagne balinaise avec, comme vous allez le constater, des paysages totalement incroyables, des rencontres pour le moins authentiques et surtout tout un tas d’anecdotes et de péripéties qui font la magie de notre voyage…

Bon, première étape : nous confions nos bagages à notre hôtel et n’emmenons avec nous que le strict nécessaire pour cette boucle de 3 jours et 2 nuits. C’est ce même hôtel qui s’occupe de la location de notre scooter. Le prix ? 50 000 roupies la journée, soit environ 3,4 €. Non seulement ce périple sera mémorable, mais en plus, il ne nous coûtera pas bien cher vous allez voir…

Ce n’est pas 1 scooter, mais 2 scooters que nous louons ! Et oui, Mathilde et Samuel sont bien évidemment de la partie… Il est 9h du matin, et tout comme nous, ils meurent d’impatience de prendre la route !

Jour 1 : des rizières en terrasse et des temples

Après 30 minutes de scooter, 1er stop : le temple de Taman Ayun ! Après s’être acquitté des frais d’entrée (15 000 roupies par personne soit 1 €), nous pénétrons à l’intérieur de cet immense temple d’Etat, construit au 17ème siècle mais totalement rénové en 1937. La cour intérieure abrite de nombreux meru, des sanctuaires à plusieurs toits recouverts de chaume, idéal pour prier tout en se protégeant de la chaleur ! Cette forme de temple est particulièrement reconnaissable et nous en retrouverons un peu partout lors de notre périple en scooter…

IMG_3698

Tout le calme des lieux !

IMG_3726

Les fameux meru !

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2012, l’endroit est vraiment charmant et propice à la détente ! Bientôt 6 mois que nous voyageons, les corps commencent à ressentir un peu d’usure, rien de tel qu’un peu de stretching pour retrouver toute notre élasticité 😉

IMG_3719

Audrey en plein stretching !

Après cette pause, nous reprenons le scooter direction les célèbres rizières de Jatiluwih, situées à 25 kms d’Ubud. En plus d’être extrêmement zigzagantes, les routes sur Bali sont surtout très étroites ! La vigilance est donc de mise, la moindre faute se paye cash ici… Voici un petit aperçu, comme si vous y étiez !

45 minutes plus tard, nous arrivons aux rizières de Jatiluwih (le droit d’entrée est de 20 000 roupies par personne soit 1,35 €). Jatiluwih, qui signifie « vraiment merveilleux » en indonésien, porte parfaitement bien son nom ! Devant nous, se dresse un panorama sublime de rizières en terrasses offrant une extraordinaire palette de verts. A la vue de cet endroit, on comprend mieux pourquoi les rizières devraient très bientôt figurer au patrimoine mondial de l’UNESCO !

IMG_3774

Juste magnifique !

C’est par une petite route de 18 kms que nous accédons jusqu’au village situé tout en hauteur ! Les rares touristes à s’aventurer jusque ici viennent pour la plupart en taxi ou en 4×4, les bus touristiques se font extrêmement rares, et c’est tant mieux pour la quiétude des lieux… Nous n’avons rien trouvé de mieux que ce formidable paysage pour recharger les batteries et déguster un des incontournables de la cuisine indonésienne : le nasi goreng ayam, le riz fris au poulet !

Nous remontons ensuite notre scooter pour nous aventurer en plein cœur des rizières ! Ici pas de route goudronnée ni même de panneaux d’indication. Nous sommes en plein cœur de la campagne indonésienne, au beau milieu des locaux, avec pour seuls instruments : notre appareil photo et notre boussole !

IMG_3803

C’est parti, direction les petits chemins !

DCIM100GOPRO

Un petit selfie en plein coeur des rizières

Après ces petits chemins escarpés, nous reprenons la route ! Faute de temps, nous ne pourrons malheureusement pas nous rendre jusqu’au temple de Luhur Batukau, célèbre pour son impressionnant meru à 7 toits ! Le soleil va bientôt se coucher, plus d’une heure de route nous attend, direction le village de Munduk !

En chemin, nous assistons au coucher du soleil au-dessus du lac Buvan, le spectacle est au rendez-vous, bien que les températures commencent sérieusement à chuter ! C’est le moment que nous choisissons pour sortir de nos sacs vestes et k-way…

IMG_3949

Mathilde et Samuel, en mode sports d’hiver ;)

En arrivant à Munduk, nous nous mettons de suite à la recherche d’un hébergement pour la nuit ! Bonne pioche : au bout de 20 minutes, nous posons nos affaires à l’Edy Homestay. Edy, le MacGyver des lieux, nous propose ses 2 chambres totalement neuves. Le prix ? 250 000 roupies la nuit avec petit déjeuner, c’est top mais un poil trop cher pour notre budget ! Nous négocions et tombons rapidement d’accord, ce sera 150 000 roupies (10 €) !

IMG_3817

Bienvenue chez Edy !

Repas local et parties d’Uno seront au programme pour clôturer cette journée, longue d’environ 100 kms au volant de notre scooter.

Jour 2 : de la randonnée, des cascades et des temples

Après une nuit reposante en pleine nature, nous reprenons la route de bon matin ! Mais juste quelques kilomètres, le temps de rejoindre le parking du Melanting Cottage, c’est ici que nous débuterons notre trek ! Situé à 1000 mètres d’altitude, Munduk est l’un des plus beaux villages de montagne de Bali mais aussi l’endroit idéal pour les randonnées au cœur des plantations de café, des rizières et des cascades.

DSC_0054_3

Notre programme du matin !

Sans guide, l’aventure s’annonce un poil plus corsée que prévu ! Les chemins sont balisés, mais le retour jusqu’au parking se fera un peu dans la dispersion, hors des sentiers battus ! Résultat : nous mettrons plus de 2h30 pour boucler cette randonnée, au lieu des 1h30 prévues 😉

IMG_3834

Allez c’est parti pour le trekking !

IMG_3826

Et une chute pour Mathilde !!!

Première étape : la cascade Red Coral, haute d’une bonne vingtaine de mètres ! L’eau est rafraîchissante mais le bassin pas suffisamment profond pour se baigner ! Dommage, nos maillots de bain n’attendaient que ça 😉

IMG_3836

La cascade Red Coral

Place ensuite à une superbe balade de quelques kilomètres en plein cœur des rizières et des plantations de café. A coup sûr, la meilleure partie du trekking, les paysages sont justes à couper le souffle ! Pas un touriste à l’horizon, nous sommes vraiment très loin des soirées jetset de Bali 😉

IMG_3838

En plein coeur de la forêt…

Dernière étape de la matinée : la cascade Melanttag (10 000 roupies l’entrée soit 0,7 €). Dans le même genre que la 1ère : une hauteur impressionnante, un fin jet d’eau au beau milieu des parois rocheuses et toujours pas la possibilité de se baigner ! Et oui, malheureusement, nous sommes en pleine saison sèche…

IMG_3854

La cascade Melanttag

Après tous ces efforts, nous reprenons la route. En chemin, pause déjeuner dans un warung (petit restaurant local) pour recharger les batteries et surtout profiter de la vue magnifique : nous sommes au-dessus des lacs Buvan et Tamblingan, les plus grands lacs de l’île !

IMG_3863

La vue sur l’un des lacs !

Direction ensuite la ville musulmane de Candikunung, où se situe le très renommé temple de Ulun Danu Bratan (30 000 roupies l’entrée soit 2 €). Des bus touristiques en masse, tout un tas de jeux pour enfants, bref, en entrant dans les lieux, nous avons comme une impression d’entrer dans une grande fête foraine !

IMG_3875

Le calme de la montagne…

IMG_3883

Un groupe de jeunes musulmanes hyper souriantes :)

Fondé au 17ème siècle, en l’honneur de Dewi Danu, la déesse des Eaux, ce temple hindo-bouddhique est vraiment magnifique ! Construit sur des îlots et entièrement entouré par le lac, ce sanctuaire est recouvert des fameux meru à toit de chaume qui se reflètent dans l’eau et ne font plus qu’un avec la montagne en arrière-plan !

IMG_3897

Le fameux temple sur l’eau

IMG_3917

Toute la quiétude des lieux !

Ne perdons pas de temps, deux nouvelles heures de route nous attendent jusqu’à notre prochaine destination : le lac Bratan ! Le coucher du soleil commence à faire son apparition en chemin…

IMG_3963

Le couché du soleil sur le lac, juste magnifique….

En arrivant proche des lieux, et tout en roulant bien sûr, nous aurons la surprise de nous faire accoster par quelques scooters…. Une première depuis que nous sommes en Asie ! La bataille fait rage entre les gérants d’hôtels, et ces fous du volant nous proposent de nous conduire directement jusqu’à leur guesthouse « pas chères » ! Il fait nuit noire, les routes sont en bien mauvaises états, glissantes et recouvertes de cailloux, vous comprendrez ce « détail » un peu plus bas… Nous irons jusqu’à la guesthouse, mais mauvaise surprise, les prix ont subitement augmenté ! Nous filons…

Quelques minutes plus loin, nous nous arrêtons devant l’Arlina Hôtel ! Les chambres sont à 400 000 roupies la nuit, mais après avoir sympathisé une bonne dizaine de minutes avec l’un des salariés, celui-ci accepte notre proposition : 200 000 roupies la nuit ! Mais chut, c’est un secret 😉

La décoration de la salle de bain vaut à elle seule le déplacement, de la pierre et des arbres incrustés dans le mur, c’est vraiment trop kitsch 😉

IMG_3973

La déco de notre salle de bain

Jour 3 : des sources d’eau chaude et des temples

En arrivant tard le soir, nous ne savions pas vraiment où nous avions posé les pieds… Mais, bon plan, l’Arlina Hôtel est réputé dans la région pour ses piscines d’eau thermale, tirée tout droit du lac Bratan ! 3 bassins avec des températures très différentes : du chaud, du froid puis très chaud. Le principe, vous l’aurez compris, étant de s’y immerger successivement dans les différents bassins ! On ne vous cache pas que pour le froid, ce fut un poil plus difficile… Bref, un bon moment de détente avant de reprendre la route !

IMG_3978

Les sources d’eau chaude

Pas de bol, la roue arrière de notre scooter est crevée, impossible d’avancer, nous sommes bloqués sur le parking de notre hôtel ! A n’en pas douter, ce sont les chemins de terre de la veille au soir qui en sont les responsables… Après nos 3 crevaisons au Laos, la scoumoune semble vouloir nous suivre…  Fort heureusement, la réparation de la chambre à air ne prendra que quelques minutes et cet épisode ne sera qu’un rapide souvenir 😉

Petite pause sur la route, afin d’immortaliser la vue sur l’un des plus célèbres volcans de l’île : le Gunung Batur (2000m). La plupart des montagnes de Bali sont des volcans, dont plusieurs ne dorment que d’un œil. Les traces d’éruption sont encore bien visibles…

IMG_3997

Le Gunung Batur et sa lave

Direction ensuite le Pura Tirta Empul (15 000 roupies l’entrée soit 1 €), l’un des temples les plus vénérés de Bali. Les sources de ce temple sont sacrées, la légende raconte qu’elles auraient de nombreux pouvoirs magiques ! Bon, on vous avoue qu’on n’a pas testé… Au contraire des familles indonésiennes venues en nombre, ce matin-là, se baigner dans les piscines d’eau chaude.

IMG_4026

Les sources sacrées

40 minutes de route, et nous arrivons à notre 2nd temple de la journée : le Gunung Kawi (15 000 roupies par personne). L’un des monuments les plus anciens de l’île de Bali, ce temple est différent des précédents puisqu’il est taillé dans la paroi rocheuse.

IMG_4071

Le Gunung Kawi

IMG_4049

L’un des moines croisés…

Situé en plein cœur des rizières, le Gunung Kawi est constitué de 10 candi, des sortes de statues géantes, cachées dans des niches de près de 8m de hauteur. Pour se balader au cœur de ce temple vieux comme le monde, pas le choix, nous devons retirer nos chaussures…

IMG_4079

A pieds et en sarongs, pas le choix…

Notre journée touche bientôt à sa fin, nous n’aurons malheureusement pas le temps de nous rendre jusqu’au village de Bedulu et admirer les falaises de Yeh Pulu. Longue de 25m, apparemment elles en valaient le coup d’œil ! Tant pis, ce n’est que partie remise 😉

La boucle est bouclée, direction Ubud, notre périple en scooter de 3 jours et 2 nuits touche désormais à sa fin. Ces 270 kms parcourus au beau milieu de la nature indonésienne nous auront offert un panorama complet de toute la richesse de Bali ! Réputée mondialement pour ses plages paradisiaques et ses nombreux spots de surf, nous n’avions qu’une envie : découvrir l’envers du décor en partant à la rencontre de ses paysages méconnus et de ses habitants à la gentillesse inégalée ! Challenge plus que réussi, et c’est avec le sourire et le plein de souvenirs que nous pouvons désormais nous diriger vers Seminyak, la 3ème et dernière étape de notre séjour sur Bali !

6 Comments on “Bali en scooter, découvrez l’envers du décors

    • Dommage que l’on se soit loupé, mais ce n’est que partie remise… Bon retour en France, profitez bien des retrouvailles, bises !

  1. Merci pour les infos qui vont nous être utiles, actuellement en tdm on part demain à Bali. On prendra aussi des tips pr la Chine. Bonne suite.

    • Avec plaisir Nico, vous allez voir Bali c’est vraiment top ! Un conseil par contre, ne restez pas trop longtemps sur Kuta, partez découvrir le coeur de l’île… A coup sur, notre meilleur souvenir ! Si vous avez besoin de conseils, ne pas hésiter ! ENJOY :)

  2. Bonjour,
    vos récits me mettent l’eau à la bouche. Nous partons l’été prochain à Bali Guili et peut être Loumbok mais avec 3 enfants 10-9-6 ans. Est-ce que ce que vous avez fait est faisable avec des petits? en tous les cas profitez!!! Merci Anne-Sophie

    • Bonjour Anne-Sophie,

      Oui, c’est tout à fait possible, vous pouvez louer très facilement une voiture ! Par contre, il vous faudra, avant de partir, faire une demande de permis de conduire international à votre préfecture, c’est gratuit, nais indispensable ! Croyez nous, il n’y a rien de mieux que de découvrir une île par soi même en se baladant à son rythme et au gré des rencontres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *