Kampot et Kep : nos dernières aventures au Cambodge

IMG_7727

Dernières destinations de notre périple d’un mois à travers le Cambodge : les villes de Kampot et Kep, mondialement réputées pour leurs délicieux crabes au poivre ! Un plaisir que nous ne voulions pas manquer et qui nous a permis de découvrir l’espace de 4 jours toute la magie de ces deux villes. Une magie beaucoup moins spectaculaire que les temples d’Angkor ou les plages de Koh Rong, mais une vie authentique et bourrée de charme !

Bye-bye Sihanoukville, bonjour Kampot !

Bien entassés à l’arrière du minibus (4 personnes pour 3 places), le hasard fait bien les choses : nous profitons de cette proximité pour faire la connaissance de Constance et Roxanne, 2 lyonnaises qui ont laissé au placard leurs blouses blanches l’espace d’une dizaine de jours pour partir à la rencontre du Cambodge ! Souriantes et pleines d’énergie, nous sympathisons rapidement et leur indiquons, une fois arrivé à Kampot, le trajet menant à une chouette guesthouse :)

Une fois nos sacs posés, assommés par la chaleur (il fait plus de 36 degrés), nous en profitons pour lézarder un peu ! On vous donne un secret… Nous sommes fans de la série américaine « Arrow » et dès qu’un moment s’offre à nous, la plupart du temps le soir avant de se coucher, on se mate quelques épisodes :)

Nous sortons en fin de journée, afin de profiter du coucher du soleil le long de la rivière et déguster une bière bien fraîche !

IMG_7608

Une pause désaltérante au coucher du soleil

Sur les recommandations d’Anaïs et Sébastien, le sympathique couple de français gérants de la guesthouse où nous dormons, nous décidons dès le 1er soir de partir à la recherche de « Ciao Pizza », le seul restaurant italien de tout Kampot ! Mais, que dis-je, ce n’est pas vraiment un restaurant… Juste quelques tables posées sur le bord de la route, et un four à pizza minuscule… Mais peu importe, quelle cuisine, un délice ! Des pizzas et des pâtes à tomber par terre, faites maison par un italien, un vrai de vrai, et qui plus est, hyper sympathique lui aussi !

IMG_7622

Quel délice, ça change du riz…

A la rencontre du parc national du Bokor

2ème jour, nous louons un scooter à notre guesthouse (5 $ la journée soit environ 4,50 €) pour partir à la rencontre du parc national du Bokor, situé à une dizaine de kilomètres à l’extérieur de Kampot ! Ce parc, l’un des plus grands du pays, est célèbre pour la vue offerte au sommet de sa station climatique (datant de la période du protectorat français) et pour avoir été une base de retranchement des khmers rouges dans les années 70 (si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire des khmers rouge, allez jeter un coup d’œil à notre article sur Phnom Penh).

Arrivés devant le grand portique d’entrée, nous en profitons pour faire le plein d’essence, car ensuite pas de station essence dans tout le parc… Et nombreux sont ceux à être tombés en rade ! Un peu plus d’une heure et ½ d’ascension en plein brouillard, je peux vous dire qu’on ne faisait pas les malins 😉

IMG_7623

Entrée du parc national

Arrivés au sommet, quelle déception !

Des énormes investissements ont été entrepris depuis quelques mois par des promoteurs vietnamiens et chinois : des routes ont été entièrement construites pour accéder jusqu’au sommet et ainsi conduire les cars de touristes au nouveau palace niché tout au sommet ! En plus d’avoir fait fuir la grande partie des animaux du parc et mis en danger la flore environnante, l’architecture de ce bâtiment est particulièrement hideuse !

IMG_7667

Le désormais « célèbre » casino

Mais le pire n’est pas là… Nous parcourons quelques kilomètres supplémentaires pour tenter d’admirer le lac ! Et sur la route, seuls touristes à se balader par ici, on découvre qu’une ville toute entière est en construction ! Au vu des plans, une ville luxueuse et démesurée mais qui nécessite de couper bon nombre d’arbres et de plantations qui se trouvent sur le chemin… Au vu des dégâts, nous sommes carrément sous le choc !

IMG_7664

Circulez, y a rien à voir ici !

Vous l’aurez compris, la visite du parc national du Bokor ne restera pas dans nos mémoires ! Seul l’ancien casino, situé encore plus au sommet et qui servait de base d’observation aux khmers rouges en cas d’attaque, fait figure de témoin de ces lieux…

IMG_7678

L’ancien casino

IMG_7711

La vue au sommet du casino

Direction les marais salants

Nous profitons de la fin de journée pour rejoindre les marais salants, situées à quelques kilomètres à la sortie de Kampot ! Pas facile à trouver, il faut prendre le pari de s’aventurer sur les petits chemins de terre… Nous admirons le spectacle, tout en profitant du coucher du soleil !

IMG_7716

Les marais salants

Une nouvelle journée en scooter

Après avoir emmené la veille au soir Roxanne et Constance déguster les délices de la cuisine italienne, nous avons décidé de profiter de ce 3ème jour ensemble ! Une équipe par scooter, nous partons à la recherche, dans un 1er temps, du Secret Lake ! Un lac qui porte vraiment bien son nom… Au bout d’une heure en pleine campagne (« attention, une bosse !!! »), nous approchons du but, et grâce à l’aide de jeunes enfants que nous suivons en scooter, on atteint enfin notre but !

IMG_7750

Avec Roxanne et Constance !

IMG_7739

Voilà les routes

Un lac immense, une vue magnifique …. On en profite pour se relaxer dans un hammac et déguster une salade de papaye maison !

IMG_7753

Le lac entouré de ses paillottes

Nous continuons ensuite notre route, direction les plantations de poivre ! Une 1ère plantation, où nous observerons la technique particulière pour conserver et recueillir le poivre…

IMG_7778

La récolte du poivre

Puis une 2nde plantation, la « Starling Pepper Farm », où nous aurons le droit cette fois-ci à une visite (gratuite !) de la plantation. Au menu, présentation des différents types de poivre : le rouge, le noir et le blanc puis dégustation, sur le bout des lèvres ! Et oui, ça pique 😉

IMG_7813

Présentation des différents types de poivre

IMG_7823

Le poivre, à l’état brut

La Starling Pepper Farm abrite également de nombreuses spécialités de fruits ! Parmi celles-ci, la mangue (une institution en Asie), l’ananas (surprenant avec sa couleur rouge), ainsi que le durian, un des fruits typiques d’Asie, facilement reconnaissable à sa taille mais surtout son odeur… Saviez-vous qu’il était interdit d’en posséder dans sa chambre d’hôtel ainsi qu’à l’aéroport, dans sa valise ?

IMG_7826

Le durian

Direction ensuite Kep, pour un goûter plein d’énergie et de fraîcheur : mangue, pastèque et boissons fraîches ! Quelques clichés avant de reprendre la route avec nos supers lyonnaises (pour la petite anecdote, Constance est la cousine d’une copine d’Audrey alias « La Touffe », le monde est vraiment petit…).

IMG_7841

Dernier cliché entre filles

IMG_7942

Le crabe, une spécialité du coin

Direction Kep  

Le lendemain matin, notre 4ème et dernier jour ! Le petit-déjeuner est marqué par les « au revoir » avec Constance et Roxane, qui continuent leurs routes direction l’île de Koh Rong, que nous leur avons chaudement recommandé, avec ces plages de sable blanc.

Ce que nous avons oublié de vous dire, c’est que, la veille au soir, nous avons retrouvé Mathilde et Samuel ! Vous vous souvenez le couple de toulousains que nous avons rencontré un peu par hasard au poste frontalier du Laos ? Hé bien, nos chemins se croisent et s’entrecroisent… Après avoir terminé le Vietnam, ils ont décidé de nous retrouver avant que ce soit nous qui quittions le Cambodge ! Et on est super content :)

IMG_7847

Mathilde et Samuel

Nous prenons nos scooters direction le Lake Secret que nous voulons leur montrer ! Le chemin pour s’y rendre est bizarrement plus rapide que la veille.

Nous nous dirigeons ensuite vers Kep, afin de déguster le tant attendu crabe au poivre ! Dans un premier temps, nous parcourons les allées du marché afin de faire la connaissance de charmantes créatures. Et oui, on est comme ça chez Step by Step, on a le contact facile avec les animaux 😉 Sur les recommandations de nombreux blogs de voyage, nous nous rendons à quelques mètres de là, au Kimly Restaurant ! Certes, ce n’est pas donné mais ça vaut largement le coup… Une grande assiette de crabe au poivre pour 11$, que l’on déguste à 2 ! L’assiette est copieuse et particulièrement délicieuse…

IMG_7896

Le délicieux crabe de Kep

On ne pouvait pas vous quitter, avant de vous donner LA bonne nouvelle ! Et oui, notre MacBook nous a quitté, afin de mieux retrouver nos familles et surtout se refaire une santé dans un centre Apple, enfin on l’espère… Un poids en moins sur les épaules, nous étions carrément aux anges ! Pour la petite histoire, et surtout pour ceux qui sont actuellement au Cambodge et qui auraient besoin d’expédier affaires ou cadeaux en France, sachez que notre colis, d’un poids de 4,5kgs nous a coûté la somme de 60 $ (soit environ 55 €). En passant par la poste locale, je ne vous cache pas que nous avions quelques craintes… Mais tout s’est très bien passé, suivi du colis par internet, et arrivé du colis chez nous en France en 8 jours top chrono !

Voilà, c’est sur cette bonne nouvelle qu’on vous laisse et que l’on quitte le Cambodge ! Un « petit » pays avec un cœur en or que nous avons eu le privilège de découvrir sous toutes ses nombreuses facettes : les plages paradisiaques du sud du pays, Siem Reap et ses temples d’Angkor, la capitale Phnom Penh ou bien encore la région reculée du Ratanakiri ! Un voyage haut en couleurs et en rencontres que nous ne sommes pas prêt d’oublier…

INFOS PRATIQUES
  • Transport : Nous avons acheté nos tickets de bus à l’agence touristique située au port de Sihanoukville, là où tous les bateaux pour Koh Rong et Koh Rong Samloem arrivent et repartent. Deux heures de trajets que nous avons payé 5,5 $ par personne.
  • Hébergement : Si vous cherchez un hébergement sur Kampot, pas de doute, foncez vers la Sebana Guesthouse ! Comme nous le disons un peu plus haut dans notre article, il s’agit d’une guesthouse tenue, depuis quelques mois, par un couple de jeunes français, qui connait particulièrement bien les joies du voyage en sac à dos et qui saura vous renseigner sur tous les bons plans touristiques comme gustatifs ! Nous avons payé 7 $ la nuit pour une chambre double avec salle de bain privée et eau chaude.
  • Activité : L’entrée au parc national du Bokor nous aura coûté 0,50 $. Pas cher, mais pas franchement utile.

4 Comments on “Kampot et Kep : nos dernières aventures au Cambodge

  1. Que de nostalgie quand je lis votre périple. Nous avons fait le même…
    En ce qui concerne Bokor il est vrai que ce lieu m’a laissé perplexe. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé mais il y dégage une ambiance vraiment très difficile à décrire.
    Je pense qu’il faut néanmoins visiter pour se faire sa propre opinion.

    J’ai adoré Kep et Kampot!!!

    • Merci pour votre commentaire et votre échange de sentiments, ça fait très plaisir 😉

  2. Bonjour,
    je pars avec mes 2 enfants au Cambodge en Décembre et j’ai prévu de passer par Kep et Kampot.
    J’ai l’impression que vous n’avez séjourné qu’à KAmpot.
    Pensez-vous qu’il est intéressant de dormir 2 nuits à Kep puis 2 nuits à Kampot pour découvrir la région ou que 4 nuits dans l’une ou l’autre ville serait plus adapté?
    merci

    • Bonjour, les deux villes sont assez proches, vous pouvez effectivement dormir dans l’une puis l’autre ou bien faire le trajet en bus, ou louer un scooter, ce que nous avons fait… Mais avec 2 enfants, c’est peut être un peu moins simple!
      Profitez en bien en tout cas, c’est une super région 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *